lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Sous une pluie battante /// AKI///
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
86/100  (86/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans et 8 mois
SexeFemelle
MeuteKuragari
RangEspion
PouvoirAugure des Ombres
PuissanceAile - Quartz
Delta - Kuragari
Messages : 139
Feux Follets : 4
MessageSujet: Sous une pluie battante /// AKI/// Dim 22 Avr - 20:45



La pluie battante

J'aime beaucoup me balader là où je ne devrais pas aller. Enfin, je ne sais pas. Les espions ont la plupart des droits non ? Je dois espionner, c'est assez important pour pouvoir se balader dans des lieux inconnus non ? Bref, de toute façon, même si on en avait pas le droit, je le ferais. Je suis du genre rebelle, que voulez-vous ! J'aime pas obéir aux règles et faire comme les autres, c'est un choix que j'aime et que je garde. Un grondement soudain résonne autour de moi. Aven se pose sans un bruit sur mon épaule. De l'orage, ça faisait longtemps. Que c'est bon de courir sous la pluie en entendant le tonnerre menaçant au dessus de nos têtes. Que c'est bon de sentir la pluie venir s'écraser sur les pelages des loups pour les assombrir. Aven aime un peu moins ça, alors que j'adore la pluie. C'est étrange, mais je le comprends. Il ne peut plus voler alors que les plumes dégouline d'eau. Enfin, il le peut, mais il est trop alourdi pour tenir longtemps. Alors il se pose toujours sur mon épaule et observe les gouttes tomber de ce très cher ciel orageux.

Je l'observe fermer ses petits yeux pour les protéger. Aven n'est pas un faible, il n'aime juste pas quand l'eau l'empêche de bien voir. Il écoute alors le bruit du tonnerre et laisse les gouttes couler le long de ses plumes noirs jais. Un éclair illumine le ciel sombre. C'est tellement beau. Le monde est parsemé d'éclairs lumineux, terrifiant pour certains et pourtant si magnifiques et puissants. Le pouvoir incarné. Nous sommes à l'abri des éclairs. Pas assez haut pour qu'ils nous atteignent. De plus, on ne peut pas dire qu'il y ai de quoi se protéger. Tant pis, je ne veux pas me protéger de ce que j'aime sentir sur moi. Alors je continue à marcher, avant de me mettre à courir après avoir intimer à Aven de bien planter ses serres dans mon épaule blanche.

Code par xLittleRainbow pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Mar 24 Avr - 22:09

Sous une pluie battante.
PV. Erkayin

Il n’y avait vraiment pas de quoi se réjouir. Depuis qu’il avait ouvert l’œil, la pluie ne faisait que tomber sans discontinuer. Inutile de dire qu’Akihiko n’avait nullement perdu de temps à faire une quelconque toilette ou un effort vain pour tenter de remettre son pelage en place. Bien trop accroché à ce qui avait réellement une importance, il s’était contenté de simplement partir à la recherche d’un, je ne sais quoi à faire. Manger peut-être. Après tout, son ventre grognait depuis la veille au soir, réclamant de quoi se remplir. Et même si à cause de ce dernier, il avait toutes les peines du monde à fermer l’œil cette nuit-là, il ne s’était pour autant pas précipité tôt ce matin-là à la recherche d’une quelconque proie. Il avait simplement repris son chemin. Pour aller où ? Il ne le savait pas lui-même. Il n’avait nulle part où aller vraiment. Et il ne voulait avoir nulle route à suivre. La seule qu’il s’imposait, était celle dictée par ses envies et ses sautes d’humeur. Il n’en voulait pas plus. Il n’en voulait pas moins non plus. Sa vie n’avait rien de réellement rythmée, ni même d’ordonnée. Elle n’était faite que d’imprévus, de choses inopinées, parfois nouvelles, faisant parfois écho à un événement déjà vécu par le passé. Ce qui était sûr, c’est qu’en vivant ainsi en saltimbanque, les jours qui se suivaient ne se ressemblaient pas. Et de ce fait, aucun train-train ennuyeux ne venait jamais se mettre en place. Il construisait sa vie comme un acteur tente de construire son spectacle en pleine improvisation. Sa vie n’était que l’illustre représentation d’une pièce bâclée, pas même réfléchie. Depuis le tout début, il n’y avait rien de plus luxuriant et il en serait probablement ainsi jusqu’à la fin. Et même si quelques rêves de grandeur lui heurtaient parfois l’esprit, sa circonspection le ramenait bien vite sur Terre et lui ouvrait inopinément les yeux sur ce qui était réellement à sa portée.

Il était loin d’être défaitiste. Il ne partait pour autant pas victorieux à la guerre pour autant. Il était plus mesuré face à ce monde qu’il pensait appréhender suffisamment pour le connaître. Après tout, il l’arpentait déjà depuis des lunes et des lunes. Il avait vu bien des soleils et des lunes se cacher. Bien des orages éclatés. Des orages similaires à celui qui s’annonçait, juste au-dessus de son crâne. Et si pour l’instant le crachin ne se formait que de quelques gouttes de pluie, les nuages qui noircissaient au fil des minutes promettaient de déverser bien d’autre chose d’ici quelque temps. Tant pis. Tant mieux. Il n’aurait qu’à cueillir une proie effrayée. Il n’aurait qu’à tendre la patte pour se saisir de la première broutille qui lui courrait dans les pattes. Et s’il savait simplement que ce à quoi il songeait allait se transformer en tout autre chose. Le visage totalement froid, le poil gonflé malgré l’eau pour se donner un poil plus de contenance, le loup avançait silencieusement dans lande totalement à découverte. Et si d’habitude le trop vert de ce lieu avait le don d’agacer les yeux du loup, la pluie rendait ce lieu un poil plus attirant. Ou peut-être simplement un brin moins répugnant à être vu. Tentant de humer l’air malgré la pluie qui battait son plein, Aki se résolu bien vite à abandonner cette manœuvre inutile. Autant garder toutes ses forces et ses sens pour s’orienter plus ou moins convenablement. Et c’est peut-être en laissant ce point de détail de côté, ne pensant capter que l’odeur aigrement douce de l’eau tombante, qu’il fit une première petite erreur. Enchaînant les pas les uns derrière les autres, ce furent ses oreilles qui captèrent dans un premier lieu le brouhaha incessant de la course d’un animal. Plus gros qu’un simple lapin, plus petit qu’un cerf, il mit un poil plus de temps à localiser la provenance du bruit à cause du tambourinement de la pluie. Parvenant néanmoins à se tourner juste à temps, il évita de peu de cueillir cette proie, trop peu à son goût. Gardant néanmoins sa contenance naturelle, il ne laissa rien venir ternir son visage, ni même sa voix :

« J’ose espérer que ce n’est pas moi que tu fuis. »


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
86/100  (86/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans et 8 mois
SexeFemelle
MeuteKuragari
RangEspion
PouvoirAugure des Ombres
PuissanceAile - Quartz
Delta - Kuragari
Messages : 139
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Jeu 10 Mai - 19:58



La pluie battante

Mes pattes s'enfoncent à un rythme constant dans le sol. Le vacarme que cela produit est juste énorme, amis j'ai tendance à m'en moquer royalement. Je me laisse porter par le bruit de la pluie en rythme avec mes pas. Je les laisse marteler le sol alors que la pluie se déchaine à mes côtés. Comme si elle courrait avec moi. Comme si elle faisait partie de moi. Comme si... Comme si elle nous accompagnait alors que l'instinct guidait mes pas. Je me sens rarement libre, même si mon rôle au sein de la meute me laisse tous les droits. Je suis constamment obligée à être silencieuse pour ne pas être repérée par les autres. Je suis constamment obligée d'obéir aux ordres d'autrui. Pourquoi je suis dans une meute. Pourquoi ne suis pas libre come le vent ? Comme la pluie s'abattant sur le sol trempé ? Ruisselant de ce qu'il reste de ses gouttes transparentes et fraiches ?  La vie de vagabond est-elle belle ? je ne sais pas vraiment. Je n'ai jamais eu l'occasion de le demander à un des leurs. Je suis comme exclue de toutes informations à leur propos. Pourtant, je suis espionne, mais que de l'autre meute. Bien sur, c'est elle qui est le plus apte à nous attaquer, pas le moindre composant de vagabond existant dans ce monde de brute.  

C'est alors qu'une ombre me fait sursauter à côté de moi. Si bien que je manque de me rétamer au sol alors que je freine sur le sol trempé. Qu'est ce que c'était que ça ? Je crois que j'ai vu quelque chose de gris, mais la couleur n'est pas véritable à cause de ce mauvais temps. Je tourne alors la tête vers celui dont la forme appartient. Un loup. Un loup vagabond. Qu'est ce que je pensais croiser ici ? Personne des meutes, ça c'est certain. On ne se balade pas par ici, c'est une zone libre, où les vagabonds se baladent. pas les loups que je connais. Je ne suis qu'une idiote sans nom. Je pensais à quoi quand je suis venue ici ? Je pensais à quoi en courant sur une ligne droite ? Que j'étais la seule sur cette planète ? Oui, je pensais vraiment à ça. Erkayin, tu n'es qu'une punaise d'idiote.

« J’ose espérer que ce n’est pas moi que tu fuis. »

Je manque de m'étouffer de rire. Car oui, un fou rire me prend soudainement. Un vagabond vient de me dire que je le fuyais ? Le pauvre idiot, je n'ai pas peur des membres de son espèce, quoi que soit leur pouvoir. Pourtant, je ne sais pas ce qu'il me prends de rire. Il est rare qu'un fou rire me prenne aussi facilement. Je suis plutôt une louve aimant le calme si ce n'est la guerre. Alors pourquoi suis-je en train de rigoler ? J'essaie de me calmer en respirant avec force. Je dois me calmer, je dois reprendre de mon sérieux, sinon ce vagabond va trouver le prétexte pour me tuer. D'ailleurs Aven descend de mon épaule d'un bond. Ses plumes ruisselantes d'eau lui enlèvent toute crédibilité. Il a l'air d'un clown amusant la galerie. Je manque de recommencer à rire. Bon sang, mais qu'est-ce qu'il me prend ? Je suis peut être tomber malade à cause de la pluie qui sait.

" Oh non, bien sur que non ! Je courais juste comme le vent me portait. Je me laissais aller alors que j'étais enfin libre. Mais toi, que fais-tu ici ? Je ne pensais pas croiser qui que ce soit sous cette pluie battante."
Code par xLittleRainbow pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Mer 16 Mai - 1:18

Sous une pluie battante.
PV. Erkayin

Il avait été idiot. Il avait été inconscient l’espace d’un instant. Il avait laissé gagner du terrain à l’imprévisible, au hasard. Il avait laissé la main au destin, lui qui ne manquait absolument pas de remettre cette ineptie au bout du jour à tous ceux qui lui chantaient qu’il était immuable. Il le savait pertinemment pourtant. Il ne suffisait pas de s’en souvenir outre-mesure et de se laisser berner lorsqu’une mise en situation avait lieu, souffla une voix dans son crâne. Pourtant, il avait tout de même réussi à l’éviter. Enfin, à en croire le peu de conviction de la louve et la trajectoire réelle de cette dernière, elle ne cherchait probablement pas à s’en prendre à lui. Et encore heureux. Il ne lui aurait pas fait de cadeaux si cela avait été le cas. Il n’aurait probablement même pas pris la peine d’user de sa salive pour lâcher une petite pique. D’ailleurs, s’il avait lâché ces quelques mots en toute décontraction et en paraissant le plus naturel du monde, il n’en était rien. Du moins, il ne s’agissait rien de plus qu’un exercice coutumier auquel il s’essayait chaque fois qu’il rencontrait un congénère. Toujours la même façon désuète d’agir. Toujours cette même facilité oratoire malgré la solitude qui le caractérisait. Il avait beau être foncièrement asocial et ne pas désirer réellement la compagnie des autres, il ne se privait pas d’un peu d’amusement lorsque dame nature lui offrait un peu de divertissement. D’ailleurs, qu’elle le fuit ou non. Il s’en contre-fichait pas mal. N’importe qui pouvait bien tenter de s’échapper de son emprise, il ne retenait personne contre son gré. Du moins, lorsqu’il ne s’agissait pas d’une quelconque mission donnée, il ne cherchait pas à retenir quelque présence que ce soit à ses côtés. Il n’en avait pas besoin. Il profitait simplement des choses qu’on pouvait bien lui donner. Pour le reste. Advienne que pourra, se contenta de résonner, bien fort, une façon de penser et de vivre dans son crâne.

Et s’il n’avait pas été des plus attentifs à son environnement, faute à sa propre personne et à cette pluie qui n’en finissait pas de tomber depuis l’aube, l’autre sembla dans le même embarra, si ce n’est pire. Glissant comme un louveteau sur l’herbe mouillé et manquant de peu de finir le museau dans la boue, la louve au pelage que le gris devina d’un blanc, normalement, immaculé, ne masqua nullement la surprise que lui provoqua cette rencontre. Dans le mile, ria quelque chose dans l’esprit en berne d’Aki. Carte sur table, il prenait indéniablement l’avantage. Et ce, même s’il n’avait pas réellement eu la bonne-main dès le départ, même s’il n’avait pas su trouver le bon jeu et la bonne manière de jouer. Dorénavant, il ne laisserait plus de place au hasard. De la flotte ou pas, il ne se laisserait pas berner deux fois de suite. Usant discrètement de son flair pour identifier un tant soit peu sa camarade d’un moment, il n’eut aucune peine à percevoir l’odeur d’une des deux grandes meutes qui se battaient pour des lopins de terre sur lesquels ils s’efforçaient de survivre. Prenant tout ce que pouvait lui offrir son flair, il ne manqua pas pour autant de percevoir cette désagréable sensation que d’être épié par une autre paire d’yeux que celle de la louve. Se gardant bien de montrer quoi que ce soit de la gêne occasionnée, le loup continua d’afficher ce sourire que certain décrivait sans peine comme charmeur, que lui décrirait comme parfaitement hypocrite et de circonstance. Et s’il ne s’attendait probablement pas à une telle réaction euphorique, il ne put que voir sous ses yeux violets la louve se mettre à glousser bêtement, jacassant et agaçant les oreilles du loup bien plus que le battement incessant de l’eau de pluie. Et finalement, la sensation désagréable d’être observé cesse brutalement lorsqu’Akihiko se rend compte que les yeux vides d’intérêt se trouvent être ceux d’un piaf à l’allure ridicule, accompagnant la louve. Et si au final, il ne souhaitait pas réellement de réponse à sa question, la louve la lui donna bêtement, provoquant une réponse quasi-immédiate de la part du solitaire qui ne changea rien de sa démarche coutumière :

« Voilà qui m’en voit ravi. Libre ? C’est drôle d’entendre un mot aussi lourd de sens dans le bec d’un oiseau captif. Ce que je fais ? Tu veux probablement dire ce que je faisais avant qu’une louve décide de me prendre en chasse ? »


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
86/100  (86/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans et 8 mois
SexeFemelle
MeuteKuragari
RangEspion
PouvoirAugure des Ombres
PuissanceAile - Quartz
Delta - Kuragari
Messages : 139
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Lun 28 Mai - 18:33



Sous une pluie battante

J'en connais des loups qui n'aiment pas aller tous la pluie. Surtout quand celle-ci est aussi puissante qu'aujourd'hui. la plupart partirait la queue entre leurs pattes pour fuir cette colère de la nature. Ils sont froussards alors que la pluie ne donne que la fraicheur qui nous manque. Rien d'autre. Elle ne fait pas de mal à une mouche, si ce n'est alimenter les cours d'eau. Quelques fois je ne comprends pas ceux de mon espèce. Ils sont vraiment étranges. La pluie apporte pourtant ce qu'il nous manque. Quand la chaleur augmente, elle est là pour la réguler de ses gouttes froides qui coulent sur nos pelages. Alors pourquoi les éviter ? Pourtant, je suis la seule de al Meute à être sortie aujourd'hui. Les autres doivent préférer cette chaleur étouffante qui prend la place du gel. Ils sont vraiment idiots dans leur tête minuscule. Ils ne réfléchissent en rien et ça me fait pitié. Oh et puis de toute façon ce foutu vagabond ne comprendra rien si je lui disais quoi que ce soit sur ma condition dans les meutes. Ils sont peut être plus intelligents que nous, mais l'intelligence ne fait pas le savoir. Tu ne peux connaître la condition de meute sans s'y être frotter. Et je suis désolée de dire ça, mais ce foutu vagabond n'a aucune ressemblance avec les loups de meutes. Trop fin peut être. Il n'a pas non plus cette lueur de "je sais de quoi tu parles". Non, il n'a pas de leur en fait. Aven m'observe de ses yeux pales. Il sait ce que je pense, juste en me regardant il peut me comprendre, plus qu'aucun autre ne pourra jamais.

Les loups sont des incapables, mais ça, personne n'ose le dire. Par peur ? Par idiotie  Je ne sais pas, mais je peux le dire haut et fort, les oiseaux sont bien plus compréhensifs et intelligents que nous le serons jamais. Seulement ils le verraient s'ils se frottaient plus souvent à ce genre d'animal. Mais ce n'est pas dans leurs capacités. Oh mais... En ont-ils seulement ? 

« Voilà qui m’en voit ravi. Libre ? C’est drôle d’entendre un mot aussi lourd de sens dans le bec d’un oiseau captif. Ce que je fais ? Tu veux probablement dire ce que je faisais avant qu’une louve décide de me prendre en chasse ? »

Oiseau captif. Jamais je ne serais un oiseau captif, mais il ne semble pas le remarquer. Aucun ne dictera mes choix. Et je ne l'ai jamais pris en chasse. je suis pas aussi cruelle. Oh si... Je suis cruelle, mais disons plutôt que je n'en avais pas l'envie.

" Jamais je n'ai décidé d'une telle chose. Ce que je veux savoir c'est ce que fout ta petite personne ici."

Code par xLittleRainbow pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Mar 29 Mai - 21:43

Sous une pluie battante.
PV. Erkayin

Il ne se moquait pas ouvertement de la louve. Du moins, si les mots, eux, pouvaient avoir cet effet, sa voix trahissait tout autre chose. Faignant d’être, à l’instar, des plus naturels et des plus véridiques, il tentait, comme à chaque fois, de passer pour celui qu’il n’était pas. Au fond, ce petit côté mesquin, proche de la perversion, de torturer les autres par la parole, lui siphonnait le bocal depuis si longtemps qu’il en était devenu maître dans cet art. Intérieurement, il était bien évident qu’aucune honnêteté, ou presque, ne pointait. À quoi bon être honnête avec un monde qui ne l’est pas ? Et dans l’histoire, il n’était probablement pas le seul à ne pas être véritablement honnête. Sinon comment est-ce que cette louve avait-elle pu prétendre à un quelconque sentiment de liberté ? Comment prétendre à une liberté quelconque alors qu’elle appartenait à un groupe ? Les liens qui l’unissaient aux autres étaient la preuve la plus flagrante de son incarcération. Peut-être refusait-elle de le voir. C’était là, le cas de la plupart des loups vivants en meute. Ils se croient forts parce qu’ils sont ensembles. Ils pensent que compter les uns sur les autres est une vertu. Ils pensent, stupidement, que leur cohésion les protégeraient de tout et de n’importe quoi. Qu’ils sont stupides, raisonna Aki à l’écho de ses propres pensées. Comment peut-on songer qu’un autre être peut apporter quelque chose de concret, de solide et de durable ? Les liens entre loups ne sont pas faits pour perdurer. Quand bien même ceux-ci sont d’origines purement sanguines. Il en savait quelque chose. Sa sœur. Son frère. Les deux lui avaient été arrachés par la vie elle-même. Ce qu’il n’avait jamais jugé de cruel, ni comme étant vraiment une épreuve à vivre. Sa mère aussi. Elle l’avait mis au monde. Mais rien de plus. Aucun lien ne les avait jamais franchement unis. Et c’est grâce à cela que le gris avait, aujourd’hui, acquis cette incroyable faculté et ce raisonnement qui le protégeait, à ses yeux, de tous les vices et les coups-bas des autres lupins.

Il avait laissé entrevoir une pointe d’ironie non dissimulée sur ses derniers mots. Bien sûr qu’il ne croyait pas ouvertement que la louve le prenait en chasse. Même si, en s’imaginant la chose, il aurait peut-être trouvé la scène un poil comique. Il était loin de se prendre pour la proie de quelqu’un. C’était mal le connaître que d’en croire un traître mot. Il était plutôt le persécuteur de ses dames. Il était plutôt celui qui cherchait la petite bête, là où il n’y en avait pas forcément. Pourquoi ? Non pas par pur sadisme ou par pure envie de faire mal à quiconque. Non. Plutôt pour en tirer une satisfaction personnelle. Pour en tirer un petit quelque chose outre-mesure, qui le sortirait de la torpeur de la solitude et de son quotidien. Ces derniers temps, il avait croisé pas mal d’âme en peine. Et chaque fois, s’il sur la forme, il avait changé les procédés, sur le fond, il n’avait jamais été différent. Se sentant comme le seul maître à bord de chaque échange, le canidé aux poils gris et aux yeux violets ne craignait pas le retour de balle, pensant suffisamment savoir manier les mots pour s’en tirer à bon compte. Dans le cas où le verbal ne suffirait pas, il n’était pas le plus mal loti en ce qui concernait le physique. De bonne composition, plus grand et plus large que la normale sans pour autant se voir accorder le qualificatif de lourd ou de pataud, il savait parfaitement se débrouiller lorsque cela devenait un poil plus physique. Il n’en tirait, néanmoins, pas la même jubilation que celle de mettre en déroute l’être en face de lui par la simple parole. Gardant un œil discret sur le piaf, Akihiko fit mine d’accorde toute son attention à la blanche. Et s’il s’attendait à une réponse, elle eut le don de l’étonner un tant soit peu. La violence verbale que le gris pu capté orienta sa stratégie future. Et sans laisser autre chose passer sur son faciès qu’un petit rictus de circonstance, il ouvrit de nouveau sa gueule pour en laisser sortir sa voix :

« Ma petite personne n’est pas du genre à donner réponse à tous les piaillements qu’elle entend, mon p’tit piaf. »


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
86/100  (86/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans et 8 mois
SexeFemelle
MeuteKuragari
RangEspion
PouvoirAugure des Ombres
PuissanceAile - Quartz
Delta - Kuragari
Messages : 139
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Jeu 7 Juin - 22:53



Ne dit jamais Piaf

Aven et moi scrutons ce loup comme si nous n'étions qu'une seule personne. En y réfléchissant c'est peut être ce que nous sommes. Il a son cœur en moi après tout. Il est sans nul doute, une partie de moi que j'aime et que j'admire. Il est bien mieux que ces pauvres loups qui ne pensent qu'au pouvoir et toutes ces autres conneries que ce monde a. ce corbeau ne parle peut être pas, mais lui a au moins un cœur, ce que les autres n'ont pas. Ils sont tous plus idiots que les autres. Je ne comprends pas pourquoi je parle à cet idiot de loup. Il n'a aucun intérêt. Tout ce qu'il dit ou qu'il peut dire n'est qu'idioties qui ne méritent aucunement mon attention. Ce loup n'est qu'un des nombreux idiots que cette terre porte en son sein. Il ne devrait exister tant il ne sert à rien, tant la vie sans lui serait meilleure. Des fois, les divinités sont injustes, elles croient seulement que mettre des idiots peut rendre nos vies intéressantes alors que ça ne fait que les dégrader lentement. Lamentablement même.

Cette terre des meutes et des vagabonds n'est aucunement en harmonie. Il n'existe que guerre et demande de pouvoir. La paix ? Personne ne semble la connaître. Et si tout le monde vivait en paix et en harmonie comme Aven et moi ? Oh non, ce serait juste un enfer. Devoir cohabiter ? Arg. Dans les rêves de tous les loups existants. Jamais je ne cohabiterai avec ces idiots dont la terre de neige semble être forgée. Loin de moi cette idée. S'il vous plait. Non, pas s'il vous plait, je vous l'ordonne tout simplement.

« Ma petite personne n’est pas du genre à donner réponse à tous les piaillements qu’elle entend, mon p’tit piaf. »

Aven réagit en un quart de seconde. Ne jamais dire "Piaf" devant lui. jamais. C'est la pire des conneries existant dans ce monde de merde. Que ce soit pour moi ou pour lui, le mot piaf peut tout simplement être banni. Il ne le supporte pas, et moi non plus.

D'un battement d'aile trempé, il se propulse de mon épaule pour se jeter sur les yeux de notre très cher "ami". Il ne vole pas, il bondit juste comme un prédateur affamé sur sa proie. Il ne peut plus voler de toute façon, et même s'il avait l'air d'un clown tout à l'heure, il n'en est pas moins redoutable. Surtout énervé. Les serres en avant, il atteint facilement le dessus des yeux pour les y enfoncer tandis que je me place devant ce loup pour lui murmurer à l'oreille.

"Ne nous dit jamais Piaf. Jamais"

Code par xLittleRainbow pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
PNJ - Esprit
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
ÂgeInconnu
SexeInconnu
MeutePNJ
RangEsprit
Pouvoir//
PuissanceInfinie - Illimitée
PNJ - Esprit
Messages : 1646
Feux Follets : 2262
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Jeu 7 Juin - 22:53
Le membre 'Erkayin' a effectué l'action suivante : Allégeance au Rakuen


'Dé de Combat' :


PNJ - NE PAS MP

Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Sam 9 Juin - 0:22

Sous une pluie battante.
PV. Erkayin

Et comme à chaque fois qu’il ouvrait la gueule, le gris mesura chacun de ses mots. Appuyant particulièrement sur le mot piaf, il ne masqua en rien le peu de considération qu’il vouait à l’étrange duo. N’ayant, de toute façon, rien à craindre de ces deux étranges acolytes, il n’espérait pas moins de la louve qu’elle prenne la mouche. Comment réagirait-elle ensuite ? C’était une autre paire de manches. Le gris ne pouvait pas avoir réponse à tout. Après tout, il n’était qu’un simple loup, comme un autre. Il n’avait aucun pouvoir de prémonition. Et presque aucun pouvoir tout court. Celui qu’on lui avait donné ne servait pas à grand-chose dans les joutes verbales et les petites provocations et mesquineries auxquelles il aimait s’adonner. Non. Son truc à lui, ce don qu’il avait reçu de je ne sais qui, de je ne sais quelle divinité à laquelle il ne croyait, de toutes les façons, pas, c’était de pouvoir manier les éléments pour en faire quelque chose d’utile au corps-à-corps. Du moins, cela pouvait se résumer comme cela. Il pouvait faire d’un des éléments de cette maudite planète, un moyen de défense ou d’offensive. Et même si son pouvoir n’était pas franchement au point, il n’avait pas à s’en plaindre. Sa condition physique et son physique tout court, suffisait généralement à calmer les ardeurs des uns et des autres, inutile d’aller plus loin et d’user d’un quelconque pouvoir. D’ailleurs, ses provocations allaient rarement jusqu’à faire usage des griffes et des crocs. Non. En général, les autres étaient nettement plus intelligents, ou peut-être aussi plus couards, et prenaient pour partis de lui tourner le dos, mettant une fin indéniable à leur échange et à la petite partie de jeu de sieur Akihiko. Pourtant. Pourtant, aujourd’hui, les choses allaient prendre une tournure radicalement différente. Et ça, le gris ne pourrait pas se vanter de l’avoir prédit.

Il y avait toujours cette part en lui qui se méfiait des réactions des autres. Non pas qu’il n’ait aucune confiance en lui ou en ses capacités. Non pas non plus qu’il craigne de devoir jouer de ses atouts pour défendre sa propre intégrité. Mais il trouvait bien dommage d’en arriver là alors que tout pouvait se finir autrement. Il ne rechignait pas à aller au corps-à-corps, mais si tout pouvait se jouer sur le mental, c’était tout aussi plaisant et peut-être un poil plus distrayant. Des deux arts, c’était peut-être celui oral qu’il maîtrisait le mieux. Mais c’est l’autre que choisit la blanche pour riposter. Envoyant son bougre de piaf détrempé loger ses viles serres un peu trop proche de ses yeux à son goût. Comment avait-elle osé s’en prendre à lui ? Comment avait-elle osé envoyer son servant volatil le toucher ? Il avait beau s’être montré un poil plus direct, un poil moins diplomate dans sa façon d’échanger, cela ne donnait aucun droit à cette louve. Mais il faut croire que certain s’octroie des choses auxquelles ils n’ont pas droit. Il faut croire que certains se pensent au-dessus de toute répercussion sur leur être. Il faut croire que certains ne mesurent pas le pour et le contre avant d’agir. Et cela allait certainement porter préjudice à cette louve. Elle allait certainement finir par s’en mordre les pattes, et ça, c’est l’esprit d’Akihiko qui le criait bien fort. Malheureusement pour elle, il n’y avait rien en ce bas monde qui ne connaissait pas de répercussion. En d’autres termes, il n’y avait guère d’atteinte qui n’échappait à une représaille. Et elle n’allait probablement pas tarder à le comprendre. Elle allait probablement regretter d’avoir laissé son joli piaf s’échapper de son épaule pour venir se loger dans les chairs fragiles et délicates d’Aki. D’un mouvement agile de la tête, le gris retourne la situation, attrapant dans sa gueule l’une des ailes fragiles du corbeau et faisant soigneusement craquer cette dernière. Laissant un sourire s’inscrire sur ses babines toujours logées sur l’oiseau, sa voix s’échappa de nouveau de sa gueule, toujours avec ce même timbre détaché et un poil arrogant :

« Malheureusement pour toi, ma p’tite, tu es loin d’avoir toutes les cartes en main pour fixer les règles. Vois-tu, j’ai une conscience propre et n’ai aucun ordre à recevoir de deux volatils écervelés. Vois où tu as conduit ton piaf et réfléchis un peu avant d’agir. »


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
PNJ - Esprit
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
ÂgeInconnu
SexeInconnu
MeutePNJ
RangEsprit
Pouvoir//
PuissanceInfinie - Illimitée
PNJ - Esprit
Messages : 1646
Feux Follets : 2262
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Sam 9 Juin - 0:22
Le membre 'Akihiko' a effectué l'action suivante : Allégeance au Rakuen


#1 'Dé de Pouvoir' :


--------------------------------

#2 'Dé de Combat' :


PNJ - NE PAS MP

Revenir en haut Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
86/100  (86/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans et 8 mois
SexeFemelle
MeuteKuragari
RangEspion
PouvoirAugure des Ombres
PuissanceAile - Quartz
Delta - Kuragari
Messages : 139
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Sam 16 Juin - 23:38



Arrêtons de faire des conneries que nous ne pouvons réparer

Aven à l'avantage. Il attaque. Il enfonce ses serres pointues dans les chairs de ce cher loup. Pourquoi a-t-il osé dire piaf ? Tout le monde devrait savoir qu'un oiseau déteste qu'on lui dise piaf. Surtout quand celui-ci est doté d'une conscience semblable à celle d'un loup. Ce loup a été idiot. Je n'ai jamais vu de loup aussi idiot. Mais bon, on n'a pas tout ce qu'on veut, ainsi est faite la vie. J'observe le loup faible de mes yeux rouges. Aven a les mêmes. Ils sont aussi rouges que le sang coulant les plaies superficiels. Aven n'a pas une bonne prise. Et ça va mener à sa perte... Non, Aven. non tu j'aurais pas dû… pas avec les ailes mouillées. Tu es si fragile Aven… Je grogne à Aven de se repositionner mieux, mais le loup est plus rapide que mon frère volatile. Les ailes tendues derrière le corps de mon frère sont son point faible, et ce satané loup l'a bien remarqué. Il sait combien elles sont fragiles et sûrement à cause de son expérience de vagabond. J'ai envie de grogner contre notre insouciance. Nous sommes bien trop impulsifs et ça nous mène à notre perte. Nous devons apprendre à réfléchir, et cette fois, nous n'allons pas nous en tirer sans perte.

La tête grise du loup se rapproche vivement de l'aide de mon frère. Ses crocs tendus vers l'avant se plante férocement dans mon ami qui piaille de douleur. Un sentiment de culpabilité me prend alors que je ressens une vive pointe de douleur au niveau de mon épaule. Le lien avec Aven. Je ressens presque ce qu'il ressent. Ou j'imagine, je ne sais pas. Maman disait qu'on ne pouvait ressentir ce que les autres ressentent, et que ce n'était qu'une invention de notre esprit. Peut être que j'invente un lien trop puissant avec mon frère volatil… Un craquement retenti alors que je grogne. Je veux bondir sur ce loup pour le lui faire payer. Je voudrais tant que la douleur d'Aven soit la sienne. Mais ce qui arrive à Aven pourrait m'arriver. Ce loup est bien plus fort que je ne l'avais imaginé. Alors je grogne, impuissante, combattant cette puissante envie d'attaquer ce loup faisant du mal à mon frère. je plante d'ailleurs mes griffes dans le sol tendre pour m'en empêcher. Je ne dois pas bouger. Je ne dois pas me jeter sur ce salaud qui a cassé l'aide de mon compagnon de toujours. Aven bat de son aile valide pour essayer de s'en aller de l'étreinte de ce loup. Mais il en est incapable. Il ne peut rien faire. Et je suis aussi démunie que lui.


« Malheureusement pour toi, ma p’tite, tu es loin d’avoir toutes les cartes en main pour fixer les règles. Vois-tu, j’ai une conscience propre et n’ai aucun ordre à recevoir de deux volatils écervelés. Vois où tu as conduit ton piaf et réfléchis un peu avant d’agir. »
 

A sa façon de tenir Aven, il se délecte de la situation. Ce loup est sadique. Il veut faire du mal. Il fait du mal à celui que j'aime le plus au monde. Ce n'est pas moi qui ai conduit mon piaf dans cette situation. Il s'y est conduit tout seul. J'ai tellement envie d'enfoncer mes griffes là où ses serres ont déchiquetées la chair. Ou alors les crocs. Plus puissants que des griffes. Plus forts que la force des pattes. Mais je ne peux pas. Je ne dois pas faire une connerie qui empirerait la situation.


"Lâche-le.... Lâche-le, s'il te plait…"

J'abandonne. Je me rends.

Code par xLittleRainbow pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Ven 22 Juin - 16:55

Sous une pluie battante.
PV. Erkayin

Il mentirait s’il disait qu’il avait prévu ce coup-là. Comment pouvait-il ne serait-ce qu’imaginer que l’autre serait assez dingue pour prendre un mot en grippe et pour lui envoyer son piaf à la figure ? Et encore, dingue, le mot était peut-être faible. Une véritable déjantée oui. C’est vrai, combien de loups étaient assez stupides pour sacrifier ainsi inutilement leurs armes et leurs seuls atouts ? Pas énormément, du moins, c’est ce que le gris espérait. Mais qui avait-il franchement à espérer de son espèce ? Lui-même ne voulait pas une très grande foi en ses propres frères et sœurs de rang, alors à quoi bon. Parfois, il convenait, tout bonnement, de réfléchir avant d’agir. Et c’est ce que cette louve aurait dû faire, du moins, c’est ce qu’Aki en avait pensé au moment même où sa gueule s’était déliée pour laisser sortir son flot d’arrogance. Arrogance… Il n’y avait peut-être pas que cela. Il y avait peut-être, au-delà du timbre semblant fier, au-delà de l’apparence que reflétait la brimade, une leçon à en tirer pour l’autre. Mais est-ce que pour autant le gris se prenait pour un donneur de leçons ? Pas le moins du monde. Il n’avait de leçon à donner à personne, du moins, il songeait à ce qu’il n’en ait à recevoir de personne, l’inverse devait être aussi vrai. Non ? Niveau dommages, lui, il s’en sortirait probablement sans trop de mal. Les plaies qu’avaient laissé les serres ridicules du piaf sur son faciès cicatriseraient probablement bien vite et il n’aurait certainement même pas besoin d’approcher quiconque pour se refaire une santé de ce point de vue-là. Après tout, s’il était contraint de trouver les bonnes grâces d’un loup chaque fois qu’il s’écorchait quelque part, il ne serait pas rendu l’animal. Non. Il n’aurait probablement pas besoin de ces loups qui maîtrisent les plantes pour soigner les maux et les plaies. Et c’est tant mieux. Plus il était loin de ses congénères, mieux c’était. Et aujourd’hui confirmait parfaitement cette règle. Cette idiote au pelage blanc juste sous ses yeux violine confirmait bel et bien ses réticences face à ceux de sa propre espèce.

Dans la vie, on ne fait pas toujours les bons choix. Mais alors celle-ci, elle avait tiré le pompon. Malgré toute la bonne volonté du gris et toute son équivoque pour ne pas en arriver aux crocs, il avait fallu qu’elle choisisse l’issue du sang par elle-même. Cette issue qu’Akihiko ne craignait pas pour autant, mais qui avait quelque chose de moins intéressant, de moins palpitant, que le simple verbal. Quelque chose d’un peu plus spartiate, d’un peu plus défini par les diktats de la vie, par l’expérience, par le physique et tout simplement par les opportunités à saisir ou non. Parfois, il n’y avait tout bonnement pas le choix. Et aujourd’hui, le gris avait été, bel et bien, forcé et contraint d’user de son physique pour s’en sortir. Cela ne lui plaisait pas franchement, mais parfois, c’était là la seule façon de s’en sortir… Surtout, quand on a à faire à une énergumène comme celle qu’il avait sous les yeux. Et pendant qu’il garde toute la pression sur l’aile du volatile, il se permet de dévisager la louve. Et maintenant ? Maintenant qu’est-ce que tu vas faire ma grande pour te sortir de ce pétrin dans lequel tu as plongé la tête la première ? claironna son regard à l’attention de l’autre. Et ce qu’il s’attendait à voir dans les yeux de sa concubine d’un instant, fit son apparition. Une lueur qu’il n’avait pas l’occasion de voir souvent. Une lueur qui transcendait tout un être, incontrôlable pour la plupart des mortels, cette lueur qui n’avait pas d’égal en ce monde. Cette lueur qui s’accompagnait d’une odeur répugnante. Cette lueur qui rappel ô combien la pression exercée sur un mortel peut-être intense et ô combien il est stupide de s’attacher à quelque chose d’autres que sa propre personne : la peur. Et les suppliques ne tardèrent pas à siffler du côté de la blanche, parvenant aux oreilles du gris qui se plaquèrent sur son crâne au moment où les mots claquèrent contre ses tympans. Gardant sa prise encore un instant, le vagabond hésita, mais n’en laissa rien percer dans sa voix toujours aussi sûre et pleine :

« Crois-tu que les erreurs soient si simples à réparer, louve ? Qu’il suffit que tu en viennes à me supplier pour que je m’exécute ? Garde ton sang-froid et tes états d’âme pour toi à l’avenir, et si ta cervelle te fait défaut, ton piaf, lui, se souviendra probablement de cette erreur. »


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
86/100  (86/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans et 8 mois
SexeFemelle
MeuteKuragari
RangEspion
PouvoirAugure des Ombres
PuissanceAile - Quartz
Delta - Kuragari
Messages : 139
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Dim 15 Juil - 20:20



I'm STUPID

Je n'aime pas me sentir aussi impuissante, surtout quand il s'agit d'Aven. Il est ma moitié, je ne peux plus rien faire sans lui tout comme il ne peut plus rien faire sans moi, une partie d'un tout. Sans ça, il n'y a rien. L'un ne peut vivre sans l'autre puisque notre cœur est pour deux. Une séparation serait trop violente pour qu'il survive. Nous ne pouvons être séparer. Nous ne pouvons vivre loin de l'autre. L'un ne peut mourir sans l'autre, si bien que je sens la souffrance de mon ami comme si c'était la mienne. Peut être que c'est la mienne finalement. Si l'un est touché, l'autre l'est également. C'est le juste milieu des choses. C'est que l'un a la souffrance physique tandis que l'autre ne la ressent que mentalement. Une plaie ne s'est pas ouverte, j'ai mal, mais je n'ai aucune plaie due à ce combat.

Une goutte de sang tombe sur le sol trempé. L'eau vient rapidement l'effacer tandis que je vois Aven me regarde avec des yeux remplis de souffrance. Je ne veux pas qu'il souffre. Mon épaule me lance. J'ai mal, mais je crois que notre lien atténue la douleur que je ressens. A quoi ressemblera Aven quand il le lâchera ? Pourquoi sommes-nous si impulsifs ? Nous formons une paire d'imbéciles nés. Une bonne paire totalement idiote qui ne réfléchie pas une seule seconde avant d'agir sous le coup de la colère, et voilà où ça nous mène. Aven est a moitié mort dans une gueule de loup tandis que je suis impuissante. Géniale. Quelle bonne idée stupide.

« Crois-tu que les erreurs soient si simples à réparer, louve ? Qu’il suffit que tu en viennes à me supplier pour que je m’exécute ? Garde ton sang-froid et tes états d’âme pour toi à l’avenir, et si ta cervelle te fait défaut, ton piaf, lui, se souviendra probablement de cette erreur. »

Pas seulement lui, je peux te l'assurer. Je vais aussi m'en souvenir. Enfin, je l'espère.

" Nous allons nous en aller. Je ne reviendrai pas, je peux te l'assurer. Je vais te laisser dans ton trou pourri. J'espère pouvoir te dire adieu. Mais lâche-le avant. "

Code par xLittleRainbow pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Lun 6 Aoû - 23:41

Sous une pluie battante.
PV. Erkayin

Hésiter ? Voilà qui ne lui ressemblait que trop peu. Et pourtant… Pourtant, parfois, il était capable de laisser le doute l’envahir. Ce n’était pas ce mauvais doute. Pas ce doute qui ronge les êtres, les cantonne à réfléchir pendant de longues et pleines minutes, sans que plus rien n’existe autour. Non. Pas ce doute-là. Ce qui l’avait gagné l’espace d’un instant, était un doute minime. Suffisamment minime pour ne pas en être un pour la plupart des vivants. L’incertitude qui l’avait animé l’espace d’une seconde ou deux, se portait sur les mots qu’il emploierait. Véritable orateur, cinéaste de renom comme il avait appris à l’être, il ne pouvait se permettre de lâcher n’importe quelle allocution ainsi. Il avait une sorte de réputation à tenir. Un état d’âme qui le caractérisait. Une façon d’être et de vivre qui se reflétait parfaitement dans ses mots parfaitement choisis et pourtant ô combien je m’en foutiste et détaché de toute considération. Ce côté de sa personnalité qui pouvait en choquer plus d’un, mais qui n’était, ni plus ni moins, que ce qu’il était depuis toujours. C’est de cette façon détachée de tout qu’il s’en était toujours sortie. Le peu de fois où il avait accordé une quelconque confiance, le peu de fois où il y avait franchement mis de son for intérieur, cette part indéniable de bonté qui devait bien sommeiller au tréfonds de chaque être, il avait été piétiné. La jeunesse pousse parfois à un tas d’idiotie. Oh, inutile de songer à le plaindre. Lui-même n’avait pas gardé en son esprit ces souvenirs stupides et désuets. Il avait simplement tiré les conclusions qu’il devait en tirer et les avait effacés. Mis de côté, loin, très loin, ces bêtes histoires ne refaisaient jamais surface. Pas depuis qu’il avait appris à dompter ce monde et à en créer des bien plus jubilants. Des petites épopées desquelles il ressortait toujours la tête et la queue haute et l’estime de soi encore plus grandi. Et aujourd’hui encore, il y parviendrait. Tout était clair dans sa caboche, les cartes étaient tirées, la partie sur la fin.

Et cette pseudo-hésitation, ce moment de latence imperceptible entre l’interjection de la louve et sa prise de parole pour lui donner une nouvelle matière à répondre, avait eu l’effet escompté. Aujourd’hui, au lieu d’offrir une bête et simple humiliation, au lieu de se contenter de jouer sans franchement donner de morale à sa rencontre, il se permettait de le faire. Est-ce que cela faisait de lui un loup meilleur que mauvais ? Absolument pas. Et il ne tenait d’ailleurs aucun compte sur ce point. Aucune bonne ou mauvaise action ne rentrait dans sa ligne de mire. Non. Juste des actions. Tout simplement. Tout bêtement. Pourquoi tenter de qualifier quelque chose ? Pourquoi vainement perdre du temps à cela ? Akihiko ne faisait décemment pas parti de ce genre-là de personnage. Qu’il soit considéré comme bon ou foncièrement mauvais n’ébranlait en rien sa propre perception. Aucun intérêt à ses yeux. Il revêtait le pelage qu’il souhaiterait porter en fonction des circonstances et des êtres et cela lui suffisait amplement. Nul besoin de se cacher derrière une apparence superflue. Nul besoin de se prodiguer des qualités qu’il ne possédait pas. Nul besoin non plus d’user d’une quelconque politesse ou sympathie alors que rien de cette nature-là n’émanait de son être tout entier. Inutile de laisser entrevoir ce qui n’existait tout simplement pas. Et alors qu’il avait fini de marmonner, le piaf toujours collé entre les babines, la réponse de l’autre ne se fit pas particulièrement attendre. Et si elle semblait songer être en mauvaise posture, sa cervelle lui faisait encore défaut et de sa gueule sortait encore une provocation et une arrogance non-dissimulée. Bien plus dépité que franchement amusé de la situation, le gris continua de se cramponner aux plumes couleur nuit, tout en appuyant un regard plus dédaigneux que jamais à la jeune. Des courbettes auraient été d’usage dans ce genre de situation, peut-être même une tentative d’excuses, enfin venant de quelqu’un d’autre envers sa personne. Au lieu de quoi, la jeune effrontée qu’il avait devant lui continuait sur sa lancée, celle qui l’avait conduite à ce que son piaf finisse en pièce détachée. Baissant la tête pour coincer le cou du volatile sous l’une de ses pattes avant de libérer pleinement sa gueule, le gris soupira sans laisser aucune émotion poindre dans sa voix :

« La pitié fait rarement parti de mes attributions, la morale non plus. Ne songe pas un instant que c’est ta mascarade ou tes paroles stupides qui vont faire pencher la balance. Maintenant, tire-toi, je n’ai aucune satisfaction à obtenir d’aussi peu d’intellect. »


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
86/100  (86/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans et 8 mois
SexeFemelle
MeuteKuragari
RangEspion
PouvoirAugure des Ombres
PuissanceAile - Quartz
Delta - Kuragari
Messages : 139
Feux Follets : 4
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Mar 14 Aoû - 16:15



Rend le moi

J'ai tellement envie qu'il lâche mon seul compagnon de vie. Mais malheureusement ce loup ne semble pas du même avis. Qu'est-ce qu'il faut que je fasse pour qu'il nous laisse en paix ? Je ne supporte pas ce sentiment de faiblesse, de soumise. Je ne suis pas une soumise, et Aven l'est encore moins. Pourtant, il semblerait que nous ayons trouvé plus fort que nous. J'ai limite envie de me coucher devant ce loup pour montrer que je lui suis totalement soumise mais je n'en suis pas capable. Je ne veux pas me rabaisser autant. Je ne suis pas une faible, alors que je ne me montrerai pas comme telle. Pour une fois, je veux garder cette dignité. Et ce n'est pas ce loup qui va me l'enlever.  Je me surprends à grogner un peu tout en observant ce loup faire du mal à mon ami.  Qu'est -ce qu'il m'a pris de venir ici ? De l'attaquer ? Je ne suis qu'une imbécile, je ne fais que des conneries qui coûtent la vie de mes proches.  A quoi bon ce montrer forte quand on ne fait que ce qu'il ne faut pas ? Faut être vraiment idiote. C'est peut être ce que je suis finalement. Je ne fais que montrer cette partie de moi, alors peut être qu'elle a du prendre le dessus à force de solitude.

Mes yeux se plongent dans ceux de mon ami qui essaye le plus possible de les laisser ouverts pour m'observer. Je ne peux pas lui donner de la force par ce regard, mais j'essaye quand même. Je ne veux pas qu'il souffre à cause de moi, mais je crois qu'il est bien trop tard pour ça. Mes bêtises ont payé. Ma colère non contenue n'a donné que le pire. Je peux perdre mon meilleur ami, mon frère, ma seule famille juste à cause d'elle.

Le loup baisse la tête pour coincer mon ami sous sa patte. Pourquoi ne pas le lacher directement ? Ce n'est pas avec son aile cassée qu'il pourra faire quoi que ce soit. Au moins, je pense que cet endroit est plus confortable que la gueule du prédateur. Même si j'avoue, j'ai juste envie de tuer ce loup pour avoir infliger ce supplice à mon compagnon.

« La pitié fait rarement parti de mes attributions, la morale non plus. Ne songe pas un instant que c’est ta mascarade ou tes paroles stupides qui vont faire pencher la balance. Maintenant, tire-toi, je n’ai aucune satisfaction à obtenir d’aussi peu d’intellect. »

Je lui offre mon regard le plus meurtrier avant de m'approcher d'Aven. Quand il le lachera, il grimpera sur mon épaule à l'aide de son bec. Il ne peut plus vraiment voler là, donc autant l'aider. Je ne partirai pas sans lui, quoi que ce loup dise.

Code par xLittleRainbow pour Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Mer 29 Aoû - 0:47

Sous une pluie battante.
PV. Erkayin

Et une fois de plus, sa voix porta son flot d’informations jusqu’à ce qui ressemblaient aux oreilles de blanche. Et si elle ne semblait pas sourde pour un sous, le regard qu’elle lança pour toutes réponses aux paroles du gris, n’attisèrent pas plus sa compassion que cela, peut-être était-ce là tout l’inverse. Comment est-ce qu’on peut être aussi buté ? targua une voix dans le crâne du Mercenaire. Comment est-ce qu’on peut-être aussi con, répondit plus fort l’écho de la propre pensée de ce dernier, balayant la possibilité qu’une quelconque remarque fasse de nouveau son apparition de la matière grise bien trop disciplinée à cet exercice. Si attachée semblait-elle à ce piaf de mauvais augure, elle donnait l’impression tout à fait contraire au gris. Alors sois, elle ne tenait pas franchement à ce volatile. Soit elle était tout bonnement doté de la même cervelle que ce dernier. Peut-être est-ce qu’elle partageait simplement quelques neurones avec lui, ce qui pourrait expliquer ses agissements. Enfin, tout cela ne lui importait que trop peu. Il lui importait également pas grand-chose que de garder cette patte bien ancrée sur le plumage détrempé du corbeau. Pourtant. Pourtant, il le faisait quand même. Il n’avait pas franchement une part de méchanceté ancré dans son être, pas non plus de bonté, il se décrirait plutôt comme un être des plus neutres face à ses congénères, pour le peu que leurs agissements restent eux aussi dans cette norme-là. Mais il était bien rare qu’il en soit ainsi. À vrai dire, les quelques échanges qu’il avait eus avec ces êtres soit disants de la même espèce que la sienne, s’était toujours soldé de la même façon. Chaque fois, il avait fallu que la situation tourne dans un sens ou dans l’autre, et chaque fois sa nature compétitive ? Non, plutôt son instinct de survie, faisait en sorte de renverser la balance, de prendre l’ascendant sur l’autre.

Et ce quel qu’en soit le prix. Aujourd’hui, ce n’était pas lui qui avait lancé franchement les hostilités. Il s’était plutôt montré poli, peut-être pas courtois, peut-être pas sympathique, mais il n’avait fait preuve que de très peu de dédain et de vice à l’égard de la blanche. Du moins, il n’avait pas agi ainsi tant que cette dernière s’était comporté en être civilisé et relativement calme. Passé ce cap irrattrapable. Passé cette offensive qu’elle avait lancée en larguant son piaf sur son faciès, le gris n’avait pas spécialement retenu ses coups ou ses mots, dévoilant là, une mince partie de sa piètre personnalité. Oh, il avait bien des faciès le gris. Il avait bien des façons d’agir. Mais toujours une seule lorsqu’un être ou plusieurs venaient à lui tomber sur le dos. Il n’était pas le genre de cabot à ramper sur le sol et à montrer son fragile ventre. Non. La vie de solitaire l’avait suffisamment endurci pour ne lui laisser plus que la possibilité de montrer les crocs et de riposter lorsqu’on venait à s’en prendre à son intégrité physique. Se battant toujours d’armes égales, il prenait facilement l’une ou l’autre des solutions pour lancer la riposte, toujours en mettant un point d’honneur à appliquer les mêmes méthodes. Son attaque traîtresse et d’une bassesse sans pareille avait été récompensé avec les mêmes propos, s’attaquant à l’oiseau pendu à son visage plutôt qu’à la louve elle-même. Et s’il ignorait quelle mouche avait piqué cette louve pour qu’elle s’attache autant à un piaf, un vulgaire met que les lupins prenaient plaisir à dépecer, il n’y voyait là qu’une faiblesse de plus là où les êtres de meute en avait déjà tant. Faible. Elle était faible la blanche. Tout autant que son piaf. Plus que le gris, il en était persuadé. Laissant un masque habilement fade retomber sur le coin de sa gueule, le gris marmonna en poussant de sa patte l’oiseau libéré de son emprise, ne manquant néanmoins pas de cracher avec un dédain particulier sur le mot « ami » :

« Casses-toi. Je n’ai rien à tirer d’une louve aussi chétive d’esprit. N’oublie pas ton ami, les coins sont dangereux pour les oiseaux malades. »


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
PNJ - Esprit
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
ÂgeInconnu
SexeInconnu
MeutePNJ
RangEsprit
Pouvoir//
PuissanceInfinie - Illimitée
PNJ - Esprit
Messages : 1646
Feux Follets : 2262
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI/// Dim 16 Sep - 15:02
ERKAYIN => Tu repars avec une blessure se trouvant sur ton corbeau, celle-ci se répercute sur toi, tu perds donc 14 points de vie.
AKIHIKO => Tu te vois affublé d'une blessure au niveau du visage, tu perds 6 points de vie.


PNJ - NE PAS MP

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sous une pluie battante /// AKI///
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» Sous une pluie battante... {Pv Lellia } [Terminé]
» Une balade sous la pluie
» Sur le sol, sous la pluie... ♪ [PV Yasushi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: RP-
Sauter vers: