lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

chance meeting || PV. Naraka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: chance meeting || PV. Naraka Ven 13 Juil - 23:06

chance meeting
PV. Naraka

Il n’y avait pas franchement de quoi se réjouir de quoi que ce soit. Peut-être même était-ce tout l’inverse. S’extirpant de la gueule d’un certain loup gris, un sourire discret s’étira telle une longue complainte dans l’aube du matin. La nuit qu’il venait de passer n’avait pas été la meilleure qui soit. Elle n’était probablement pas la pire de toute son existence, mais des comme ça, il s’en passerait bien. Et surtout en tant que Vagabond. Non pas qu’il lui vienne une seule fois l’idée de vivre autrement. Non pas non plus qu’il lui vienne l’idée de se plaindre en un quelconque public de sa condition. Certainement pas. Ça ne lui ressemblait en rien. Ce n’était tout simplement pas dans sa nature d’agir ainsi. Et surtout d’interagir avec les autres comme ça. Il n’était d’ailleurs pas spécialement du genre à aller trop au contact des autres. Sur ce point, il était plutôt fuyant, associable dirait certain, sauvage même. Il préférait de loin contourner les autres plutôt que de se risquer à aller les voir. Ou alors, s’il pouvait y voir un intérêt un poil plus intense que le dégoût de s’approcher. S’il pouvait y gagner un seul petit quelque chose. Alors peut-être, bien, je dis bien peut-être bien, qu’il pouvait se voir reconsidérer les choses et entrer dans la danse. Et autant dire que ce n’était pas spécialement quelque chose de très positif pour celui sur lequel il avait alors jeté son dévolu. Ayant écopé finalement de quelques heures à peine de sommeil alors que son corps en demandait bien plus pour se régénérer totalement, le gris se traîna, peinant pendant un moment à mettre une patte devant l’autre, à ne serait-ce qu’à garder un regard plus ou moins fixe sur un point à l’horizon. Et même si on aurait pu en croire tout l’inverse, plus les pas se faisaient et plus il retrouvait de la vigueur perdue en entrant dans ce sommeil somme toute merdique.

Et comme à chaque fois ou presque, il ne dénota aucun coup d’œil en arrière. Il n’avait jamais pris ce partie-là et ce n’était probablement pas aujourd’hui que cela allait commencer. Ne jamais regarder en arrière. C’était là une des devises qu’il avait retenue de son existence. Oui bien retenue parce qu’on ne pouvait pas réellement parler d’un apprentissage. Non. Il s’agissait plus d’un simple constat réalisé au cours de sa vie. Le passé n’apportait pas grand-chose. L’avenir et le présent pouvaient trouver un poil plus d’intérêt et être regardé avec un peu plus d’attention. Mais inutile de lorgner sur un morceau de viande déjà pourri, sur un épisode déjà bien passé et délavé. Les yeux rivés sur ce fameux point qu’il avait choisi comme cap, Akihiko laissa ses pattes faire le travail. Il n’y avait guère rien de mieux à faire que de continuer d’avancer. Toujours avancer. Et ce malgré tout. Et ce même s’il n’avait pas franchement de but, ni même de ligne de conduite à tenir spécialement. Et c’était peut-être mieux ainsi. C’était peut-être plus simple de ne pas se voir bridé par quoi que ce soit. Il avait, en de très rares occasions, bien trop rares pour qu’elle puisse franchement être comptabilisée et peser sur une balance, tenté de se faire à l’idée d’une marche à suivre, d’un rythme à tenir, de contraintes à assouvir. Mais au final, cela s’était toujours soldé de la même façon. Il n’y avait guère que les quelques missions qu’il acceptait qu’il était capable de tenir et de mener à bien. Ni plus. Ni moins. Et le museau pointé vers l’avant tandis qu’il franchissait le cap invisible entre paysage verdoyant et désert brûlant, le mercenaire s’engouffra les pattes dans le sable, pendant que la fraîcheur d’un soleil levant se faisait encore ressentir.


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirExaltation du Sang
PuissanceAile - Acier
Vagabond
Messages : 137
Feux Follets : 41
MessageSujet: Re: chance meeting || PV. Naraka Mar 7 Aoû - 0:47
●●●
●●●

Chance meeting
Maman et papa dormant encore, Xilven debout depuis une dizaine de minutes, je savais que ma sortie serait discrète. Xil doit être partie chasser - enfin, torturer des bêtes endormies plutôt. Depuis la mort de Réquiem, Xilven est toujours plus sombre. Si avant elle ne me portait pas sur son coeur, maintenant elle me déteste vraiment. Elle est persuadée que je veux prendre sa place, celle de Réqui. JE pourrais jamais. Déjà parce que Réqui, c'était une faible. Je l'aimais, certainement le seul loup que je n'aimerais jamais, ma soeur, mais elle est morte. Et je peux pas être faible de toute manière. M'enfin. Du coup ça reste une brouille en plus entre Xil et moi. Tant pis. De toute manière, les sentiments, c'est pour les faibles, pour ça que Xil sera à jamais plus faible que moi.

Du coup je sors. Le sable glisse entre mes griffe. Le sable déjà chaud. L'oasis garde un peu de fraîcheur. Mais bon, il fait quand même une certaine température. Un petit vent se fait plus agréable sur le bord de notre lac, c'est toujours ça de pris. Je glisse mes pattes dans l'eau et marche jusqu'à avoir contourné entièrement l'étendue sombre. Le blanc du sable me fait froncer les yeux, mais je ne détourne pas, la douleur est trop agréable. De l'autre côté, je cherche une rocher affleurant et m'y installe. Il est encore un peu froid, c'est doux sous les poils.

Ainsi étendu, je referme les yeux, pose ma tête sur mes pattes et décide de reprendre un peu de sommeil.

Mais mes oreilles, elles, ne dorment jamais.




1 an le 31 octobre 2018
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
94/100  (94/100)
Loup:
LoupDescription
Âge3 ans et 6 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirChoix des Armes
PuissanceAile - Opale
Mercenaire - Vagabond
Messages : 141
Feux Follets : 32
MessageSujet: Re: chance meeting || PV. Naraka Mer 29 Aoû - 0:22

chance meeting
PV. Naraka

Et encore une fois, il ne fit pas machine arrière. Il ne laissa pas même son regard aller derrière lui, pas même sa tête se tourner pour observer ce qu’il pouvait bien laisser derrière. Pourquoi ? Parce qu’il n’y avait aucun intérêt à cela. Parce que, du moins, lui n’en voyait pas. À quoi bon jeter des regards inquiets en arrière ? À quoi bon lancer des regards envieux à des situations belles et biens passées ? À quoi bon leurrer son esprit avec ce qui est déjà écoulé, ce qui ne se reproduira probablement jamais à l’identique ? Akihiko n’était pas de ces loups rêveurs. Non. Loin de là. Le gris, bien qu’idéaliste à ses heures, n’avaient en rien l’attitude d’un rêveur. Ses pattes ne décollaient pas du sol, ne serait-ce que d’un millimètre. Son esprit étroit restait ancré dans son crâne. Il restait ancré dans son corps et bel et bien sur Terre. L’idéalisme n’avait rien à voir avec la rêvasserie. Le monde n’avait pas besoin de rêves, d’élucubrations en tout genre pour devenir ce qu’on voulait faire de lui. Non. Ce n’était pas ainsi que ce dernier fonctionnait. D’ailleurs, le gris n’avait pas la prétention de savoir exactement le cœur du mécanisme. Néanmoins, il en avait capté les ruses, les entourloupes. Il savait comme la plupart de ses compagnons réagissaient. Par compagnons, il entend individu de la même espèce, ni plus, ni moins. Aucune attache émotionnelle entre eux et lui. Aucune autre forme d’attachement quel qu’elle soit d’ailleurs. Il se l’était toujours interdit. Du moins, il ne se l’était jamais autorisé. Désabusé de ce genre de liens que pouvait avoir les autres entre eux, il préférait cracher sur ces derniers que de tenter de se brûler les ailes. Sage ? Peut-être pas. Rusé ? Peut-être un peu plus.

Ses pattes glissèrent d’un sol compact et humide, à un sable meuble et sec. Et si une telle différence aurait pu en choquer plus d’un. Si un tel changement aurait laissé un goût de nouveauté dans la gueule d’un loup n’ayant jamais foulé cette poussière plus grossière que la moyenne, le gris ne s’en offusqua même pas. Il avait par de très nombreuses fois marché dans ce désert que les voix de ses congénères appelaient le désert d’albâtre. Pour lui ? Ce n’était qu’une simple étendue de sable sans intérêt aucun, ou presque. Les proies bien rares en ces lieux n’avaient pas un goût fameux, ce n’était certainement pas le terrain de chasse le plus propice. Ce n’était pas non plus le lieu le plus agréable qui soit par une chaude journée, le soleil ayant tôt fait de réchauffer les maigres grains de coquillages pour les changer en véritables billes ardentes, rendant également l’atmosphère étouffante pour quiconque y mettant les pattes au beau milieu de l’après-midi. Le mercenaire était suffisamment pensant pour s’y être aventuré de bon matin, alors qu’une légère brise soufflait encore et que le soleil ne donnait que des couleurs au sable. L’allure qu’adopte le loup n’a rien de rapide, mais rien de mou pour autant. En toute décontraction, comme s’il ne craignait rien, ni personne, comme si l’élément dans lequel il se déplaçait n’entravait nullement ses mouvements, il trottinait à son allure, suivant un capte que son instinct lui seule choisissait à chaque seconde. Montant et descendant les dunes lorsqu’elles se présentaient juste sous son museau, le gris ne s’accommoda d’aucune fatigue, ni même d’aucune précaution à l’égard d’un quelconque congénère. Et ce même quand il passa juste sous le museau de l’un d’eux, bien trop jeune pour réveiller un quelconque intérêt chez lui, se contentant de projeter des gerbes de sable sur ce dernier au moment où il dépassa la forme allongée.


© waize



Merci Hati ♥


Akihiko joue en #a39dcd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: chance meeting || PV. Naraka
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» Meeting Macron à Lyon
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet
» Haiti Tops Agenda at North American Foreign Ministers' Meeting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Terres Neutres :: Terres du Sud :: Désert d'Albâtre-
Sauter vers: