lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore bauréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Salut ! | ft. Pandy de Mii
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Zeta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 2 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangZeta
PouvoirAtaraxie du Nirvana
PuissanceAile - Obsidienne
Zeta - Hikari
Messages : 282
Feux Follets : 4
MessageSujet: Salut ! | ft. Pandy de Mii Dim 19 Nov - 16:07

J'ai rêvé de lui cette nuit. Pandémonium. Je ne sais pas pourquoi. Ca fait super longtemps que je ne lui ai pas parlé. Trois mois je crois. J'étais tout petit. Plus petit que ça je veux dire. Je me rappelle lui avoir dit "à demain !". Il partait, je voyais que son dos. J'étais tout innocent alors. J'avais pas compris que lui ne voulait pas. Que je n'étais pas le bienvenu.

J'avais pas compris au début.

Depuis, je l'ai rarement croisé. Le lendemain, j'ai cru le voir, mais après je n'étais plus sûr. Et après ça, son fantôme. Parfois, je remarquais une queue ou une oreille qui me faisait penser à lui. Je crois, je croyais que c'était du hasard, si je ne le voyais plus. Et puis en grandissant, je me suis rendu compte qu'il m'évitait. Maintenant j'en suis sûr. Maintenant, je suis plus grand. J'ai compris pleins de trucs.

La notion de bien et de mal, j'ai mieux compris. Et puis aussi la notion d'alpha. Maman elle est Alpha. Et j'ai compris que plus tard Nana ou moi on le sera. Mais bon, c'est pas maintenant. Et aussi, maintenant que j'approche de mes six mois, j'ai décidé que je voulais devenir guérisseur. Aider les loups, ça c'est le meilleur des rôles. Tuer, c'est nul. Sauver, c'est cool.

Je parle, je parle, mais en vrai je viens de sortir du camp. Maman nous surveille beaucoup moins Nana et moi, parce que maintenant on est plus grands.

Et en vrai, je viens de tomber sur Pandémonium. Ou plutôt sur son derrière. Je ne sais pas ce qu'il fait, mais il a l'air de chercher quelque chose dans un buisson.

- Salut Pandémonium !

C'est rigolo, il me parait moins grand maintenant. J'ai grandi. Je le sais. Mon pelage n'est pas encore tout blanc, plus gris terne non plus, comme celui que j'avais avant. J'aime bien mon pelage, presque tout blanc, mais avec encore quelques tâches disparates grisâtres. Maman dit que j'aurais le même qu'elle normalement, quand mon poil sera définitif. Ça me plait, Maman elle est belle.





Spoiler:
 


Autre signa:
 


Vava ancien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii Lun 20 Nov - 21:43
Le vent froid gelait le sol aussi bien que les températures beaucoup trop basses qui commençaient peu à peu à s'installer la nuit. Les yeux dans le vague, le loup avançait dans la forêt, étrangement peu inquiet d'imaginer croiser un autre membre de sa meute. Il n'était pas entouré de tous. Il était seul. Un membre juste un, il pouvait se risquer à ne pas baisser la tête. Enfin, tout venait à dépendre de qui cela pouvait hypothétiquement être.
Pour le moment ce n'était tout simplement personne, alors les yeux jades du loup se fermèrent sans que son allure ne décroisse. Lente, ses pattes s'enfonçaient dans le sol pas encore tout à fait gelé de la forêt, laissant apparaître peu à peu ses traces entre les feuilles mortes le tapissant.
Le loup brun rouvrit les yeux, fouillant un instant les environs avant de partir fouiner dans un buisson.

Alors une voix casse le silence, envahit l'espace et lui éclate aux oreilles. Le ton est joyeux, rien de bien menaçant, mais son corps réagit malgré lui. Il se retourne brusquement et s'écrase, les oreilles couchées sur la tête et la gorge présentée en un signe de soumission flagrant. Durant ces derniers mois il a pu observer de loin le développement des deux petits de l'Alpha. Shlava et Henael avaient eu droit à une poussée de croissance qui les approchaient de plus en plus de leur taille adulte. Et face à lui se tenait assez ironiquement Shlava. Détournant le regard de crainte de croiser celui de celui qui était son supérieur hiérarchique - et ça le dégoûtait de ne serait-ce qu'y penser - il conserva sa position.

- Bonjour Shlava. - prononça t-il d'une voix rauque. Hier n'avait pas été une bonne journée. Les journées étaient rarement bonnes pour les oméga.

- Qu'est-ce que tu veux ? - et sans réellement le vouloir il releva les yeux avec défiance, croisant brièvement le regard de son dominant.

Il grogna contre lui même avant de reculer légèrement. Le gosse avait bien grandit. Quelle tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Zeta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 2 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangZeta
PouvoirAtaraxie du Nirvana
PuissanceAile - Obsidienne
Zeta - Hikari
Messages : 282
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii Mar 21 Nov - 21:18

Il sursaute. Je lui ai fait peur ? Avant même que je puisse le rassurer, il se retourne, couche ses oreilles en arrières et recule, aplati contre le sol. Sa gorge est même vers moi ! Il reste immobile, le regard détourné.

En grandissant, ça a fait pareil dans ma tête. J'ai appris pleins de trucs. Maman m'a expliqué les rôles de la meute. Pas que Alpha. Oméga aussi. Pandémonium est oméga. Maman dit que les oméga, ils sont là pour qu'on leur tape dessus. C'est triste je trouve. Si je suis Alpha, y'aura plus d'Oméga. Si on veut taper dans un truc, il vaut mieux taper dans un arbre ! Ou alors encore mieux, une pierre, parce que les arbres ils sont vivants, ils grandissent, et puis ils meurt, et donc ça veut dire qu'ils peuvent avoir mal.

Pandémonium est Oméga, ça veut dire que je suis au dessus de lui. Alors même que je suis plus petit que lui, plus jeune, plus tout, c'est moi qui dirige face à lui. Beurk, c'est nul.

Il ne bouge toujours pas.

- Bonjour Shlava.

Sa voix gratte comme de l'écorce dans mon oreille.

- Qu'est ce que tu veux ?

Il relève le regard. C'est beau. Défiant. C'est beau. Mais déjà il recule à nouveau. C'est triste.

- Maman et Henael dorment toujours, du coup je suis sorti. Je ne pensais pas que toi aussi tu serais dehors.

Je m’assois doucement sur mon derrière, la queue sagement enroulée autour de mes pattes. J'essaie de ne pas bouger vite, maman dit que les mouvements rapides ça fait peur à la personne en face, ça peut surprendre, et du coup faire peur.

J'espère que Pandémonium, ça le rassurera, de voir que je veux pas le taper comme les autres. Je penche légèrement la tête sur la gauche.

- Du coup tu fais quoi ? Tu te promènes ? Tu cherches à manger ?





Spoiler:
 


Autre signa:
 


Vava ancien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii Jeu 11 Jan - 17:04
Pandémonium voit les efforts de Shlava pour le mettre à l’aise. Il les vois mais reste aveugle. Il se dégoûte, dégoûte, dégoûte. Il sait que ses émotions le mèneront à sa perte, qu’il devrait accepter ce qu’il est, qu’il aurait déjà du accepter tout ça. Mais il n’y arrive pas. Un sentiment s’insinue au creux de son estomac et il se dégoûte. La bile lui brûle la gorge et la haine lui noircit le cœur. La voix guillerette de l’enfant le tire de ses réflexions si sombre. Il s’obstine à fixer le sol, ou à la rigueur le corps de son vis-à-vis. Mais jamais – jamais ! – ses yeux. Il en a vu grandir des loupiots. Il les a vu, les a laissé jouer puis les a aperçu rejoindre les rangs de ses tourmenteurs. Sa meute. Sa propre meute. Pourquoi les oméga existe t-il, est une réflexion qui revient souvent le tourmenter. Un poids dans sa poitrine le force à repousser son ressentiment plus loin.
Shlava a encore une chance. Une chance de ne pas devenir un de ses tourmenteurs. Pandémonium veut croire, car Pandémonium a plus côtoyé le petit loup durant ces quelques mois que n’importe quel autre lupins en plusieurs années de vie. Pandémonium, comme n’importe qui chez les Hikari, connaît le pouvoir de Shlava. Ce pouvoir allège son cœur, il veut le voir grandir et prospérer dans la meute, car il repoussera alors la frustration loin des cœurs fatigués des autres loups. Et les oméga ne craindront plus chaque jour de mourir des crocs de la meute.
Mais sa mâchoire se contracte, les souvenirs surgissent et rugissent dans son esprit. Il aurait du avoir ce courage qu’à eu sa sœur en fuyant la meute. Elle n’est plus oméga, elle est autre chose. Un grondement lui brûle la gorge mais il l’écrase impitoyablement. Donner matière à l’autre petit loup d’agir comme les autres serait stupide. Mais il a envie, ô il a envie de provoquer l’enfant, de se prouver et de voir qu’il est juste comme les autres, de briser cette façade stupide de bon samaritain.
Pandémonium sait que son esprit n’est pas sain, il sait que ce qu’il pense est stupide, que ce ne sont que les murmures de ses démons qui se traduisent en pensées puis en mots et enfin en actes. Sa gueule s’entrouvre sur un souffle tremblant, ses pupilles jades sont fixées avec entêtement sur le sol entre eux. Shlava partira, comme tous les autres, Shlava suivra la loi naturelle des choses et rejoindra les autres. A quoi bon espérer autre chose, les promesses en l’air il connaît.
Shlava sera juste comme les autres au final.

- Je… - sa voix est rêche, rauque, elle lui brûle la gorge - ...je suis venue chercher de la tranquillité. - et encore sa langue est plus agile et rapide que son cerveau - Alors vas t-en, je ne veux pas te voir. - il crache ses derniers mots, sait qu’il est en dehors de ses droits, mais refuse de ployer l’échine. Il grince des dents et bloque sa peur pour ne pas que l’autre la sente, mais son cœur s’emballe et son souffle se raccourci.

Un sentiment désagréable engourdi ses muscles mais il l’ignore, oblige son corps à lui obéir, à ignorer l’instinct qui lui hurle de s’arrêter maintenant avant qu’il ne soit trop tard.

- D’ailleurs, je ne veux plus te voir du tout, ne me parle plus, vas t-en. Oublie moi ! - crache le plus vieux avec hargne, les yeux toujours obstinément baissés, n’arrivant pas à croiser le regard de l’autre.

Tu seras comme les autres, je le sais, je veux que tout s’arrête maintenant, avant de tout perdre.Va t-en, va t-en. Laisse moi. Pandémonium ne veut pas d’attache. Il veut qu’on le laisse tranquille, il ne veut pas se lier à sa propre meute.

Car il la craint.
Revenir en haut Aller en bas
Zeta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 2 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangZeta
PouvoirAtaraxie du Nirvana
PuissanceAile - Obsidienne
Zeta - Hikari
Messages : 282
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii Dim 14 Jan - 22:12
salut !

Ft. Pandy de Mii

Pandémonium reste un très long moment en silence. Je me demande même un instant si il a pas perdu sa langue. Dans son regard passe toutes les émotions. La peine, l'espoir, la résignation enfin.

Je... je suis venue chercher de la tranquillité. Alors vas t-en, je ne veux pas te voir.

Sa voix est très rauque, comme s'il ne parlait pas beaucoup. C'est sûrement le cas. Il est oméga, il ne doit pas beaucoup communiquer, il doit sûrement ne faire qu'encaisser. Je ne pense même pas qu'il crie en vrai. Je pense qu'il reste silencieux. Penser à ne pas crier, ça fait diminuer la douleur. Parce que du coup on fait attention à autre chose.

C'est qu'après avoir analysé sa voix, avec toutes les pensées qui vont avec, que je me rend compte de son sens. Il veut pas de moi ? Pourtant je suis pas méchant, enfin je crois. Je l'ai jamais tapé, et j'ai même jamais eu envie de le taper.

Tous ses muscles semblent tendus. Je me sens un peu mal à l'aise. J'aime pas quand les loups ils sont comme ça. C'est nul.

D’ailleurs, je ne veux plus te voir du tout, ne me parle plus, vas t-en. Oublie moi !

J'ai envie de reculer d'un pas, mais je tiens bon. J'ai pas envie qu'il croit que j'ai peur de lui. Pas que je veuille être vantard. Juste que j'aime pas quand les loups ont peur de moi, alors peut-être que lui aussi.

Mais pourquoi tu veux toujours que je partes ? Je sais que toi tu veux jamais être avec les autres. Et puis je sais aussi que le autres ils te tapent et te font mal. Mais moi je veux pas te faire mal. Alors pourquoi tu veux pas que je restes ?

Ma voix est beaucoup plus petite que je le voulais. Je voulais être rassurant,
et l'impression que je me donne, c'est pathétique. Presque suppliant. Je voulais pas. Juste je voulais... Je sais pas ce que je voulais. Quelque chose.





Spoiler:
 


Autre signa:
 


Vava ancien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii Ven 2 Fév - 16:55
Il veut juste être seul, oublié et faire le point. Calmer son esprit embrouillé, comprendre le pourquoi et le comment. Éclater sa bulle de haine et de douleur, trouver le courage de partir. Il échappe au regard de Shlava, demeure silencieux, serre les crocs à s’en éclater l’émail, muselle sa haine, respiration tremblante, regard fixe, figé. Pandémonium retient sa haine, retient ses mots, ne veut pas blesser le petit loup, ne veut pas être responsable de la douleur qui naîtra dans les yeux bichrome de son cadet. Pourtant paradoxalement il le veut. Le désir. Si ardemment. Il entrouvre la gueule, ses babines découvrent ses crocs blancs et sa respiration le fait longuement gronder. La boule au fond de sa gorge prend plus de place, veut éclater au visage du loup, veut qu’il entende, écoute et souffre.
Pandémonium se ratatine sur lui même, comme souhaitant emprisonner ce sentiment détestable. Il se dégoûte tellement, mais il veut que l’autre souffre, parce que cet autre ne semble pas décidé à lui tourner le dos, ne semble pas décider à le considérer comme un oméga. Alors il veut en profiter, il veut lui crever le cœur.
Tellement détestable.

Son grognement se tait, son estomac se retourne et son cœur lui laisse un goût détestable dans la gueule. Pandémonium écoute l’enfant loup et son regard se rive sur le sol. Le froid est là, tout autour de lui, il le perce de ses aiguilles implacables et il ne peut que ressentir le poids implacable de ses pêchés l’écraser. Il a envie de mordre, de crier à s’en déchirer les cordes vocales, de faire du mal, d’oublier. Ooh. L’oublie. Une douce agonie. Mais si tentante. Pandémonium laisse son corps se balancer doucement pour se rassurer, apporter un peu de réconfort à son esprit fêlé. Les mots faibles et suppliants de Shlava s’enroulent autour de lui comme des dizaines de serpents sifflants. Ils s’impriment là, dans son esprit, au fer rouge de l’espoir.

- Tu seras comme les autres. - et l’écho de sa voix roule comme le tonnerre - Tu rejoindras les autres, tu seras comme eux ! - son éclat résonne entre les troncs immobiles - Ils sont tous comme ça ! Le cycle continuera ! Tu les rejoindras ! Comme les autres ! Tu les rejoindras ! - et sa voix est hystérique mais toujours aussi rauque, grattante sur les r et tonnante sur les t.

Il relève les yeux, le doux jade assombrit et luisant, laissant une impression malsaine et installant le malaise. Il se lève, fait un pas en avant et comme soufflé par le vent, la folie s’efface et laisse uniquement l’image de son esprit, fêlé, brisé par endroit.

- Je ne veux plus souffrir.. - et sa voix est faible, désespérée, un pleur pour une déité sans scrupules.
Revenir en haut Aller en bas
Zeta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 2 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangZeta
PouvoirAtaraxie du Nirvana
PuissanceAile - Obsidienne
Zeta - Hikari
Messages : 282
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii Dim 18 Fév - 18:56
salut !

Ft. Pandy de Mii

Pandémonium reste un très long moment en silence. Il serre les crocs, puis ouvre la gueule. Dans ses yeux, il y a une telle haine que je me demande comment il fait pour la retenir. Comment il fait pour pas exploser. Je cligne des yeux et attends. Il va éclater. Je le sens. C'est palpable dans l'air. Il grogne. Longuement, sourdement. Il se ramasse sur lui même, mais j'ai pas l'impression qu'il veut sauter. Juste se faire le plus petit possible.

Soudain, il explose. C'est énorme. Comme une tempête qui frappe de plein fouet, déracine les arbres et tout. Enfin moi j'en ai jamais vécue, c'est maman qui m'a raconté. Et puis Nana aussi, mais je suis sûre qu'elle imagine, parce qu'on est nés en même temps.

- Tu seras comme les autres. Tu rejoindras les autres, tu seras comme eux !  Ils sont tous comme ça ! Le cycle continuera ! Tu les rejoindras ! Comme les autres ! Tu les rejoindras !

Je recule d'un pas sous l'impact. Ca, c'était violent. Pourtant moi je lui ai rien fait. Jamais. Et j'ai même pas l'idée de lui faire mal. Alors pourquoi sur moi hein ? Ca me blesse un peu quand même. Et en même temps, c'est vrai, s'il dit la même chose aux autres, ils pourraient mal le prendre et se venger. Alors que moi j'ai même pas l'idée. Enfin si, mais non. J'ai l'idée que si j'étais un autre loup, je me vengerai. Mais vu que je suis moi, bah je veux pas me venger. Je trouve juste ça triste. Encore plus après :

Je ne veux plus souffrir...

Je me lève et m'approche du loup. Sa voix me fait un peu mal. Il a l'air tout blessé. A l'intérieur, plus qu'à l'extérieur d'ailleurs. Je pose ma queue tout doucement sur son épaule, et puis je réponds avec une voix gentille.

Ca m'est jamais venue à la tête de te faire mal. Tu le sais pourtant. Réfléchis, je ne veux même pas tuer un lapin ! Pourquoi je voudrais t'attaquer toi, un loup, un loup de ma propre meute en plus ?


Je hausse des épaules et recule de deux pas, j'ai l'impression qu'il n'aime vraiment pas les contacts physiques Pandémonium.

Ca me paraît pourtant évident. Mais peut-être que ça ne l'est pas pour les autres.

Je recule encore et me retourne. Après tout, il l'a dit clairement, il veut être seul. Je ne veux pas le blesser plus, alors autant partir. Alors je pars.





Spoiler:
 


Autre signa:
 


Vava ancien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii Dim 18 Fév - 19:17
Pandémonium se tend, son souffle se bloque mais il ne bouge pas. Il n’y a rien, pas de haine ni de colère. Juste une patience. Alors il fait ça, patiente, écoute. Exprimer sa rancœur, sa colère, maintenant il est vide, et le brasier qui consumait son être s’est tue. Encore, l’enfant loup ne comprend pas, il demeure imperméable aux lois des meutes. L’oméga reste muet, Shlava est juste une exception. Il demeurera unique parmi les loups des meutes. Les autres sont régis pas la Loi.
Sauf peut être les guérisseurs et les chamans. Pandémonium demeure silencieux. Il redresse pourtant l’échine lorsque Shlava se recule, libérant son épaule du contact physique. Les yeux du loup brun sont de nouveaux jades et clairs. Pandémonium fixe la silhouette détournée de Shlava le temps que celui ci face quelques pas avant qu’il ne grince des dents, un brusque et court rire où transparaît son agacement interpellant l’autre loup. Mais tout est là, juste agacé, plus de haine, de colère ou de douleur. Juste agacé.

- Tu es têtu et agaçant. Bavard, naïf et affreusement irritant. - déclara brusquement et sèchement Pandémonium avec une irritation palpable dans la voix.

Il se relève, renifle moqueusement et se détourne lui aussi, s’enfonçant de quelques pas dans la forêt pour… allez savoir. Retourner à la meute ? Ou juste continuer à se perdre.
Toutefois il s’arrête et tourne la tête, ses yeux verts fixant brièvement son cadet avant qu’il ne grommelle sombrement. Il renifle de nouveau, pour autant il ne reprend pas sa marche.

- Malgré tout… merci. - accorde t-il avec un froncement du museau qui indique que cela ne lui plaît pas des masses de prononcer ses mots.

Sans plus de blabla, le loup brun disparaît entre les feuilles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Salut ! | ft. Pandy de Mii
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!
» salut c yassine
» salut c'est gael
» Ceux qui vont mourrir te salut....Salut Jule!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: RP-
Sauter vers: