lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Érin et la Bête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Delta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 7 mois
SexeFemelle
MeuteHikari
RangNourrice
PouvoirConquête de l'Être
PuissancePlume - Argent
Delta - Hikari
Messages : 46
Feux Follets : 22
MessageSujet: Érin et la Bête Ven 23 Mar - 21:18
Érin
« On fait un cache-cache? Je mangerais ton âme... »

Âge : 2 ans (née le 09/03)
Sexe : Femelle
Meute : Hikari
Rang : Nourrice
Pouvoir (Conquête de l'Être) : La bête, c’est ainsi qu’elle se nomme. Elle est l’essence même de toutes mes personnalités, elle leur donne vie pour ne pas se réveiller, et oui, c’est une faignante, mais pas seulement. Quand elle sort d’entre les ténèbres, c’est qu’elle est très en colère. Elle te tuerait si elle le désirait, mais elle préféra jouer avant. Très rare cas où elle t’achèvera, elle attendra que la mort vienne à tes paupières en te regardant.
Elle me donne plus de force, plus de rapidité, une meilleure vision, en bref, toutes mes capacités son dupliqué, mais aucun contrôle sur elle. Je vois à travers ses yeux, je sens tout ce qu’elle subit, je goûte à tout ce qu’elle mange, mais je ne peux rien faire pour te sauver. Plus elle prend possession de mon corps, plus nous perdons peu à peu la vue, à 5 ans, j’aurais perdue l’utilité de mon œil droit, à 6 ans, ce sera le second.
Paliers: (CF: Ici)
Plume : La bête peut sortir et garder possession du corps durant 2 heures au total.
Aile :  La bête peut sortir et garder possession du corps durant 4 heures au total.
Phoenix : La bête peut sortir et garder possession du corps durant 6 heures au total.
Griffon : La bête peut sortir et garder possession du corps durant 8 heures au total.
Dragon : La bête peut sortir et garder possession du corps durant 10 heures au total.
Caractère

Je suis moi, comme je peux être toi ou encore le voisin qui vit au bout du monde. J’ai des personnalités à l’infini, à chaque fois que j’ai besoin d’être quelque chose, je le créer. Quand tu seras méchant avec moi, je deviendrais toi avec la même agressivité. Je te copie en quelques sortes, mais cela n’est pas tout. Car au fond de mon âme, il y a la bête. Une chose qui vit et respire en même temps que moi depuis mon premier souffle. Elle est la chose que tu ne désires pas rencontrer à part pour les plus fous d’entre vous. Elle sera toujours muette, aucune parole ne vous sera adressée la plupart du temps, ni aucun sourire, elle est la Bête (pas la bête de la Belle et la Bête).

On est contradictoire, car ma véritable personnalité, seul un être la connaît, et peut-être celui qui partagera le reste de sa vie à mes côtés. Je suis une véritable enfant, j’aime m’amuser avec les plus petits, je suis curieuse et ne fais pas attention au danger qui m’entoure. Au final, la bête me protège, elle fait de moi l’adulte que je ne suis pas en devenant toi.

Physique

Je suis une louve grise, un parfait gris identique à celui de mon frère. Il est blanc sous le ventre remontant jusqu’au poitrail. Sur le dos, mon magnifique gris comme le mauvais temps, descendant sur ma queue pour finir avec une belle pointe noire, identique à un pinceau que l’on viendrait de tremper dans l’encre de chine pour peindre une belle toile. Mes oreilles son noir, perdant de leur couleur pour devenir gris puis blanc. J’ai un regard noyé dans le bleu de l’océan, un bleu profond qui remplit mes pupilles. J’ai de belle dent blanche et pointue, de bonne griffe que je trouve très mignonne.


Histoire

Née au milieu d’une belle après-midi sous un soleil éclatant, je respirais le doux parfum du frère qui se trouvait à mes côtés. C’était chaud et doux. Je me blottissais contre son flanc, protégé par ce petit être qui venait de naître en même temps que moi.


Le temps passait et je découvrais que j’étais vraiment différente. Je devenais identique à ceux que je côtoyais. Imitant leur parole, leur tonalité, je devenais eux sans m’en rendre compte. Plus je grandissais et plus mes parents comprenais ce que je devenais. Je n’étais pas méchante, oh non, loin de là, mais si je parlais avec quelqu’un de méchant, mon cerveau créera cette personnalité. Je ne suis jamais vraiment moi, ai part quand je suis avec mon frère, enfin, je suppose. Je peux devenir lui, comme je peux devenir une étrangère. Suivant ma situation, mes autres moi, ceux que j’ai créée, prenne ma place. Je peux être séduisante, et repoussante en quelques secondes. Je n’aurais jamais d’amis, enfin quand j’étais petite, je restais avec Argos qui passait son temps à me protéger.


Un beau jour, nos parents nous ont laissé seuls, leur odeur avait disparu, j’avais compris que c’était à cause de moi, à cause de mes personnalités. Je ne pouvais dire combien j’en avais, elles étaient toutes utiles, et je continuais à en créer davantage pour me protéger des autres. Je ne leur faisais pas confiance, mais c’est à 5 mois qu’on fut seuls, sans défense et sans nourriture. C’est un couple qui passa au même endroit deux jours plus tard. Ils nous trouvèrent seuls, mourant de faim et de froid. Leur cœur charitable les obligea à nous adopter. Bien sûr Argos était méfiant, mais j’étais si heureuse de retrouver une famille, qu’il nous suivit.


Un an passa, et on était heureux. Argos avait appris la chasse par notre nouveau père, moi, j’avais tenté d’apprendre l’art des plantes, mais cela n’était pas du tout mon point fort. Notre mère, n’avait pas peur de moi et mes personnalités, elle trouvait cela amusant et reconnaissait chacun de ses défauts. Jamais je n’avais réussi à connaître mon véritable moi, en tout cas, je n’avais jamais fait attention.


Je continuais à grandir dans cette famille qui m’appréciait, mais un soir d’orage, cette vie qui n’était que bonheur et amour furent détruits en quelques secondes. Alors qu’on s’apprêter à se coucher, un vagabond passa vers notre tanière, il était énorme et remplis de cicatrice sur le corps. En bon mâle, notre père l’invita à se réfugier de la tempête. Il ouvrit la gueule et sauta à la gorge de notre père. Mère tenta de sauver son compagnon, mais un morceau de chair était arraché de son cou. Argos rejoignait la bataille, mais moi, je ne pouvais pas. Mes pattes refusaient de bouger, quand mère mourut sous mes yeux remplis de larme. Cette noirceur, la bête qui sommeillé en moi se réveilla.


Elle était puissante, séduisante, elle était ma personnalité la plus destructrice, celle qui dormait au fond de moi depuis ma naissance. Je ne suis que mensonge et supercherie. J’étais consciente de ce que j’étais, je venais enfin de me découvrir en partie. C’était la seule personnalité que je n’avais pas créée. Ce mâle, l’avait ressenti, il l’avait su dès le moment où il m’avait vu.  

Je me souvins parfaitement de mes actes, j’ai défendu ma dernière famille, mais je n’avais pas vaincu. À la fin, la bête retourna se coucher et je m’endormis d’un sommeil profond. J’aurais désiré que ce soit le dernier, mais à mon réveil Argos était à mes côtés. Il me réconforta du mieux qu’il pouvait, mais cela ne suffisait pas. Aujourd’hui, j’avais peur de la bête, peur de ce que je pouvais devenir en cas de danger extrême.

On resta seul durant quatre mois, Argos me protégeait de moi-même, et en quatre mois, je restais celle que j’étais, ou plutôt ceux que je continuais à créer dans ma tête. Seulement, une journée de pluie, mon frère et moi nous nous sommes disputés, fâché l’un contre l’autre, on se sépara chacun dans notre coin, comme des louveteaux qui boudaient. Au moment de nous retrouver quelques heures après, je ne sentais plus sa présence, la pluie brouillait les odeurs. Je marchais encore et encore, mais je ne le retrouvais pas.

Devant une frontière, je reniflais le sol et hésitai à la franchir espérant trouver de l’aide. Mais ce fut des sentinelle qui me trouva en premier. Dirigeait vers l’Alpha, je lui expliquais ce dont je cherchais, j’étais perdue et seule, la bête m’offrit la personnalité mature de celle qui allait me recueillir, devant cette femelle, j’étais pratiquement elle, mais avec un peu de moi au fond. Elle m’accorda sa protection au sein de la meute. Je n’étais pas faite pour être guérisseuse, mais elle m’accepta en tant que nourrice.

Un peu de vous

PUF : Nayu
Âge : 19 ans
Autre : voici la 6 ème et peut-être un prochain si tout ce passe bien xD

Revenir en haut Aller en bas
Alpha - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge6 ans et 10 mois
SexeFemelle
MeuteHikari
RangAlpha
PouvoirAscension de l'Ange
PuissancePhoenix - Topaze
Alpha - Hikari
Messages : 453
Feux Follets : 17
MessageSujet: Re: Érin et la Bête Ven 23 Mar - 23:05
Welcome o/


Elemiah - Ascension de l'Ange - Alpha Hikari

Merci :3
Merci Azani **:
 

Une Ange:
 
Merci à tous, du fond du cœur... ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Érin et la Bête Lun 26 Mar - 18:44
Revenir en haut Aller en bas
PNJ - Esprit
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
ÂgeInconnu
SexeInconnu
MeutePNJ
RangEsprit
Pouvoir//
PuissanceInfinie - Illimitée
PNJ - Esprit
Messages : 1338
Feux Follets : 1808
MessageSujet: Re: Érin et la Bête Lun 26 Mar - 20:29
Bienvenue jeune louve,
Part à la Conquête de l'Être et trouve qui tu es vraiment.



PNJ - NE PAS MP

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Érin et la Bête
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Administration :: Identité :: Hikari-
Sauter vers: