lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirExplosion Curative
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 106
Feux Follets : 60
MessageSujet: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI Sam 16 Juin - 22:42


Dérive sans perdre le chemin à suivre

Entends les feuilles chanter dans le vent


FEAT. UN GENS ETRANGE

Je ne sais pas vraiment ce que je peux en penser. Les arbres sont balancés par le vent. Quelques feuilles de couleur verte sont arrachées pour rejoindre les doux tourbillons sur le sol. Ils tournent lentement autour de moi avant de retomber en cendres. Quelques brindilles sont encore posées sur le sol à cause des violentes tempêtes d'il y a quelques jours. Je me souviens que je m'étais réfugié dans un buisson. Pas la meilleure des protections je peux l'avouer, mais je n'avais pas mieux sous la main. Les buissons sont moins dangereux que des arbres à ce que j'ai pu remarquer.  Bref, j'ai survécu c'est l'essentiel non ?  Même si un monde sans pouvoir, sans haine ou même sans guerre aurait été mieux. Mais je n'ai pas pu le rejoindre cette nuit. De plus en plus, je me met à croire que les Divinités ne veulent absolument pas que je vive tel que je le souhaite. Elles ne veulent absolument pas que je sois heureux. Elles sont lâches. Elles ne me donnent pas ce que je mérite. Non, en fait, je ne mérite pas la joie. Ni même l'amour. pas après ce que j'ai fait à mon frère. Je ne mérite que la solitude et la haine du monde extérieur. Je suis peut être le lâche finalement. Je pourrais apprendre de mon pouvoir, mais j'ai peur de lui. Je n'en ai pas le pouvoir. Je ne peux pas. J'en suis incapable. Je ne veux pas exploser, et je ne peux qu'apprendre par l'explosion.


Je m'assois sur le sol pour observer les branches se balancer. C'est extrêmement calme. Il y a quelques bruits d'animaux à droite à gauche mais c'est tout. Aucun loup n'est pas ici. C'est comme s'ils m'évitaient. Au moins je suis tranquille et je n'ai aucun risque d'exploser.

 


CODAGE BY AILY SUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI Sam 23 Juin - 23:50

Entends les feuilles chanter dans le vent
PV. Tsoka

Il n’avait franchement rien de mieux à faire que de continuer de marcher. À croire que c’était là l’essence même de son existence, le fil qui le maintenait en vie dans ce monde. Marcher. Continuer d’avancer. Encore et encore. Toujours marcher. Ne jamais reculer. Ne jamais se retourner. Inutile de regarder le passé. Inutile de s’enticher de ce poids. Le poids lourd et encombrant des souvenirs. Ce fardeau ô combien inutile et dérisoire. Akihiko avait toujours été de ceux qui ne l’avait jamais jugé comme bénéfique en quoi que ce soit. Il ne s’y était jamais attardé et ne s’y attarderait probablement jamais. La seule chose dont il était certain, c’est qu’il était né vagabond, qu’il avait toujours été ainsi et qu’il en serait toujours ainsi. Du moins, c’est la ligne de conduite qu’il s’était fixée. Aucune attache. Aucune contrainte. Aucune possibilité de se sentir trahie ou même déçu de ce monde idiot. Et ça, c’était peut-être l’une des toutes premières leçons qu’il avait appris. La seule et unique sa « famille » avait daigné lui donner. Enfin, si celle qui l’avait mis au monde pouvait être appelée famille. Le reste ? Son père ? Il ne l’a jamais vu. Du moins, aucun loup ne s’est jamais présenté comme tel à ses yeux. D’ailleurs, s’il n’était pas inscrit dans son instinct qu’il fallait être deux pour mettre au monde des petits, ils ignoraient probablement même que ce « rôle » puisse exister. Le reste de sa fratrie ? Sa sœur avait péri, trop faible pour survivre. Il ne s’en souvenait pas franchement. De ce qu’il en retenait, c’est que la survie n’était pas donnée à tous. Les plus faibles tombaient comme des mouches et on n’y pouvait rien. Pas plus qu’on ne pouvait concrètement lutter contre plus fort que soit. Son frère en avait fait les frais, disparaissant sous les crocs d’un je ne sais quoi, bien plus gros et plus fort que lui. La loi de la nature, tout bonnement et tout simplement.

Le vent s’engouffra en masse dans le poil gris du loup, tentant de le pousser à rebrousser chemin. Mais il n’en ferait rien. Têtu comme il fallait l’être par moment, il ne renonçait pas aussi facilement que certain. Pourtant, il n’était pas un acharné pour autant. Bien trop intelligent pour cela, il savait quand la donne ne valait pas franchement qu’il se donne la peine. Alors là, seulement quand le jeu devenait moins intéressant pour lui, il stoppait son manège, arrêtait toute machination et faisait bêtement machine arrière pour aller là où l’intérêt était le plus florissant. Opportuniste ? Peut-être. Réfléchi ? Une certitude. Il n’en restait pas moins un loup avide de défis et de petits obstacles. Mais lorsque tout devenait trop compliqué, trop grand, lorsqu’il jugeait ne pas être de taille, il n’insistait pas. Du moins, pour le peu qu’il ait un jour jugé quelqu’un ou quelque chose comme étant plus écrasant que sa personne, ce qui n’avait pas dû arriver plus d’une ou deux fois dans sa jeunesse, et encore. Procédurier, il avait levé l’ancre tôt ce matin-là, comme à son habitude. Peu après avoir retrouvé toute son énergie, en sortant de la torpeur d’un sommeil bien lourd. Comme à chaque fois, il n’avait pas pris la peine de masquer sa présence, il n’avait pas pris non plus la peine de s’attarder sur cet endroit qui ne symbolisait rien pour lui, cet endroit qui comme tous les autres n’était pas franchement son chez lui. Il y avait-il un endroit où il se sentirait à sa place au point de ne plus vouloir en repartir ? Il l’ignorait. Il n’y songeait même pas. Le pas léger malgré le sable qui le ralentissait d’une manière non-négligeable, il ne prit pas pour parti d’assurer ses arrières en jetant des coups d’œil avares. Non, il se contenta tout bonnement de fixer la ligne d’horizon, droit devant, une ombre se dessinait sur l’un des monticules de poussières jaunâtre. Ferait-il le premier pas vers cet illustre inconnu ? Certainement pas.


©️ waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirExplosion Curative
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 106
Feux Follets : 60
MessageSujet: Re: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI Dim 22 Juil - 15:31


Réfléchis….

Réfléchis avant d'agir


FEAT. UN GENS ETRANGE

La solitude est quelque chose que j'apprécie de plus en plus. Elle fait partie de moi désormais. Elle me semble si présente et pourtant si inaccessible…  Peut être parce que la solitude n'est pas une personne réelle. peut être parce qu'elle fuit tout ceux qu'elle ne connait. Est-ce qu'un loup devrait avoir peur de la solitude ? Je ne sais pas vraiment. La solitude est quelque chose qui est en chacun de nous. Peut être plus marquée chez quelques uns, mais présente chez les sociaux quand même. C'est ainsi, on n'y est pour rien. Peut être que mon frère est aussi dans la solitude. peut être qu'il y reste. Peut être a-t-il pleuré à mon départ. Peut être pleure-t-il encore. Peut être qu'il a choisi de quitter la meute pour me trouver. Peut être qu'il s'est donné la mort. Peut être qu'il vit heureux avec ceux qui m'ont détruit la vie. Je ne sais pas, et je ne le saurai peut être jamais. Je ne sais pas où il est. Je ne sais pas ce qu'il fait. Je ne sais plus rien. Tout ce que je savais ne sont plus que des souvenirs. Un loup, ne reste jamais le même. Il change pour devenir meilleur, ou pire. Mon frère ne doit plus être le loup joueur, pensant que la vie n'est que faite de bons côtés. Il doit être devenu craintif, peureux. Il doit avoir peur de me recroiser.  Je ne sais pas. J'en sais absolument rien. Il était si gentil, mais une connerie peut tellement tout briser… Regardez les vagabonds. Ils sont presque tous sanguinaires. De ce que je sais. De ce que ma mère me disait. Est-ce que je peux encore dire que c'est ma mère ? Elle m'a renié. Elle a fait de ma vie un enfer. Moi qui aimait jouer avec mon frère, je ne peux qu'observer les feuilles tomber de l'arbre qui est leur père. Elle adorait dire que les vagabonds ne sont là que pour amener la mort en ces lieux. Ma grand-mère serait morte à cause d'un vagabond mercenaire. Pour ma mère, je suis devenue un monstre sanguinaire.

Je fais un tour autour de moi-même. Suis-je un monstre sanguinaire ? Non. Je ne désire la mort de personne. Je ne veux faire du mal à personne. Jamais la moindre pensée sur le meurtre ne m'a effleuré, mais elle me traite ainsi quand même. Mes oreilles se tournent vers un son sur ma droite. Je ne suis plus seul. Je le sens. Je le sais. Mon museau se lève pour aller capter les différentes odeurs. Ce n'est pas un Hikari. Son odeur est bien trop cachée pour l'être. Je me retourne. Je sais que c'ets un acte suicidaire, amis je m'en fiche je veux juste savoir qui est cet intrus. Non, ce n'est pas un intrus, cet endroit n'appartient à personne. Ou alors je suis moi-même un intrus. Peut être est-ce son territoire ? Ce désert n'est pas un endroit propice à la vie. Loin de là.

Un loup gris. C'est un loup gris. Un peu plus grand que moi peut être. Je penche ma tête sur le côté. Que dois-je faire ? Lui causer ? Peut être. Je veux juste pas qu'il m'attaque. Je ne veux surtout pas exploser. En plus je sais pas de quoi il est capable. Il est peut être plus vieux que moi. Oh et puis tant pis. Je vais causer.

" Salut… Je peux savoir qui tu es ?"
   


CODAGE BY AILY SUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI Jeu 9 Aoû - 23:22

Entends les feuilles chanter dans le vent
PV. Tsoka

En tant que solitaire, il y a rarement mieux à faire que de passer son chemin. Tracer sa route. Continuer d’aller de l’avant. Ne surtout pas s’arrêter. Inutile de s’arrêter. C’est vrai… À quoi bon aller à la rencontre des autres ? N’est-ce pas la parfaite contre-indication à ce mode de vie ? La vie de vagabond, n’est-elle pas faite pour être menée loin des autres ? Loin de tout ? Sans foi, ni loi. Pas vrai ? C’est ce qu’on dit non ? Enfin, c’est ce qu’ils disent tous ? Donc, pourquoi s’embarrasser de rencontres ? Pourquoi s’embarrasser d’âme à croiser ? Aki avait-il franchement envie d’aller vers silhouette qui se décrochait de la ligne d’horizon ? Pas vraiment. Il n’y avait rien dans son caractère que l’on pourrait qualifier de sociable ou même d’empathique. Le contact avec les autres ? S’il pouvait l’éviter, il s’en portait que bien mieux. Et quand même ce dernier devenait inéluctable. Quand bien même ce dernier prenait des proportions plus vraies que nature, forçant ainsi la patte au gris, ce n’était généralement pas gaieté de cœur, ni même de l’esprit empli de bonnes ondes, qu’il s’obligeait à leur répondre. Non. S’il y trouvait parfois son compte en tournant en dérision l’autre. S’il s’amusait parfois d’un rien, profitant de sa matière grise pour faire tourner en bourrique le lupin qu’il avait en face, il n’en tirait que trop rarement une satisfaction plus grande que la gêne occasionnée. Et s’il n’en donnait pas l’air pendant ses échanges, si tout était calculé pour ne rien laisser paraître de tel lorsqu’il s’exprimait, rien n’en était moins vrai. Il n’était pas du tout avare de contact. Il n’était pas non plus spécialement avare de créer le malaise ou pire encore. Non. Cette vocation ne faisait pas franchement parti de ses attributs, mais peut-être bien que pour s’amuser, pour se distraire ou tout simplement pour se défaire d’une présence, il se force à empreinte cette belle voix dorée qui s’ouvre à lui, juste sous ses pattes, l’appelant de sa douce voix teintée d’une promesse toujours tenue.

Cette belle promesse. Il la décrochait sans cesse. Depuis qu’il se comportait comme il avait appris à le faire, un peu à ses dépens, beaucoup sur le tas, il atteignait souvent ce Graal. Si bien que ce dernier perdait de sa valeur, la pluie value n’étant plus franchement là, la rareté s’amenuisant au fil des rencontres fortuites desquelles il sortait souvent la tête et la queue haute, tandis que ceux qu’il avait eu le malheur de croiser en ressortaient dans un état tout autre. Il ne prétendait pas connaître déjà l’avenir. Il ne prétendait pas non plus avoir toutes les cartes en main et connaître les suites de la partie. Néanmoins, les petites astuces qu’il avait gagnées avec l’expérience, il ne pouvait que se vanter et être fier de les avoir de son côté. De loin, le gris ne voit pas très bien l’aspect physique de celui qu’il souhaite éviter. Éviter ? Peut-être pas non plus… Ne pas rencontrer plutôt. De loin, la carrure de l’autre est bien chétive. Est-ce là le reflet de la réalité ? Un bête effet d’optique de distance ? Peut-être un peu des deux. De toute évidence, le physique de l’autre n’est pas son point fort, du moins, sa silhouette longiligne ne donne en rien cette impression aux yeux du Mercenaire. Et de loin, alors qu’il prête une attention à la fois étrange et pour le moins attentive à cette autre forme lupine, il la voit se dandiner sur elle-même pour se retrouver en son sens. Pour passer inaperçu et tenter de passer outre son regard, c’est ripé, jacassa une voix dans le crâne du Vagabond. La faisant taire d’un grondement qui n’était perceptible par son oreille seule, le vent porta les mots stupides de l’autre loup jusqu’aux oreilles d’Aki. Ce dernier, repéré, entrant dans son petit jeu malsain, laissa un sourire éclairer son faciès, tout en s’approchant de l’autre, sans laisser entrevoir quoi que ce soit d’autre qu’une assurance certaine :

« Eh non, gamin. »


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirExplosion Curative
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 106
Feux Follets : 60
MessageSujet: Re: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI Ven 17 Aoû - 16:21

Attention...

Je ne suis absolument pas rassuré par ce loup. Je ne sais pas s'il est méchant ou gentil. Je ne sais pas si je vais repartir entier ou a moitié mort. Je ne sais pas si je vais exploser ou alors rester entier. Je ne sais rien. Et je ne sais pas si j'ai envie de le découvrir ou pas. Je sens qu'à la moindre erreur, tout va déraper. Je n'ai pas envie de faire des erreurs, je ne veux absolument pas. Je ne veux pas exploser. Pourquoi est-ce que je suis ici ? Pourquoi est-ce que je me ballade partout tout en sachant très bien que je peux rencontrer de mauvaises personnes ? Ce que je déteste plus que tout au monde d'ailleurs. Je suis stupide, je ne sers à rien.

Je vois un rictus se former sur les lèvres de ce loup. Non... C'est un psychopathe ? Comme ma mère le disait si souvent ? Les vagabonds sont des psychopathes pour la plupart. Ce loup en est la preuve, sauf qu'ils ne sont pas tous ainsi. C'est bon, j'ai peur.

« Eh non, gamin. »

Qu'est ce que je dois en dire ? Ce loup me fait clairement savoir que je ne suis qu'un petit loup qui ne sert à rien. Que je ne suis qu'un minable qui ne fait que cacher un moment de sa vie. Qu eue devrais partir pour ne pas en souffrir. Enfin, je crois qu'il me dit ça à travers ce rictus et cette phrase.

" Mais... Pourquoi ?"

Je fais des choses trop risquées dans ma petite vie.


Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI Mer 29 Aoû - 13:52

Entends les feuilles chanter dans le vent
PV. Tsoka

Pourquoi toujours cette attitude ? Pourquoi toujours ce faux-semblant ? Faux ou semblant d’ailleurs ? Plutôt faux… Ou peut-être bien que plutôt semblant… À vrai dire, le gris ne cherchait pas franchement la petite bête à cet étage-là. Non. Il avait déjà bien trop à faire et à songer à des paliers bien inférieurs pour s’attarder sur des inepties pareilles. Alors autant se contenter déjà de ce qu’il est le plus important de capter. Les détails ne sont pas toujours aussi importants qu’ils n’y paraissent. Ils se révèlent même souvent être des futilités que l’on peut renverser d’un simple revers d’esprit, balayer aussi facilement que des pensées superflues. Se concentrer sur les grossièretés de ce monde était suffisant en ce sens. Et à voir les énormités qu’il rencontrait toujours, heureusement qu’il ne se fiait pas à babioles de tout un chacun. D’ailleurs, il se fichait pas mal de ces autres loups que d’autres utilisent comme « amis ». Parce que oui, pour lui, un lien ne pouvait aller qu’en ce sens. Qu’un sens d’usage, d’utilité, de réel intérêt pour l’un ou l’autre des deux pairs. Du moins, pourquoi est-ce que deux loups choisiraient de faire un bout de chemin ensemble si ce n’est pour tirer parti, l’un et l’autre, d’un quelconque avantage ? Il y a-t-il un quelconque plaisir à côtoyer les autres ? Akihiko n’en connaissait aucun. Aucun plaisir au titre que beaucoup l’entendent. Néanmoins, d’une rencontre, les deux peuvent en tirer une certaine aubaine. Du moins, c’est ce qu’il avait compris au fil des jours, au fil des entrevues avec les uns et les autres. Au début, il n’y avait vu aucun intérêt, trop jeune pour comprendre toutes les complexités de ce monde, toutes les bassesses des autres et leur esprit tordu. Maintenant qu’il avait appris à le charmer. Maintenant qu’il avait capté les secrets de cet univers et de ses occupants, il avait sans mal pris la place des loups qui avaient l’ascendant sur les autres.

Maintenant, il pouvait dire qu’il savait. Il ne pouvait pas dire comprendre ce monde, ni même les êtres qui le peuplait. Il n’était pas même capable de comprendre toutes les uses et coutumes de ses propres congénères, qu’il ne côtoyait pas assez souvent pour cela au final. Il se comprenait déjà lui, ce n’était déjà pas mal en soit. Peut-être qu’un jour, il capterait davantage que la façon dont on tourne les discussions et les situations à son avantage. Peut-être qu’un jour, il saurait un peu plus psychologue sur ce point. Peut-être qu’un jour, il se découvrirait un côté empathique. Ou peut-être bien qu’un jour les poules auront des dents et les poissons des ailes. Le Mercenaire ne se fait pas de fausses joies sur ce point. Il sait pertinemment comment les choses tournent toujours. Du moins, il lui semblait savoir comment lui allait toujours agir face à telle ou telle situation qui avait parfaitement le temps de se jouer pendant ses longues journées d’errance. Durant ces journées où il ne s’ennuyait pas toujours, mais où il n’avait pas non plus toujours d’occupation, il lui arrivait de laisser son esprit vagabonder à des vagues idées de futur. Il ne s’y perdait finalement que très peu de temps, rapidement dépassé par des pensées qui n’étaient, ni plus, ni moins, que le reflet du monde dans lequel il vivait actuellement qu’il transposait simplement à plus tard. Et si l’ambition le gagnait parfois, il n’entrevoyait rarement plus loin que ce qui lui était franchement accessible. Devenir grand à ses yeux, oui. Devenir meilleur à ses yeux, oui. Selon les normes ? Certainement pas. Seul son propre regard sur sa personne comptait généralement dans ses décisions et dans ses songes d’avenir. Les autres ? Trop peu pour lui. S’arrêtant à une longueur de queue ou deux de la petite silhouette rousse, le gris ne laissa en rien s’entacher le sourire sur son faciès au moment où il lui répondit de nouveau :

« Faut-il qu’il y ait une raison à toute chose, l'effronté ? »


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirExplosion Curative
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 106
Feux Follets : 60
MessageSujet: Re: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI Sam 8 Sep - 15:30
Dis, tu peux m'apprendre ?


Ft. Akihiko Image illustrant le rp

Je ne sais pas pourquoi je prends autant de risques. Je n'aime pas me battre. Je sais à peine me battre en réalité, vu que je n'ai jamais eu d'apprentissage. Je vis, que parce que je sais chasser, j'ai appris par moi-même, et ma première proie fut attrapée au bout de plusieurs dizaines de reprises. Je ne peux avoir autant d'essais dans un combat. Je ne dois pas provoquer les autres, mon pouvoir ne pourra pas toujours me sauver. Il me détruit plus qu'autre chose, alors pourquoi est-ce que je cherche les autres ? A croire que je me crois supérieur… Par peur, oui je les cherche par peur. Je n'aime pas fuir, pourtant, je sais que je le devrais. J'ai peut être peur, mais je ne suis pas un lâche. Rester cacher… c'est tout ce que je sais faire, et je dois apprendre à faire autre chose. Je dois apprendre à me reprendre. Je ne dois pas montrer ce que je pense, et je sais parfaitement que je suis aussi lisible qu'une écriture sur le sol faite avec une griffe. Apprendre. Il serait peut être temps d'apprendre quelque chose dans cette vie de vagabond.

Mais comment apprendre ? On ne va pas dire que les vagabonds veulent des proches. Ils préfèrent être seuls dans un lieu qu'ils connaissent. Ou alors d'attaquer tout ce qui bouge pour montrer qui est le chef. Je ne suis pas ainsi. Des fois j'ai l'impression que je suis devenu un oméga. L'oméga des vagabonds. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle… Non, en fait c'en est pas du tout une. On doit se montrer fort dans ces terres sauvages, sans alliés. On doit apprendre à se débrouiller par nous-mêmes. A survivre comme le fait une meute en groupe, sauf que nous sommes seuls. Aussi seuls que des vers-de-terre dans la terre fertile.

« Faut-il qu’il y ait une raison à toute chose, l'effronté ? »

Effronté. Je suis un effronté selon ce loup. Je veux tout savoir, et ce loup l'a vu. Il serait peut être le moment de changer de sujet. D'arriver aux choses sérieuses. Peut être que ce loup pourrait m'apprendre à me battre qui sait ? J'ai besoin de savoir me défendre. Pour le moment, je n'ai fait que fuir, provoquer. Jamais je n'ai attaqué quelqu'un. Jamais je n'ai cherché à garder un territoire. Je ne fais que me balader dans les différentes terres que je connais maintenant bien. Mais si un jour un loup m'attaque ? S'il me veut du mal, et qu'il me fait saigner jusqu'à ce que j'en crève ? Si un jour, les autres loups comprennent que je ne peux faire qu'une seule explosion à la fois ? Les explosions surprennent, mais une fois mon pouvoir utilisé, je ne suis plus rien. Je ne peux plus rien faire, je suis sans aucune protection, d'autant plus que ce pouvoir se déclenche que quand il veut. Je veux apprendre à me battre pur échapper à la mort. C'est tout ce que je souhaite.

" Non… Par contre… J'aimerai apprendre à me battre… "

Ok, j'aurais pu mieux faire.    

©️ Teika sur Epicode




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entends les feuilles chanter dans le vent FEAT AKI
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Héraclès - C'est géant ! Herc' est dans le vent! !
» Te souviens-tu de ces sourires innocents et de ces paroles dans le vent ? ~ Nina ♥︎
» [ Domaine de Velmonè ] Un sifflement dans le vent [ Feat Perceval PV ]
» Perdue dans la brume... - Feat Asumi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Terres Neutres :: Terres du Sud :: Désert d'Albâtre-
Sauter vers: