lienlien
Navigation

Staff

Elemiah
FondatriceMP

Zagan
AdministratriceMP

Henael
AdministratriceMP

Esha
ModératriceMP

Saeba
ModérateurMP

Meerly
ModératriceMP

Thalia
ModératriceMP

Peut-être vous ?
Poste vacantMP

Peut-être vous ?
Poste vacantMP


Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore bauréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Du sang, du sang, encore du sang ! [ft. All] (par Naraka)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)



Forum RPG lupin fantastique. ©Kaala
 

Le temps passe [PV - Shlava]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Zeta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge11 mois
SexeFemelle
MeuteHikari
RangApprenti Sentinelle
PouvoirMorsure du Démon
PuissanceGriffon - Rubis
Zeta - Hikari
Messages : 513
Feux Follets : 112
MessageSujet: Le temps passe [PV - Shlava] Sam 12 Mai - 17:56

«Le temps passe»
Avec >Shlava

Tôt, ce matin, je me levais de la tanière, je remarquais que Lava n’était plus là. J’approchais mon museau de l’endroit où il dormait. La place était froide, comme s’il n’avait jamais dormi ici cette nuit. Je sortais de l’antre, regardant à droite puis à gauche, rien. Je me dirigeais vers la tanière de son maître, je ne voyais personne. Je finissais par me dirigeait vers la pile de proies, prenais un lièvre dans la gueule. Je me plaçais dans un endroit à l’abri du soleil, et à l’écart des autres. Je voulais rester un peu seule pour mangeait mon repas. Croquant la chair qui était encore chaude, le cœur de la pauvre bête aurait pu battre sûrement quelques heures, voire quelques jours de plus si le chasseur n’était pas passé à ses côtés. Je pensais toujours à mon frère qui n’aimais pas vraiment la viande, contrairement à moi qui adorer la sensation de la chair dans ma gueule. Dans le fond, on était vraiment contraire, le parfait opposé, et pourtant, on s’entend si bien que cela en devient même effrayant. En même temps, mon propre frère, comme ma mère ne connaisse pas ce que je suis réellement. Personne ne m’a encore vu quand mon pouvoir se développe dans mon corps, enfin peut-être un ou deux, mais leur vie avait cessé de faire battre leur cœur. Cela était triste en effet, mais je devais continuer à le cacher, l’utiliser quand j’étais seule. Le voir comme une chose bénéfique, grâce à lui, j’étais en mesure de mieux protéger les miens. Assurer une protection digne de ce nom au sein des frontières. Même si le combat n’était pas ce que mon ancien mentor aimait, choisissant toujours la parole plutôt que la violence, je ne pense pas pouvoir agir comme elle. Il coulera en moi, me brûlant les organes pour que je morde mon adversaire.

L’odeur de mon frère me réveilla de mes pensées trouble, je relevais la tête le voyant au loin avec des plantes dans la gueule. Son choix, de devenir guérisseur lui allait comme un gant, c’était sa vocation, ce pourquoi il était né. Alors que dans un mois, je deviendrais, Delta sentinelle, mon frère sera encore en stade d’apprentis, perfectionnant son apprentissage pour devenir un maître dans l’art des plantes. Dans un sens, on était lié, comme tout le monde, je serais près de lui lors de mes soins. Je sais parfaitement, que cela lui ferait mal au cœur de me voir blesser, mais j’avais plus la carrure d’une combattante et rester assise à soigner les autres, chercher des plantes, ce n’était pas dans mon caractère, j’avais besoin de ressentir la vie, rebelle jusqu’à la fin.

Quand je le voyais ressortir de la tanière de son maître. Je me lançais à sa poursuite en marchant pour ne pas affoler les autres qui mangeaient tranquillement. Laissant ma proie derrière moi, j’avais encore le cou rouge du sang de la pauvre bête. D’un pas rapide, je le rattrapais assez vite alors qu’il commençait à sortir de la meute. Toujours sur nos terres, il s’arrêta ayant sûrement senti ma présence derrière lui.

« Eh bien, tu marches vite dis donc, mais je ne suis toujours pas loin de toi ! »

Il tourna la tête, dévoilant un magnifique sourire comme à chaque fois. J’aimais beaucoup mon frère, on était vraiment fusionnel tout les deux, beaucoup se posait des questions sur notre relation. Je laissais courir ces rumeurs, qui n’avais aucun intérêt à ce que je dépense la moindre énergie. À mon tour, je lui rendais son sourire, avec autant de douceur que le sien. Je m’approchais de son corps, posant ma patte sur sa tête comme quand on était petit.
© Codage par Zagan.


Je suis #990000


ancien Kit par maman♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Terres des Meutes :: Terres Hikari :: La Cascade de Cristal-
Sauter vers: