lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Un monde différent [PV - Akihiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alpha - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangAlpha
PouvoirArmure Végétale
PuissancePlume - Or
Alpha - Hikari
Messages : 53
Feux Follets : 28
MessageSujet: Un monde différent [PV - Akihiko] Jeu 24 Mai - 15:21
Tôt, dans la matinée, tes paupières s’ouvraient sous la luminosité des quelques rayons parcourant la tanière. Ton corps était chaud, collé contre ceux de t’es amis. Tu levais la tête, regardant à droite, puis à gauche. Tous étaient encore en train de rêver. Sans aucun bruit, tu te levas, laissant ta chaleur sur la mousse de la grotte. Une patte après l’autre, tu sortais, laissant ton visage devenir légèrement roux sous l’effet du soleil. Tes pupilles devenaient plus fine, laissant la clarté s’installer au creux de ton esprit. Marchant doucement, tu laissais ton corps s’échauffer. T’abreuvant vers la cascade, la pureté de l’eau s’infiltrais dans tes entrailles pour refroidir la nuit passée. Assi, le dos droit, tu observais l’horizon sans rien dire. Prenant des bouffées d’air importantes, ton souffle sortait de tes naseaux sous forme de petit nuage. Quelques minutes après, ton corps se releva pour s’incruster dans les ombres des bois. Tu te faufiler entres les arbres, tu n’aimais pas marcher le dos sans protection. Tu avais besoin de te cacher, de surveiller chaque instant. Ton rôle prenait souvent le dessus, mais en territoire inconnu, tu prenais t’es précautions. La mort ne t’effrayait pas, tu désirais juste revenir en un seul morceau à la meute, et continuer à veiller sur chaque corps qui respirait.

Avançant d’un pas énergique, tes perles émeraude se posait sur la nature. L’odeur d’un vagabond ne t’avait en aucun cas échappé. Tu restais caché dans les plantes, laissant ton odeur se mélangeait à celle de la forêt. Seul, tes pupilles était visibles dans ce camouflage, tu restais là, sans bouger. Laissant l’individu avançait. Tu l’observais, écoutant sa respiration, tu analysais son corps, repérant ses faiblesses. Tu ne chercherais jamais le combat, mais cet être était différent. Tu le ressentais au fond de toi, mais t’es sentiments restaient enfermé dans ton cœur de pierre quand tu étais loin de chez-toi. La prudence, elle était ce qui te sauvais la vie, sans elle tu serais mort depuis bien longtemps. Aujourd’hui tu voulais faire comprendre cette importance au jeune qui marchait à peine. Leur offrant des coups de langue affectueux de temps en temps. Tu voulais que cette jeunesse ait un avenir, un monde dans lequel ils pourraient vivre sans crainte.



Je te protège en #33cc00
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 5 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko] Jeu 24 Mai - 20:30

Un monde différent.
PV. ZÉCKYEL

Il avait laissé une longue nuit se charger de régénérer toute l’énergie de son corps. Comme s’il suffisait de se vautrer par terre et de s’abandonner pendant quelques heures pour reprendre un peu de jeunesse. Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’était un peu le but du sommeil. Ce sommeil que certains parvenaient difficilement à trouver alors que d’autres sombraient comme des épaves à peine le museau par terre. Il faut dire que Morphée se montrait parfois capricieux avec les uns et plus cléments avec les autres. Une sorte d’injustice cruelle qui valait un certain déséquilibre dans le monde des éveillés ensuite. Mauvaise nuit, mauvaise journée. Non ? Étendu de tout son long, le corps du gris ne bougeait pas. Seul le mouvement indéfectible de ses côtes qui se soulevaient venait prouver qu’il était encore bel et bien de ce monde. Profondément ancré dans son sommeil alors que le soleil décida de prendre son tour de garde avec la même lenteur coutumière, Akihiko n’est franchement pas ce que l’on peut appeler un loup nerveux ou stressé. Trop sûr de lui et de ses capacités pour craindre qui ou quoi que ce soit, il avait, une fois de plus, passé une nuit à la belle étoile, au beau milieu d’un je ne sais où, pour ne pas dire nulle part. Au fond, si beaucoup cherchaient des points de repère et une certaine stabilité dans une répétition idiote et mécanique de quelques rituels, lui s’en était défait, ou plutôt, ne s’y était jamais fait. Son quotidien était ainsi un florilège de nouveautés, de déconvenues, de surprises et de tout un tas de choses que certains pouvaient craindre, sans pour autant que lui ne s’en offusque. Tout cela, ces imprévus, ne généraient ni plus, ni moins, qu’un sentiment de confort et de moindre monotonie aux yeux violets du solitaire.


Rien ne vint spécialement troubler le sommeil du loup endormi. Du moins, rien qui ne soit de nature purement vivante. Pas le moindre gazouillis d'oiseau ne passa la frontière de ses oreilles. Pas la moindre odeur ne vint titiller ses narines. Non. Ce fut un autre élément bien connu des vivants qui vint le chercher directement dans les bras du Dieu sommeil. L'arrachant à sa torpeur, les rayons du soleil eurent raison de la patience de ses paupières. Titillé trop longtemps, ces dernières s'ouvrirent sur le lieu où elles s'étaient fermées sans contentement la vieille. Une plaine s'étendait juste-là, sous ses mirettes qui n'en avaient finalement que trop rien à faire du paysage. Prenant son temps pour s'accoutumer à la luminosité, les pupilles du loup se rétractèrent pour ne laisser passer qu'un infime faisceau de lumière. Laissant sa gueule se déformer l'espace d'un bâillement, Akihiko reprit bien vite ses esprits. Passant ses pattes sous son corps pour se hisser en position assise, il perdit quelques secondes en rêvasserie avant de se lever pleinement et d'étirer chacun de ses membres. Tirant sur chacun de ses muscles comme pour les remettre d'aplomb après une nuit à s'ankyloser, comme s'il suffisait que de cela pour y parvenir, il se secoua finalement pour débarrasser son poil gris de la poussière. La gueule sèche et pâteuse, le loup décida finalement de lever l'ancre bien vite, à la recherche d'une flaque ou d'une étendue d'eau quelconque pouvant le désaltérer. Se lançant un peu par hasard en direction des quelques arbres qu'il apercevait au loin, il finit par trouver une maigre barbotière qui suffit tout juste à le satisfaire lorsqu'il en eu lapé la quasi-totalité. Reprenant comme si de rien était son chemin, le mercenaire se laissa guidé par son instinct, un poil trop prétentieux pour prétendre protéger ses arrières, il consentit à humer l'air que pour chercher quelque chose à se mettre sous la dent. Et s'il ne s'y attendait pas franchement, l'odeur lupine qui nargua son museau ne le perturba pas le moins du monde. Décidant d'agir comme si de rien n'était pour voir de quoi il en retournait, Akihiko continua bêtement de marcher, appuyant chacun de ses pas avec une assurance certaine.


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Alpha - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangAlpha
PouvoirArmure Végétale
PuissancePlume - Or
Alpha - Hikari
Messages : 53
Feux Follets : 28
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko] Ven 25 Mai - 8:54
L’individu t’avais senti, tu le savais. Cela se lisait dans ses pupilles, mais tu restais là, sous le silence de la forêt. Tu t’imprégnais de son essence, jusqu’à ce que ton âme ne fasse plus qu’un avec cette dernière. Rouvrant tes pupilles, ton corps glissa sous les buissons pour te montrer à celui qui se fichait de ton existence. Dans ses yeux, tu avais pu voir qu’il était bien différent de toi. Il se battait pour lui, contrairement à toi qui voulait sauver tout le monde. Tes puissantes pattes restèrent encrées dans le sol, s’enfonçant légèrement dans la terre. Tu étais comme une racines, autour de ton corps venait se greffer la nature. Ta respiration était faible, tu ne portais pas d’importance à celui qui était arrêté en face de toi. Ce genre d’individu ne t’intéressais pas. Ton esprit venais de ce fermer, il était proche de ta meute, alors tu ne le lâchait pas du regard. Jusqu’à ce que ton corps devienne poussière tu serais là, tel un gardien éternel. Assis, tu ne bronchais pas d’un poil. Tu l’entendais respirer calmement, il était aussi patient que toi, aussi coriace.

« Que fais-tu proche de mes terres? »

Ta voix rauque, montrait une partie d’agressivité. Tu protégerais quoi qu’il t’en coûterait l’arbre mère de ta meute. Ton corps fera barrage, s’il le faut tu deviendra un meurtrier, tu étais prêt à tout pour sauver ceux qui on vu le jour auprès des tiens. Ils étaient ta famille, ton esprit ne tolérait aucune action pouvant faire du mal à un membre de ta grande famille. Celle qui te gouverner inscrirait la paix, elle était ton point faible. Si ta reine était touché, tu ne serais plus le même. Tu avais confiance a ton prince et ta princesse, mais tu avais peur car ils étaient encore trop jeune. Tu prenais ton rôle au sérieux, tes camarades était là pour t’aider en cas de besoin.

C’est dans un petit air de défis que tu l’observais, sans aucune peur dans les yeux, sans trembler, car tu était déterminé.



Je te protège en #33cc00
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 5 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko] Ven 25 Mai - 23:43

Un monde différent.
PV. ZÉCKYEL

Il ne tremblait pas. Comme toujours, fier comme un paon, il continuait d’avancer. De toute façon, pourquoi trembler ? Pour qui ? Craignait-il pour quelqu’un ? Absolument pas. Encore moins pour sa propre personne. Il avait fait le choix de n’avoir aucune attache affective. Que ce soit avec des êtres de chairs, des objets futiles, des lieux imbéciles ou encore sa propre pelisse. Il se fichait éperdument de ce qui pouvait lui tomber dessus. Il était prêt à affronter n’importe qui et n’importe quoi pourvu que ce soit un poil plus palpitant que de passer à côté. Il ne jaugeait pas selon le danger d’une situation, mais selon le plaisir qu’il allait pouvoir trouver en se dépatouillant ou en s’amusant un peu. Qu’il soit repéré ou non ne changeait finalement rien. Après tout, si lui l’avait capté, pourquoi est-ce que l’autre n’aurait pas droit à ce privilège ? Parfois, la vie était équitable. Parfois seulement. Un sourire perfide s’ancra dans l’esprit du loup gris tandis que son faciès resta figé. Inutile de dévoiler ses réelles intentions. Inutile également de s’attendre à quoi que ce soit en ayant simplement pisté une odeur. Qui sait, peut-être que finalement, ce loup n’aurait pas l’audace de se montrer ? Ou peut-être bien qu’il n’en avait finalement rien à faire du Mercenaire, comme lui pouvait bien passer à côté de bon nombre d’individus de son espèce sans même l’once d’un regard. Non. Décidément, il n’y avait franchement pas de quoi s’attarder sur une futilité pareille. D’ailleurs, il lui sembla qu’en quelques secondes tout au plus, cette idée de faire une rencontre lui sortit bêtement de la tête, comme elle était venue, elle était repartie. Posant une patte après l’autre, il continua de s’enfoncer dans cette forêt qu’il avait déjà parcourue une paire de fois sans rencontrer âme qui vive. Et profitant du pseudo-silence qui y régnait pour laisser son ouïe prendre le dessus sur tous ses autres sens, il capta finalement bien vite qu’il était suivi.

Cette sensation d’être poursuivie, d’être l’objet indéfectible d’une attention toute particulière, fit sourire de plus bel le loup. Voilà que les choses commencent à devenir intéressantes, marmonna une voix plus forte que les autres dans son esprit en perdition. Se prenant bêtement au jeu, il fit mine de ne rien voir et de ne rien entendre. Il se contenta futilement de poursuivre son chemin, l’autre finirait bien par laisser sa curiosité prendre le dessus. Ou bien, il abandonnerait sa traque, ferait demi-tour et cette odeur disparaîtrait dans les tréfonds de l’oubli du cerveau d’Aki. Ce ne serait pas forcément une mauvaise chose pour l’autre. Parfois, la curiosité et l’audace n’amènent pas nécessairement à quelque chose de positif, surtout quand il était question du gris. En ce qui concernait les autres, le vagabond n’avait aucune notion de réelle sympathie. Il ignorait ce que voulait dire avoir des amis. D’ailleurs, il s’en contrebalançait pas mal. Il n’était pas sur cette Terre pour se faire des amis. Il n’avait besoin de personne sur qui s’épauler. Il se croyait suffisamment fort pour pouvoir tout encaisser. Ou quand bien même s’il ne l’était pas, il finirait par mordre la poussière comme les faibles le font devant plus forts. Et finalement, au détour d’un buisson comme les autres, l’autre fit son apparition, comme une fleur, se glissant juste sous le museau d’Akihiko. Il n’avait pas l’air plus vieux que lui, ni même plus jeune. Le gris pensa même immédiatement à un loup de la même génération que la sienne, du moins si l’on peut réellement parler de génération commune. Et devant la réaction somme toute pathétique et hilarante à laquelle il fit face, Aki se contenta bêtement de dévisager sans ménagement celui qui se présentait déjà comme un loup de pacotille, naïf et stupide à l’extrême :

« Il va falloir être plus convaincant pour ne serait-ce que retenir mon attention. »


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Alpha - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangAlpha
PouvoirArmure Végétale
PuissancePlume - Or
Alpha - Hikari
Messages : 53
Feux Follets : 28
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko] Ven 1 Juin - 21:24
Tu restais calmes devant l’individu, tu n’aimais pas sa proximité de la frontière que les sentinelles gardaient. Ils étaient la forteresse de la meute, tu avais confiance en leur capacité, mais tu voulais par-dessous tout protéger les tiens. C’était ta faiblesse, mais tu avais confiance en t’es capacités pour réussir à les protéger. Tu trouvais le mâle bien sûr de lui, mais tu ne montrais pas l’irritation profonde qui te parcourais le corps. Tu laissais le vent apaiser tes sensations, tu ne voulais pas trouver les bons mots pour lui faire comprendre que s’il continuait, il se trouverait dans une mauvaise situation. Tu ne cherchais pas à le provoquer, bien au contraire, tu souhaitais faire en sorte qu’il n’y a aucun dégât entre vous. Tu étais un mammifère trop protecteur, tu pensais bien trop souvent aux autres qu’as toi, c’était dans ta nature de protéger les autres et de défendre ce qui t’étais cher.

« Je ne cherche pas les ennuis… »

Une réponse facile, une réponse qui ne le satisferait sûrement pas, tu ne désirais pas rentrer dans son jeu, tu valais bien mieux que cela. Tu t’attendais à un sourie en coin de sa part, un sourire qui cherchera à te provoquer. La seule chose qui te ferait sortir de tes gonds serait qu’il touche à un membre de ta meute. Mais cela ne risquait pas d’arriver, tu resterais calme, serein comme si tout était normal. Tu gardais la tête haute, le dos droit, tu montrais ta musculature qui étais suffisamment imposante pour en faire fuir plus d’un. Tu savais pertinemment que cela ne fonctionnait pas avec ce genre d’individu, mais tu ne cherchais pas à les satisfaire, juste à protéger ce qui t’étais précieux. Un protecteur dans l’âme, voilà ce que tu étais, parce que le bien-être des autres était ta priorité.



Je te protège en #33cc00
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 5 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko] Ven 8 Juin - 17:06

Un monde différent.
PV. ZÉCKYEL

Il jouait. Une fois de plus, il s’amusait avec l’être qu’il venait de rencontrer. Aujourd’hui, cela promettait d’être une partie très inégale. À en voir les premiers agissements de l’autre, le gris se fit la réflexion qu’il serait bien facile de le berner et de le faire tourner en bourrique. Rien de réellement amusant, mais tout de même un poil distrayant pour celui qui passait la majeure partie de son temps en solitaire. De sa condition, il ne se plaignait pas. Pourtant, il n’était pas contre certains petits échanges comme celui-ci pour pimenter un peu son existence. Il était bien rare que ce soit lui qui fasse le premier pas. Et aujourd’hui n’échappait pas à la règle. Il avait beau avoir senti la présence de l’autre, il n’en était pas pour autant indescriptiblement attiré par autrui. Généralement, il préférait de loin garder ses distances et continuer son chemin. Et c’est ce qu’il aurait probablement fait si l’autre n’était pas venu le chercher. Quand on y pense, c’est assez paradoxal. Trouver un malin plaisir à tourner en dérision les propos des autres et fuir leur contact dès lors que c’est possible. Se montrer parfait acrobate des mots et des émotions alors qu’il était probablement l’un des êtres les plus associables de ce bas monde. Il était plein de contradiction et pourtant, rien ne le choquait plus que cela dans sa façon d’être et d’agir. Il avait toujours été ainsi. Il avait appris seul à se débrouiller face aux autres. Il avait été forcé et contraint de se bâtir une façon d’agir avec les autres qui ne les laissait que rarement indifférent. Et tant pis si cela ne plaisait pas à tous. Tant pis s’il lui était arrivé de se retrouver face à des loups furibonds, prêts à tout pour lui faire la peau. Il continuait malgré tout de répondre de but en blanc, de masquer sa réelle façon de penser, d’agir comme il le faisait, pour son simple divertissement et plaisir personnel et égoïste.

Le gris avait rapidement jaugé le loup. Devant les propos qu’il avait tenu, il était évident que ce dernier n’aurait que très peu de valeur aux yeux d’Aki. Et quand bien même, il fallait réellement être un personnage rare pour avoir ne serait-ce qu’un peu plus d’éclat aux yeux violets du solitaire. Sur cette belle Terre, très peu de loups pouvaient prétendre l’intéressé réellement. Le reste ? Ils n’étaient que des jouets de pacotilles, de très bas étages, dont il se défaisait après la première partie de jeu. Il ne s’intéressait franchement qu’aux plus coriaces d’entre eux, ceux que Mère Nature avait suffisamment travaillés pour les rendre un tantinet plus intéressants. Et sous ses yeux violets, les apparences et les premières impressions se révélaient souvent être la juste vérité. Pour une fois, les mots qui étaient sortis de sa gueule ne rimaient pas qu’avec provocation. Au-delà du regard empli de dédain qu’il lançait à ce loup, une pointe de défi brillait dans le fin fond de sa pupille. Un défi qu’il lançait à cet autre loup qui semblait si sûr de lui à se pavaner ainsi devant les yeux du gris. Observant celui qui mettait piteusement sa musculature et son physique en avant, Akihiko tira vite des conclusions, certes hâtives, mais qu’il pensait coller au mieux à l’individu qu’il avait en face de lui. S’il pensait réellement l’impressionner en agissant ainsi, il se fourrait une patte dans l’œil. Et même les quatre s’il le voulait. Le gris n’était pas le plus chétif des loups, et de loin. Il pouvait aisément dire qu’il surplombait la plupart de ses congénères, même si ce n’était franchement que de quelques centimètres, tout au plus, avec les mâles de son espèce. Et s’il n’était probablement pas le plus doué dans l’art de se battre, il avait acquis de solide base en tant que vagabond et mercenaire. Ne manquant pas d’exprimer son ennui face à la répartie de l’autre, Akihiko lâcha un profond soupir, avant de faire mine de reprendre son chemin, frôlant du bout de la queue le museau de l’autre :

« Eh bien, si tu n’as rien de plus intéressant à me proposer. Après tout, à quoi aurais-dû m’attendre en étant accosté de la sorte par un Hikari ? »


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Alpha - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteHikari
RangAlpha
PouvoirArmure Végétale
PuissancePlume - Or
Alpha - Hikari
Messages : 53
Feux Follets : 28
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko] Dim 10 Juin - 13:29
Tu ne te laissais pas impressionner par le mâle. Tu le laissas te provoquer, tu ne ferais rien s’il ne touchait pas la frontière de ta grande famille. Tu te fichais de son physique, il était peut-être fort, peut-être même plus que toi, mais tu te bâterais jusqu’à ce que la mort vienne chercher ton âme. Il frôla sa queue contre ton museau, tu le laissas faire sans rien répliquer. Tu n’avais rien d’autre à dire, juste à surveiller ses mouvements pour mieux l’arrêter par la suite. Tu analysais son corps, attendant le moment opportun pour protéger les tiens. Tu restais assis, telle une statue, gardant tes muscles bandé, prêt à combattre s’il le fallait.

Tu écoutais la nature, tu faisais confiance au feuillage qui t’entourait. Gardant les yeux ouverts à observer l’horizon, tes oreilles restaient droites. Restant concentré sur la frontière, tu attendais qu’il s’éloigne pour retourner d’où tu venais. Tu gardais les lieux comme si c’était un sanctuaire, tu voulais qu’il reste en sécurité, car toute ta vie était là-bas. Tous ceux que tu aimais, mais ça, un pauvre vagabond ne pouvait le comprendre. Ils étaient solitaires, ils survivaient grâce à leur force, ils n’avaient pas d’attache contrairement à toi qui vivait pour la protéger, ta seule famille. Tu trouvais cela triste, mais il fallait de tout dans un monde, les meutes avaient besoin des solitaires, et les solitaires avaient besoin des meutes. C’était un cercle vicieux, mais cela était la réalité.

Stoïque, tu n’accordais aucun regard à l’individu, tu plongeais t’es yeux sur la frontière attendant qu’elle soit franchie pour sauter à la gorge du mâle. Tu n’aimais pas te battre, car cela représentait le sang, mais tu étais prêt à montrer t’es crocs pour le bien des tiens.



Je te protège en #33cc00
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 5 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko] Sam 16 Juin - 17:16

Un monde différent.
PV. ZÉCKYEL

Et il le cherchait. Il l’avait cherché tout du moins. Comme il le faisait avec chaque loup qu’il croisait, il testait sa patience et le peu d’intelligence dont ses congénères pouvaient faire preuve à son égard. Il suffisait généralement de pas-grand-chose pour les faire tourner en bourrique. D’ailleurs, à ce petit jeu-là, de la provocation, le gris parvenait sans mal à faire craquer la plupart de ses camarades. Et dire que ça l’amusait était peu dire. À quoi bon passer quelques secondes ou quelques minutes en la compagnie d’un autre individu de son espèce si ce n’est pour ça ? Quel autre plaisir en tirer que celui jouissif d’avoir joué un peu avec ses nerfs et de l’avoir mené en bateau du début à la fin ? Sur ce point précis, Akihiko pouvait aisément dire qu’il contrôlait la plupart des choses. Ne laissant jamais de place à l’aléa, il usait des mots et des gestes avec une précision folle. Précision qu’il avait acquise au cours des lunes. C’était là une des seules choses qu’il avait apprise, tirant cela comme des apprentissages de chacune de ses rencontres. Depuis le temps qu’il errait, il ne s’était jamais franchement montré sous un autre jour. Plus jeune, il avait tenté, naïvement peut-être, bêtement surtout, de trouver un poil de sympathie chez d’autres congénères, songeant au fait que sa maternel portait une déficience de point de vue-là. Pourtant, il n’avait jamais croisé que des regards haineux, des loups chargés de mauvaises intentions ou pire encore, des faux-semblants, des abrutis usant du peu de matière grise qu’ils avaient à disposition pour tenter d’attirer plus bêtes qu’eux dans leur filet. Cela avait dû fonctionner une fois ou deux. Le gris avait rapidement tiré des apprentissages de ses faux-pas, comme il le faisait encore à l’heure actuelle. La seule différence ? L’expérience peut-être. Après des lunes et des lunes de solitude, d’errance, de psychologie à la rencontre de quelques effrontés, il avait beaucoup appris sur le fonctionnement des autres.

Pourtant. Pourtant, celui-là ne ressemblait pas au commun des autres canidés. Du moins, sa patience semblait un poil plus solide que ceux qu’il avait l’habitude de côtoyer. Le côté grande gueule, par contre, ce n’était pas une surprise, pas une découverte faramineuse, surtout venant d’un loup de meute. Ceux-là avaient toujours tendance à extrapoler, à menacer avant de franchement réfléchir, de se penser bien au-dessus des lois aussi bêtes et élémentaires que celles de Mère Nature. Ils pensaient idiotement que parce qu’ils étaient nés avec ce qu’ils pensaient être un sang plus nobles, ils parviendraient à déplacer des montagnes, à assécher des cours d’eau et à abattre quiconque se dresserait en travers de leur route. Pour l’heure, Aki n’en avait jamais croisé un seul capable de franchement rivaliser avec lui. Du moins, c’est ce qu’il en pensait après avoir jaugé les quelques faciès et physiques de ceux qu’il avait croisé. Il faut dire, aussi, qu’il évitait généralement de côtoyer ceux-là, parce que quand il prenait quelques minutes de plaisir pour en rogne un seul, une tripotée pouvait surgir de nulle part. Leur organisation digne d’une véritable fourmilière était peut-être là leur seule réelle force. La force du nombre. C’était là peut-être le seul atout qui incombait à ses moutons de panurge. Pourtant, à bien regarder ce loup qu’il venait de rencontrer, il n’y avait franchement pas de quoi être fier. Menacer pour se rétracter ensuite. Et laisser filer celui qu’on a accosté. Fier de son mode de vie et bien trop fier de sa liberté pour ne songer qu’une seule seconde à se mettre à la place de cet Hikari, le gris laissa un sourire morne étirer ses babines. Ne prenant pas la peine de ne serait-ce que tourner la tête pour observer la mine probablement froide et indifférente de celui qu’il plantait là, le vagabond s’écarta sans l’ombre d’une crainte de le revoir débouler en face de lui. Il n’oserait pas. Il ne le ferait pas. Il n’avait pas le cran pour. Que de la gueule, conclut une voix dans le crâne d’Akihiko.

[OUT]


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un monde différent [PV - Akihiko]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun
» Quelque chose de différent : "Mon Amour Chéri"
» Un monde différent (Calypso Crowle)
» Un coucher de soleil ... Différent ?
» Les différents types de métal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: RP-
Sauter vers: