lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Deux passés presque identiques [PV-Silversky]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Guérisseur - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge6 ans et 9 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
RangGuérisseur
PouvoirDélivrance de l'Entité
PuissanceAile - Obsidienne
Guérisseur - Vagabond
Messages : 133
Feux Follets : 6
MessageSujet: Deux passés presque identiques [PV-Silversky] Jeu 4 Jan - 12:58

«Deux passés presque identiques?»
Avec Silversky

Sortit de la tanière, Vénus parcourrait la terre de sa famille. En marchant d’un pas souple, elle s’émerveillait à chaque fois du paysage que lui offre son amant de glace. Chaque cristal diffusait sa propre lumière colorée, rendant l’endroit plus magique à chaques seconde. Depuis le départ de ses géniteurs, elle était seule, sans ami et sans famille après la mort de sa propre progéniture. Depuis le départ de ses géniteurs, elle était seule, sans ami et sans famille après la mort de sa propre progéniture. Elle était restée la même, toujours aussi douce et le cœur remplit d’amour. Elle sillonnait entre chaque pierre qui barrait son chemin. Reniflait de temps en temps le sol, à la recherche de mammifère en danger. Cette matinée était calme pour la jeune louve. Depuis qu’elle vivait ici, les animaux avaient appris à la connaître, tout en restant méfiant, mais beaucoup moins par rapport aux autres, elle traversait les territoires des lapins sans que ses derniers se cachent, restant à leur occupation. Vénus n’oubliait pas sa position de chasseuse et pour chaque chasse, elle hurlait pour prévenir de son arrivée. C’était comme une alerte et cela lui donnait plus de difficulté à chasser, mais son cœur refuser de tuer n’importe qui à n’importe quel moment. En général, la femelle choisissait souvent des êtres plus vieux, ceux qui n’allait rester en vie bien longtemps. C’était important aux yeux de Vénus, ne pas tuer n’importe qui.

Elle continuait sa promenade, observant les traditions de chaque mammifère qu’elle avait appris à connaître. C’était un travail de toute une vie, mais elle avait réussi, réussi à vivre dans un monde remplit de paix et d’amour, enfin pour ce qui est de son territoire. Elle refusait de vivre autrement qu’ainsi, c’était son idéal et peu arrivait à le trouver. AU bout d’un moment les oiseaux arrêtèrent de chantaient et Vénus compris qu’il y avait quelqu’un qui foulait la terre qu’elle chérissait tant. Elle n’était pas bonne guerrière, mais pour ce qu’elle avait battit elle trouverait un terrain d’entente. Elle approchait sans aucune peur, car toute vie avait une fin et elle savait parfaitement qu’un jour elle rejoindrait ses ancêtres. Elle y trouva un pelage sombre, suivit de quatre pattes et d’un museau. Une corpulence peu avantageuse, cela ne pouvait dire qu’une seule chose, c’était une femelle. Elle semblait par ailleurs suffisamment souple, ce qui indiqua à Vénus qu’elle avait 4 ans tout au plus, par conséquent elle était assez jeune, mais assez vieille pour avoir acquis une certaine sagesse, mais les jeunes femelles étaient souvent impulsif, il était donc plus prudent que la guérisseuse soit attentive sur chaque mouvement et chaque intonation de la voix de la femelle sombre. Tout en s’approchant doucement, mais en restant quelques peu à l’écart, Vénus ne changeais pas d’expression.

« Bienvenue sur les terres du nord, que fait tu dans ce pays froid ? »

La voix de Vénus était douce et remplis de bonne volonté, on pouvait sentir qu’elle ne ferait pas de mal à un moineau.
© Codage par Zagan.




Merci maman de m'avoir aidée ♥️
Merci Hati ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 10 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirPrison Foudroyante
PuissancePlume - Charbon
Mercenaire - Vagabond
Messages : 3
Feux Follets : 7
MessageSujet: Re: Deux passés presque identiques [PV-Silversky] Ven 5 Jan - 17:32
Deux passées presque identiques
Ces les yeux vides que la femelle marchait en sachant réellement où aller. Elle ne trouvait nulle part où aller pour ne plus penser aux tristes évènements qu’elle avait vécus. La solitude s’était installée, elle ne voulait plus jamais faire ami-ami avec d’autres personnes, cela allait certainement encore mal se finir.

Ses pattes la conduisirent dans des terres neutres, bien étrange. Elle n’était jamais venue ici ou alors elle en n’arrivait pas à s’en souvenir mais tout était calme et silencieux. Les quelques mammifères avaient fui à son approche, elle ne prêtait cependant aucune attention à cette nourriture potentielle, du moins pour le moment.

Une voix douce d’une inconnue la tira de ses pensées, elle s’arrêta et leva les yeux vers la louve qui lui adressa la bienvenue.

« Bienvenue sur les terres du nord, que fait tu dans ce pays froid ? »


Silversky regarda la femelle en face d’elle. Cette dernière n’avait pas l’air agressif. Encore heureux car Silversky n’était pas d’humeur à se battre sans aucune raison, sa posture était normale sans aucune once d’agressivité dans son comportement. Elle se tourna légèrement de côté avant de répondre

« Merci … Je me suis égarée alors que j’étais perdue dans mes pensées… »
Elle marqua une pause, pris une inspiration et baissa les yeux en tournant les talons à la louve « Désolé de vous avoir déranger… je vais m’en aller »

La voix de la femelle était las et dénué d’émotions. Elle n’avait plus aucun but, aucune destination et elle avait peur qu’il arrive malheur à ceux ou celles qu’elles rencontraient. Elle espérait secrètement savoir retrouver son chemin et ne pas se perdre sur un des territoires d'une des meute, sinon elle risquait gros
.
Silversky - Vénus


Revenir en haut Aller en bas
Guérisseur - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge6 ans et 9 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
RangGuérisseur
PouvoirDélivrance de l'Entité
PuissanceAile - Obsidienne
Guérisseur - Vagabond
Messages : 133
Feux Follets : 6
MessageSujet: Re: Deux passés presque identiques [PV-Silversky] Dim 7 Jan - 11:49

«Deux passés presque identiques?»
Avec Silversky

Vénus observait son interlocutrice avec bienveillance. Elle pouvait sentir la tristesse qui l’animait, mais ne disait rien à se sujet. Elle attendait la réponse de la jeune femelle, tout en la regardant avec la plus grande attention.

« Merci … Je me suis égarée alors que j’étais perdue dans mes pensées… »

Elle eut une pose de quelques secondes avant de reprendre avec autant de malheur dans la voix.

« Désolé de vous avoir déranger… je vais m’en aller »

Vénus ne pouvait laisser cette louve errer seule dans les bois des terres neutres, il y avait trop de malades mentaux, qui ne feraient qu’une bouchée de la louve noire. C’était son devoir de guérisseuse d’aider physiquement, mais aussi psychologiquement tous les mammifères qui puissent exister dans le monde. C’est avec une délicatesse surprenante, que Vénus rattrapa la femelle qui commençait tout juste à se retourner pour partir dans la direction dont elle venait.

« Vous ne me dérangez en aucun cas ma chère enfant, vous avez l’air exténuée, voulez-vous venir à ma tanière pour vous reposer quelques minutes ou même plus si vous le désirait, cela me ferait énormément plaisir. »

Les yeux perçant de la louve au regard sang, se posait avec tendresse sur la femelle, elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter de proposer son aide, même si son interlocutrice devait être un assassin sanguinaire, Vénus ne pouvait imaginer le pire et préférer voir l’amour et la bonté que chaque être vivant pouvait apporter autour de lui. Même si elle risquait de mourir maintenant, dans dix minutes ou même demain, elle s’en fichait, elle avait vécu une vie remplit d’amour comme de tristesse et ne regrettait en aucun chacun de ses choix et son mode de vie. Même si elle allait restait seule jusqu’à la fin de sa vie, Vénus ne prêtait jamais attention au futur et vivait le moment présent, car tout pouvait changer en une fraction de seconde.

Elle ne détachait pas ses yeux de la louve et montrait toute sa bonne volonté pour aider cette dernière qui semblait bouleversée.
© Codage par Zagan.



Merci maman de m'avoir aidée ♥️
Merci Hati ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Deux passés presque identiques [PV-Silversky]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours. [PV Nami]
» Deux couples pour un dîner presque parfait {Bigby, Kira, Vilmos}
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Terres Neutres :: Terres du Nord :: Glaces Éternelles-
Sauter vers: