lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

« the choice of life. » || PV. Argos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: « the choice of life. » || PV. Argos Sam 21 Avr - 18:01

« the choice of life. »
PV. Argos

Il n’y a pas vraiment de journée prompte à rencontrer quelqu’un. Il n’y a pas non plus de meilleur moment que d’autre. Il y a simplement quelques circonstances, par-ci, par-là, pouvant avoir un impact plus ou moins grand sur l’issue de cette rencontre entre deux êtres. Coutumier, du fait de se retrouver seul, c’est lorsque le soleil pointa sur la ligne d’horizon qu’il quitta les bras de Morphée. Inutile de rester plus longtemps dans ce monde idéalisé au possible. Dans cet autre monde, tout était possible. Tout était simplement une question de choix, les circonstances se pliant à ces choix fait par leur seul décisionnaire : le rêveur. Tout se passait bien dans les rêves. Tout avait un goût doux, un goût qui semblait convenir à tout le monde. Pourtant, il n’y avait parfois qu’un mince pas à faire pour nager en plein cauchemar. La frontière était parfois bien mince et bien vite franchit. Aller du rêve au cauchemar était d’une simplicité déconcertante, l’inverse en revanche s’apparentait bien plus à un parcours du combattant d’où peu ressortait victorieux. Une fois plongé dans un cauchemar, c’est le retour à la vie qui vous sauve. Rare sont les êtres capables de s’en défaire autrement. Dans la vraie vie ? Dans celle des éveillés ? Passer du rêve au cauchemar est tout aussi simple. Il est simple d’entretenir de bonnes relations avec les autres, comme il est simple de passer de l’amitié à la rivalité la plus déconcertante. Et encore une fois, l’inverse se montre bien plus ardu. Aki prenait grand soin de choisir les relations qu’il entretenait, bien qu’elles soient rares et généralement peu riches en rebondissement. Il avait pour philosophie de ne pas entretenir de relations trop profondes. Il ne voulait pas d’attache dans ce monde où le changement et les chamboulements étaient plus que présents.

Après avoir pris grand soin de faire un petit tour d’horizon du regard, le loup gris prit tout son temps pour s’étirer. Une à une, il tira sur chacune de ses pattes, au détriment de quelques raideurs qui venaient gâcher son réveil, tout était comme il s’y attendait. Ne laissant pas plus ses émotions s’exprimer alors qu’il était pourtant sûr et certain d’être seul, il ne laissa ni son visage, ni son regard, s’émerveiller d’une quelconque lueur. Dans ce monde-ci, il valait mieux avoir une prise sur tout, même sur soi. Un sourire, une grimace, ces signes aussi infimes soient-ils possédaient tous un sens et un usage. Akihiko s’y tenait fébrilement. Alors qu’il entama de se redresser, il sentit le poids de son corps se répartir sur chacun de ses longs et solides membres. Secouant négligemment son pelage pour se débarrasser de ce qui s’y était amoncelé durant son sommeil, il leva rapidement l’ancre, sans même un regard en arrière pour ce coin de vallon qui lui avait permis de passer la nuit. Une nuit à la belle étoile, comme il y avait souvent droit. Une nuit banale, claire et simple. Il ne demandait rien de plus. Inutile d’avoir un toit sur la tête. Inutile d’avoir de la compagnie. Il était bien ainsi. Après tout, rester seul était un choix qu’il avait fait. Depuis le temps qu’il travaillait en corrélation avec l’une ou l’autre des meutes, il aurait probablement été plus qu’envisageable qu’il y demande une place. Pourtant, il n’en ressentait pas le besoin. Il n’avait pas envie d’avoir de comptes à rendre autres que ceux qu’il prenait pour argent comptant. S’il prenait les missions qu’on lui offrait, c’était uniquement pour en tirer un quelconque parti. Inutile de dire que la compagnie des autres leur pseudo-protection ou toute autre ânerie du genre lui passait bien au-dessus. Il n’y voyait aucun intérêt. Il ne se décrivait pas lui-même comme asocial pour un rien. Et laissant ses pattes cavalées là où elles le désiraient, il n’en garda pas moins les sens aux aguets.


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 7 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirArracheur de Vie
PuissancePlume - Or
Vagabond
Messages : 64
Feux Follets : 6
MessageSujet: Re: « the choice of life. » || PV. Argos Mer 1 Aoû - 3:16

the choice of life.


Avec Akihiko



-----------------------------------------------


C’était une nuit à la belle étoile, j’aimais me balader près de paisible rivière, je mis sentais bien, seul, sans aucune compagnie. Il n’y avait que moi, le plus parfait des canidés, même dans l’ombre j’étais parfait. Mon pelage était soigneux et propre comme toujours, mes yeux était d’un bleue éclatant. Ou que je sois et avec qui je suis, je serai encore plus beau chaque jour. C’est vrai que la compagnie de ma sœur me manquer, et maintenant, je n’avais plus personne à protéger. Chaque jour, je me morfondais sur mon sort en me répétant sans cesse que tout était de ma faute, mais de toute façon, quoique je fasse, rien ne sera plus comme avant malheureusement…

Je marchais encore et encore, oubliant mes peines, en regardant le long de la rivière qui brillait grâce à la beauté des étoiles, c’était somptueux. En observant mieux, j’aperçu au loin une ombre, sans réfléchir, je décidais de m’avancer pour voir qui se trouvait là-bas. C’était peut-être dangereux, car je ne savais pas qui s’était, mais j’étais plutôt d’un air curieux ce soir. En m’approchant, je voyais la silhouette se redressais, et marchais au loin, je ne savais pas qui c’était, je n’avais pas reconnu l’odeur et ni sa silhouette plutôt imposante. J’arriver petit à petit derrière lui, il ne m’avait sûrement pas vu, mais je voulais en savoir plus sur cet inconnu que je pris la parole sans réfléchir une seconde.  

« Eh, toi, qui est tu et que fais-tu ici ? »

Le loup ne me regarda pas et ne se retourna pas non plus, mais il s’était arrêté, j’attendais sa réponse, mais rien ne se sortis de sa gueule, même pas un souffle. Je les sûrement déranger, aurai-je vraiment du suivre cet individu ? Peut-être que non, mais maintenant, c’était trop tard, je ne pouvais en aucun cas faire marche arrière.



Je chasse en #180bd3
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: « the choice of life. » || PV. Argos Mer 15 Aoû - 22:36

« the choice of life. »
PV. Argos

Rien n’était venu le déranger depuis un moment. Aucune présence importune ne s’était fait ressentir depuis bien longtemps. La dernière en date ? Peut-être cette louve blanche de laquelle il n’avait pas pu tirer le nom. Cette louve appartenant à l’une des deux grandes organisations de ce bas-monde. Ce qu’ils se plaisent à appeler meute. Ce qui n’est, qu’en fait, aux yeux du gris, qu’un vaste rassemblement de crétins dépendants chacun des autres. Quelle horreur, s’écria une voix dans son crâne au moment où il songea à cette façon de vivre. Comment est-ce qu’ils pouvaient tous apprécier cela ? Comment est-ce qu’un tel sentiment de dépendance pouvait être pris avec autant de ferveur ? Comment est-ce qu’on pouvait offrir sa confiance à autant d’êtres ? Pourquoi mettre sa vie entre les pattes des autres ? N’est-ce pas un peu se précipiter seul dans l’autre monde que d’agir ainsi ? Certainement. Du moins, aux yeux du gris, c’est ce qu’ils avaient tous faits. Ces idiots, qui s’étaient ligués en meute, avaient tous déjà une patte dans l’autre monde. Ce qu’ils prenaient tous pour une force, une union solide et indéfectible, n’était en fait là que leur plus grosse faiblesse. Akihiko les méprisaient. Être bêtes à ce point, il fallait franchement le chercher. Pousser le bouchon aussi profondément… Et à cette simple évocation d’une vie en collectivité, d’une vie en totale imbrication avec d’autres, avec des êtres dont il ne voulait ni la compagnie, ni ressentir la simple présence, son poil se hérissa en certains points précis. Une sorte de chair de poule, un dégoût sans nom, se fit ressentir dans tout son être. Non. Il ne deviendrait jamais le mouton d’un de ses deux groupes. Et à y regarder en plus le niveau d’intellect présent, il n’y avait rien de florissant ou même de réellement avantageux à faire cela.

Il était très bien seul. Il l’était depuis si longtemps qu’il ne se souvenait plus de ce qu’était la sensation d’une compagnie prolongée. Du moins, tout ce qu’il en gardait, les fébriles souvenirs qu’il était encore capable d’en faire revenir du tréfonds de sa mémoire, n’avait rien de bien glorieux. C’était surtout un dégoût, une distance encore plus grande que la solitude, une froideur et antipathie. Les seuls êtres avec lesquels sa misérable vie avait été partagée, l’avaient tous abandonné ou lâché d’une certaine façon. D’abord sa sœur, qui n’avait tenu que deux lunes avant de succomber à ce monde. Il n’en avait rien retenu. Il se souvenait déjà de son existence, s’était déjà pas mal. Son frère, lui, n’avait guère tenu beaucoup plus longtemps. Il avait disparu dans la gueule de je ne sait quelle bestiole qui en avait très probablement fait son repas. Il n’en gardait pas grand-chose en tête non plus. Il n’avait jamais tissé de vrai lien avec qui que ce soit. Et certainement pas avec sa génitrice qui avait perdu ensuite les pédales, le laissant survivre dans son ombre, ne le regardant même plus, ne lui adressant rien de plus que les restes qu’elle ne voulait plus. Les quelque six lunes qu’il avait passées en la compagnie d’être de sa propre espèce l’avait dégoûté pour toute une vie à coup sûr. Il n’était pas prêt de faire l’effort de s’approcher de nouveau de quelqu’un. Pas prêt non plus de laisser quelqu’un rentrer dans sa vie. Alors, quand le destin s’en mêlait, quand je ne sais qui décidait qu’il devait croiser la route de quelques faciès ressemblants de près ou de loin au sien, il se contentait d’écourter les rencontres. Il prenait parfois un brin de plaisir à tourner en dérision ces tentatives du destin de le rendre plus sociable, plus aimable. Et c’est ce qu’il ferait encore certainement aujourd’hui puisqu’un stupide mâle avait décidé de lui courir après et de lui adresser la parole. Provoquant un ralentissement, puis un arrêt total de mouvement de la part d’Aki, hésitant un quart de seconde sans laisser le trouble le gagner. Il finit par se retourner, le sourire aux babines, faisant machine arrière pour faire un pas vers l’autre sans crainte aucune :

« En voilà une façon de s'annoncer. Est-ce que je t'en pose moi des questions ? »


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 7 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirArracheur de Vie
PuissancePlume - Or
Vagabond
Messages : 64
Feux Follets : 6
MessageSujet: Re: « the choice of life. » || PV. Argos Dim 19 Aoû - 16:40

the choice of life.


Avec Akihiko



-----------------------------------------------


Le loup se retourna délicatement, le sourire aux babines, on aurait pu croire qu’il voulait me tuer. Ce qui était possible, après tous, je venais de le déranger. Mais son visage ne m’effrayais pas plus que cela, j’étais toujours aussi neutre, mon regard n’exprima aucune émotion.

« En voilà une façon de s'annoncer. Est-ce que je t'en pose moi des questions ? »

Je pouvais comprendre sa réaction, je venais de le déranger, mais il n’avait pas besoin de me répondre de cette manière. Ce loup avait une taille assez imposante, c’est vrai, mais il ne m’effrayait pas du tout, on contraire, je me sentais même supérieur à lui. Je ne lui répondis pas, mais je le regardais toujours dans les yeux sans aucune émotion. Je ne voulais pas le déranger, tout ce que je voulais, c’était savoir qui s’était et qu’est ce qu’il faisait la, rien d’autre. Que devais-je faire à cet instant ? Partir ? Mais, allait-il m’attaquer par-derrière si je ne lui répondais pas ? Mais si je restais, et que je lui répondais, allait-il m’attaquer ou alors m’insulter ? Je ne savais pas, quoique je fasse, il m’attaquera ou m’insultera ou peut être fera t-il les deux. Je me demandais vraiment pourquoi j’étais allé le voir, j’aurais dû rester dans mon coin, il me faisait perdre du temps pour rien, mais après tout, je l’avais cherché. J’ai pris la décision de lui répondre, était-ce une bonne idée ? Je n’en savais rien, mais je n’allais pas m’abaisser à lui, et m’enfuir comme un lâche, mais je n’allais non plus lui répondre mal.

« Désoler, je ne voulais pas vous déranger, si vous le voulait, je m’en vais. »




Je chasse en #180bd3
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: « the choice of life. » || PV. Argos Mer 29 Aoû - 14:34

« the choice of life. »
PV. Argos

Pourquoi est-ce qu’il avait fait ça ? Pourquoi est-ce qu’il n’avait pas montré un tant soit peu plus de sang-froid pour tout bonnement ignorer l’autre imbécile qui lui demandait des comptes ? Est-ce qu’il s’était senti obligé de lui répondre ? De lui donner, ne serait-ce que quelques secondes d’attention ? Pas le moins du monde. À vrai dire, ce genre de considérations n’effleurait que trop rarement l’esprit du loup pour qu’il s’en souvienne. Il n’avait pas de temps à perdre pour des inepties pareilles. D’ailleurs, il ne leurs laissait aucune place dans son esprit ou dans son être. Alors pourquoi ? Pourquoi est-ce diable il s’était retourné pour faire face à ce loup-là ? Pourquoi est-ce qu’il avait dérogé à la plupart de ses principes de solitaire, ne serait-ce qu’en faisant volte-face pour lui adresser un regard ? N’était-ce pas là le mode de vie choisit par les vagabonds que de passer les uns à côté des autres sans même un regard vers l’autre ? C’est au moins l’un des principes qui faisait qu’Akihiko était encore de ceux que l’on appelle solitaire. Asocial, il se savait l’être pertinemment. Rien que de s’imaginer passer de fastidieux instants en la compagnie d’un autre être à quatre pattes suffisait généralement à le fatiguer. D’ailleurs, s’il ne se posait pas clairement la question du pourquoi du comment il venait d’agir ainsi, il se retrouva bien rapidement face à ses faits et gestes. Ses deux yeux violets dévisageant le loup qui avait daigné l’accoster d’une manière qui ne lui plaisait guère et qui ne devait pas plaire à beaucoup de loups à vrai dire. Pour qui est-ce que ce crétin se prenait-il ? Est-ce qu’il était chez lui ici ? Une simple inspiration suffit à balayer cette idée stupide du crâne du gris, posant toujours son regard sur l’autre, oscillant entre un froid glacial et une ardeur brûlante.

Inutile de se poser mille et unes questions, il ne trouverait pas de réponse dans sa propre caboche. Non. Un regard avait suffi à lui faire comprendre que les deux ne jouaient pas dans la même catégorie. Et ce même si l’autre se plaisait à lui lancer un regard plein de défi, à la limite de la provocation, comme si aucune crainte ne parcourait son échine à ce moment-là. N’était-il donc pas inquiet de celui qu’il avait accosté aussi bêtement ? Tenait-il aussi peu à son intégrité que cela ? Akihiko n’était probablement pas le nom qui courait dans toutes les gueules, d’ailleurs, bien peu pouvait prétendre connaître ce prénom-là. Ce prénom qui n’avait pas de réel sens si ce n’est de s’éloigner davantage des normes de ce monde, de mettre un point d’honneur un poil plus important à se détacher de ce qui est la raison des choses en ce bas-monde fait de tant de lois et conventions. Est-ce que lui craignait en retour ce loup semblant plein d’assurance ? Pas le moins du monde. Sa démarche souple était suffisamment appuyée pour le démontrer. Quel que soit l’obstacle, il le franchissait. Quel que soit le combat, il le remportait. Du moins, c’est ainsi que les choses se déroulaient toujours dans son esprit. Et ce n’était pas ce loup au respect absent qui y changerait quoi que ce soit. Il pourrait même se prendre une volée qu’il reviendrait avec la même hargne et le même état d’esprit. Cet état d’esprit qui, au final, était celui qui lui donnait toute cette assurance, toutes ces manières de faire, sans jamais trembler, sans jamais franchement dévier. Et ce n’est pas au moment où l’autre fit mine de se rétracter, déblatérant de piteuses excuses, que la donne changea. À dire, ces mots qui ne reflétaient en rien le comportement général du loup quelques secondes, auparavant, avait le don de laisser un goût âcre d’immaturité sur la langue du Mercenaire. Et bien que la constitution de son corps lui donnait l’apparence d’un adulte, Akihiko n’y vit qu’un jeune louvard encore bien inconscient et, par conséquent, stupide. Haussant les sourcils, jouant ainsi parfaitement le rôle qu’il s’accordait, le gris laissa sa voix découler en un soupir de sa gueule :

« Inutile. »


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « the choice of life. » || PV. Argos
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Terres Neutres :: Terres de l'Est :: Cratère Verdoyant-
Sauter vers: