lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Tu seras l'étrangère, je serai la voix | Meerly & Rhapsody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans
SexeMâle
MeuteKuragari
RangChasseur
PouvoirInfluence du Dialecte
PuissancePlume - Or
Delta - Kuragari
Messages : 62
Feux Follets : 42
MessageSujet: Tu seras l'étrangère, je serai la voix | Meerly & Rhapsody Lun 3 Sep - 20:58
Tu seras l'étrangère, je serai la voix
Meerly & Rhapsody

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le petit animal se trouvait là, l'air alerte et ses minuscules oreilles dressées sur le sommet de son crâne. C'était assez étrange de constater qu'il semblait effrayé au moindre bruissement des feuilles dans les arbres. Comme si le moindre courant d'air, la moindre odeur lointaine, pouvait être pour le rongeur source de malheurs. Et pourtant, malgré ses peurs et ses craintes, il restait là, dans l'herbe, à ronger quelques herbes sèches. Parfois il se redressait, laissant apparaitre deux oreilles brunâtres par-dessus les fourrées. D'autres fois, il s'aplatissait tellement sur le sol qu'il se confondait avec la terre sombre qui se trouvait sous ses petites pattes. C'était assez comique de constater qu'il semblait se complaire dans cette frayeur constante. Comme si ce si petit être était habitué au fait de vivre dans une peur permanente et s'en était, au fil du temps, parfaitement bien adapté. Mais cette petite chose vivait-elle dans la peur, ou dans l'illusion parfaite qu'elle craignait tout et ce tout le temps ?

Rhapsody observait le petit animal de loin. Pendant longtemps il avait hésité à le chasser pour s'en repaitre. Mais il avait songé au fait qu'il n'avait pas tant faim que cela et que cette proie pourrait servir à un autre, ou mieux, à se reproduire pour créer plus de proies dans un futur plus ou moins proche. Alors, il s'était couché, sans chercher à se cacher de la petite bête et, il s'était mis à l'observer avec une sorte de curiosité scientifique. Il ne savait guère si d'autres loups agissaient de la sorte avec les animaux et la végétation, mais lui aimait particulièrement le fit d'étudier ce qu'il pouvait croiser. Le loup sombre avait l'étrange impression qu'observer pourrait l'aider à enrichir ses connaissances à l'avenir. Connaissances qu'il ne tarderait probablement pas à réutiliser, il en était certain ! Mais pour l'heure, il était bien trop absorbé dans sa contemplation de la petite bestiole poilue pour se soucier de tant d'autres choses. L'observation avant tout, l'analyse de ce qu'il avait vu viendrait plus tardivement.

Il changea de position et se coucha cette fois-ci sur le flanc. A l'ombre sous les arbres, il essayait de minimiser au maximum ses mouvements, pour ne pas apeurer l'objet de ses observations. Mais il devait bien avouer qu'à force de l'observer, il sentait ses muscles s'engourdir un peu et il fatiguait. Devoir être en alerte constante avait tendance à fatiguer ses yeux et le loup sombre se sentait peu à peu happé par une torpeur étrange et soporifique. Sauf qu'il avait parfaitement conscience du fait qu'il ne pouvait se permettre de dormir. Pas en pleine nature. Même s'il n'était pas si loin que cela des terres des siens et même s'il se savait assez vif pour ne pas se faire surprendre par un prédateur ou un loup peu scrupuleux, il n'avait guère envie de tenter l'expérience aujourd'hui. Ni même un autre jour d'ailleurs.

Le lapin détalla subitement à toute allure et il fallut encore quelques secondes à Rhapsody pour sentir les effluves d'un autre loup. Il grogna, plus pour lui-même qu'à l'intention de l'animal qui avait fait fuir son cobaye, puis il s'assit, s'obligeant mentalement à se réveiller.

« Eh bien, on peut dire que vous venez de faire fuir ma distraction de la journée ! Bonjour à vous ! »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 6 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
RangApprenti Guérisseur
PouvoirNature Volatile
PuissancePlume - Charbon
Vagabond
Messages : 61
Feux Follets : 216
MessageSujet: Re: Tu seras l'étrangère, je serai la voix | Meerly & Rhapsody Mer 12 Sep - 18:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take me, pull me all around. Break me.
Un craquement se fit entendre tandis qu’une queue de rat disparut rapidement dans la gueule du canidé. Il n’avait pas souffert, elle s’en était assurée. Il était hors de question qu’un animal souffre avec elle. Bien sûr, il fallait qu’elle se nourrisse, c’était une évidence, mais elle détestait leur faire du mal. Oh bien évidemment, il arrivait quelques fois où elle n’avait pas le choix. Comme cette fois-ci où elle avait fait tombé un faon dans un trou, sans réellement le vouloir. De base, elle ne voulait même pas le chasser, mais la faim avait été plus forte que la raison : alors une course poursuite s’était engagée. Malheureusement, un trou s’était présenté sur la route du petit. Il n’avait pas fait attention, s’était tordu la patte et s’était retrouvé sur le dos, sans possibilité de se relever. Bien évidemment, comme tout ongulé bien constitué, sa mère n’était pas venue à sa rescousse : le laissant agoniser. Alors sans hésiter une seule seconde, la petite louve s’était approchée. Elle n’avait pas hésité avant de planter ses crocs dans la jugulaire du petit. Elle avait réellement détester sentir les battement de l’animal contre son palet, ainsi que ses pattes qui la poussaient, mais elle faisait ça pour lui. Elle préférait l’achever.
Mais aujourd’hui était différent : aujourd’hui, elle avait sentit son estomac grogner tôt dans la matinée. Alors, elle avait passé sa journée à chercher, à renifler le sol en quête de rongeurs. Ils étaient trop nombreux sur cette planète pour qu’elle ne se permette pas un petit meurtre. De toute façon, elle savait parfaitement qu’en en tuant un, elle en faisait naître plus d’une dizaine. Elle avait choisit une maman rate, énorme, de la taille d’une grosse brindille. Elle l’avait pourchassé longtemps, assez pour qu’elle abandonne son terrier. Alors quand ce fut fait, elle fit demi-tour et courut jusqu’au terrier, attendant qu’un petit en sorte. Bien évidemment, elle se mit sur ses pattes arrière pour frapper le haut de la galerie avec ses pattes avant. Rapidement, deux ratons sortirent. Elle choisit alors le plus petit et le plus faible. Elle l’attrapa rapidement avec sa gueule, le tua sur le coup et disparut dans les fourrés. Elle entendit quelques couinements : la maman devait s’être rendue compte de l’absence. La petite Précieuse sentit un pincement au coeur … Elle détestait détruire une famille, mais elle n’avait pas le choix malheureusement. Finalement, elle dévora sa proie.
Un soupir passa ses lèvres tandis qu’elle avalait les derniers os. Finalement, elle s’étira un bon coup et se mit en route délicatement. Elle avait apprit, avec le temps, qu’une bonne marche permettait au corps de digérer tranquillement. Alors, elle marcha dans le seul but de laisser au rat d’habiter ses intestins, mais surtout de laisser son esprit évacuer ce meurtre. Elle ne savait pas où elle allait, loin de là, tout ce qu’elle savait c’est qu’elle devait fuir la scène du crime. Soudain, une voix se fit entendre à quelques pas. Elle s’arrêta, posa un regard vague sur la silhouette, tentant d’assimiler. Distraction ? Fuite ? Un bruissement dans l’herbe et elle comprit : elle venait de faire fuir un rongeur dans sa quête de digestion. Elle hocha la tête et adressa un sourire au mâle, comme pour s’excuser. De toute façon, sans réelle parole, elle ne pourrait faire autrement. Elle s’approcha calmement, s’asseyant à côté de lui. Sans gêne ? Juste en quête de contact.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




PLUS DISPONIBLE EN RP.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Kuragari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge4 ans
SexeMâle
MeuteKuragari
RangChasseur
PouvoirInfluence du Dialecte
PuissancePlume - Or
Delta - Kuragari
Messages : 62
Feux Follets : 42
MessageSujet: Re: Tu seras l'étrangère, je serai la voix | Meerly & Rhapsody Mer 12 Sep - 21:03
Tu seras l'étrangère, je serai la voix
Meerly & Rhapsody

Petite perle blanche dans un écrin de feuillage et de fougères. Le loup sombre devina très rapidement qu’il faisait face à une louve. Elle était là, semblant rayonnante et pleine de douceur. Elle semblait sortir de nulle part, comme une sorte de rêve divin. Elle était belle. D’une beauté ordinaire à ses yeux, mais belle tout de même. Rhapsody avait déjà vu des tonnes de loups blancs et à chaque fois qu’il croisait la route de l’un d’entre eux, il lui semblait qu’il était plus blanc que le précédent. Et là, il se passait la même chose, elle était plus blanche que les loups précédents qu’il avait croisé dans sa vie. Il sourit et se redressa. Bon, eh bien maintenant qu’il n’était plus seul, il se devait d’être poli et d’agir avec bienveillance. Comme toujours en fin de compte.

« Navré si ma présence vous semble malvenue. Je me nomme Rhapsody ! Puis-je avoir le manque de courtoisie de vous demander votre nom ? » Il espérait ne pas se faire trop vieux jeu en demandant ainsi à la louve comment elle s’appelait. Mais il était comme ça, le mâle Kuragari, toujours à être curieux des loups qu’il ne connaissait pas ou peu, toujours à leur demander qui ils étaient, dans l’espoir de les recroiser un jour et de pouvoir se remémorer de bien bons souvenirs. Il l’observa s’asseoir à ses côtés. Vraiment très proche de lui. Et s’il n’était pourtant pas du genre très tactile, il dû cependant retenir le moindre commentaire à ce sujet. Il avait appris avec le temps que certains loups avaient ce besoin de toucher, de frôler, d’accompagner les autres. Et même s’il ne partageait pas cette vision des choses, il parvenait toutefois à le cautionner suffisamment pour l’accepter. Alors il resta simplement là, assis à côté d’une louve blanche qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam, attendant qu’elle ne daigne lui répondre.

Cependant, après un temps pesant, le loup sombre dû bien admettre que quelque chose n’allait pas. Il n’y avait pas eu un bruit depuis une éternité. Simplement le son de sa voix à lui. Déjà tout à l’heure, alors même qu’il l’avait salué avec un brin d’humour, elle n’avait rien dit. Etrange. Il hésita longuement. Devait-il dire autre chose ? Peut-être n’était-elle pas du genre à parler outre mesure. Ou alors était-elle du genre à ne pas pouvoir parler tout court. C’était rare, mais totalement envisageable…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu seras l'étrangère, je serai la voix | Meerly & Rhapsody
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Elyas + Et je comprends alors, avalant mes remords, que tu ne seras plus qu'un parfum, qu'une voix, qu'une trace hélas ...
» 32 parlementaires auraient une nationalité étrangère
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Je serai retenu contre mon gré durant toute la semaine
» Un jour je serai fort [Takeji-sensei]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Terres Neutres :: Terres de l'Ouest-
Sauter vers: