lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

Vayli, métamorphe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge7 ans et 2 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirImages Miroirs
PuissancePlume - Charbon
Vagabond
Messages : 17
Feux Follets : 24
MessageSujet: Vayli, métamorphe Sam 13 Oct - 23:48
vayli
« Nul ne cherche l'oiseau dans le ciel »

Âge : 7 ans et 2 mois (22 juillet)
Sexe : Mâle
Meute : Vagaond, futur Akatsuki
Rang : on verra bien xD
Pouvoir (Images Miroirs) : Vayli prend la forme d'un être cher au loup qui lui fait fasse. De fait, lui ne change pas réellement de forme, c'est une projection dans la pensée de l'autre, ce qui lui permet de revêtir autant de "formes" que de loups présents.
Paliers: (CF: Ici)
Plume: seulement sur les loups les plus jeunes, 1 an, 1 an et demi max. Il ne choisit pas sa "forme", c'est son pouvoir qui étudie l'autre et décide parmi ses souvenirs. De même, le pouvoir ne marche que sur des loups se situant dans un rayon d'une dizaine de mètres. En dehors de ce périmètre, les loups le voient sous son apparence normale.
Aile: chez les plus jeunes, Vayli peut entrer dans leurs souvenirs pour choisir lequel de leur proche il veut imiter. La transformation spontanée (il ne choisit pas) s'étend sur les loups âgés jusqu'à 5 ans. De même, le rayon s'étend sur une vingtaine de mètres désormais. Enfin, il peut choisir de ne pas changer de forme et de ses montrer tel qu'il est réellement.
Phoenix: Jusqu'à 5 ans chez les loups, Vayli cherche et choisit la forme. La transformation spontanée jusque chez tous les loups, même les plus âgés, même si chez ces derniers l'image est plus flageolante.
Griffon: la recherche des souvenirs est plus aisée chez tous.
Dragon: désormais, la transformation spontanée se fait dès qu'un loup le voit et
dès que Vayli voit un loup, il peut choisir.
Intérieur

Vayli. Un nom qui peut-être ne vous dit rien. Ou qui vous dit tout. Peut-être ce nom vous a-t-il ôté de la famille. Ou plutôt l'a-t-il envoyée dans le meilleur monde ? Il a arrêté maintenant. Non pas qu'il soit faible, bien au contraire, il laisse juste cette mission aux plus jeunes maintenant, ce contentant d'enseigner l'art délicat d'aider les autres à passer d'un coup de griffe de vie à trépas aux petits.

Vayli est peu laucace. Il parle peu, mais sa voix roule lorsqu'il daigne prononcer quelques mots. Son regard jaune vous fixe et vous paralyse tant il respire de pouvoir silencieux. Non, les mots ne servent à rien avec lui. En sa présence, on sait que l'on est avec un mâle puissant.

En revanche, c'est aussi un mâle dont le coeur tendre a été caché. Qui sait, un jour, quelqu'un pourrait le découvrir. Mais bon, il est bien caché.

Extérieur

Vayli, c'est ce loup que vous voyez là-bas. Oui, le gris. Maigre. Ou du mois qui le semble. Au toucher, vous pourriez sentir ses côtes. Mais vous ne le touchez pas.

Ses yeux, jaunes, vous fixent, immobiles. Vous fixent comme s'il jugeait quelle mort vous sied le plus. non, clairement, vous ne voulez pas l'approcher. Sa gueule est fermée. Il ne gronde pas, ne montre pas les crocs. Mais en a-t-il besoin ? Non. On devine les pointes sous les bajoues. Et la menace irradie bien suffisamment de lui dans le silence et le non mouvement.

S'il bougeait, non, votre regard ne pourrait suivre. Ses mouvements sont vifs, aussi rapides et fugaces que l'éclair. Sous la fourrure un peu piteuse, les muscles se tendentet se détendent, soudainement visibles.

Non, vous le préférez immobile. Car sinon l'image de son visage, de son visage qui grossit, reste bloquée sur votre rétine.


Passé

Nuit. Quand Turquoise ressentit pour la première fois les contractions, il faisait nuit. La demi-nuit venait d’arriver.

Un sourire orna ses lèvres.

- Vous voilà mes chers petits…

Elle murmurait.

Les flancs ronds, la jeune solitaire lentement regagna son nid. Tous les trois pas, elle s’arrêtait, les traits crispés, le ventre tendu, plus dur que la pierre. Enfin, elle arriva. Pantelante, Turquoise se recroquevilla autour de sa précieuse progéniture non née. Pendant un demi-jour, elle resta ainsi, immobilisée sur la mousse, le regard d’abord sur des étoiles, ensuite sur les nuages de coton blanc. Puis le travail se fit plus ardu. A chaque douloureux spasme, un cri la secouait. Bientôt, deux vagabonds la trouvèrent, alertés par ses sons alarmants. C’était un couple, un vieux couple dont la femelle avait quelques connaissances guérisseuses.

Turquoise perdait son énergie comme un arbre un fois percé se vide de sa sève. Vite. Inlassablement.

Puis les cris moururent. Les contractions, toujours plus fortes, toujours plus longues, toujours plus fréquentes, la laissait chaque fois plus vidée. Ils la secouaient. Son dos se arquait à s’en briser l’échine, cherchant vainement à échapper à la torture. Puis elle ne bougea plus.

La nuit une nouvelle fois arriva. Les spasmes toujours étaient là et seuls les flancs, tour à tour durs et tendus ou flasques et mous ne se mouvaient. Turquoise respirait laborieusement, par petites goulées d’air vite interrompues par une nouvelle crampe.

Enfin, alors que le premier rayon matinal heurtait le ventre au bord de la rupture de la femelle, un louveteau naquit, expulsé dans un dernier effort meurtrier.

Le hurlement de Turquoise fut long, affreux. Les oiseaux des arbres voisins s’envolèrent dans une cacophonie désorganisée. Puis la tête retomba, le corps s'amollit et la vie quitta Turquoise.

***

- Aa...tss !

La tête du petit partit en avant, trop lourde pour contrer l’éternuement. Il se redressa, secouant le museau pour retrouver les pensées claires -et l’équilibre.

- Vayli !

Le louveteau tourna son regard humide vers la femelle grisonnante qui arrivait sur sa gauche.

- Coucou Maana ! s’exclama-t-il joyeusement. Regarde, j’ai trouvé une coccinelle ! Elle est belle hein ?

Sa mère adoptive avança, un sourire attendrie aux lèvres.

- Oui, elle est belle ta coccinelle.

Elle le regarda souffler doucement sur l’insecte et éclater d’un rire surpris en la voyant s’envoler sous son nez. Vayli la regarda s’éloigner, l’air ravi. Puis il se releva sur ses pattes encore un peu flageolantes et repartit vers leur tanière. Maana admira son jeune protégé. Le pauvre gamin. La mère morte après une mise à bas si difficile, tous ses frères et soeurs décédés dans le ventre même de cette petite, de cette petite décidément trop jeune pour quitter la vie. A près d’un mois et demi, Vayli était plein de vitalité, lui. Un adorable louveteau toujours serviable, adorant sa mère de substitution, ignorant tout de sa naissance. Aucun mâle n’était jamais venu le réclamer comme fils. Si elle l’avait su, la mère avait emporté le nom de son compagnon dans la tombe.

Vayli s’arrêta, reprit son équilibre et tourna la tête avec l’autre, un sourire éclatant sur le visage :

- Tu viens aussi Maana ?

La vieille louve étira la gueule en miroir.

- Bien sûr, mon petit.

***

- Maanaaaa !

Le cri n’était que pur effroi. Une peur qui part du coeur pour s’échapper par la gorge. La peur, pure, et dure. Juste la peur.

Le regard du jeune mâle parcourait le corps déjà froid de sa tendre mère. Ses yeux sont clos, sa bouche entrouverte sur le dernier souffle de vie. Ses traits sont détendus. Une mort douce. Le sommeil.

Vayli, les yeux mouillés, plongea son museau dans la fourrure soyeuse de cette mère qu’il a tant aimé. Qu’il aurait voulu protéger de tout, même de la vieillesse, alors même que son âge était très avancé quand lui était né. Il sanglota longtemps. Son coeur tendre, ce coeur qui, à à peine deux ans est souvent encore épargné, lentement se referma. Les plaques de pierre doucement, une à une, vinrent se coller sur l’organe fragile, sur l’organe palpitant, l’enfermant lentement.

Quand Vayli se releva, toute trace d’émotion avait déserté son visage pourtant avant si expressif. Il se redressa, secoua la tête pour en ôter les dernières larmes, renifla et, sans un dernier regard, se détourna et partit.

Il marcha. Cent pas. Mille pas. Des centaines de milliers de pas. Il marcha. Pendant des jours, sans jamais s’arrêter, si ce n’est pour boire deux lampées d’eau. Pendant des jours.

Une femelle de son âge eut le malheur de le trouver la première. Sans le moindre tracas, l’habituel si doux Vayli se jeta sur elle. D’un geste leste, lui trancha la gorge. Dans un soupir, l’observa crever. Crever comme un rat. Alors c’est ça tuer un loup ? C’est pas bien différent que de tuer un animal. Une proie. Pas plus dur non plus. Presque plus réjouissant. Pourquoi on en tue pas plus ? Pourquoi on les laisse en vie ? Après tout, Maana est morte elle. Elle est morte sans l’aide d’un loup. Mais elle est morte. Avant, elle disait qu’elle partirait dans un meilleur monde. Alors, s’il est si bien que ça l’autre monde, pourquoi les autres ne veulent pas mourir pour l’atteindre, hein ? Alors maintenant, lui, Vayli, allait les aider. Il allait les tuer. Les envoyer dans le meilleur monde. Et plus jamais Maana ne se sentirait seule.

Vayli, devant le corps tiède de sa première victime, se fit le serment de tuer, pardon, d’aider les autres, ceux qui le croisent, pour que bientôt tous soient avec sa mère. Et que lui seul reste en bas, personne ne pouvant l’achever. Sa mission valait bien la hauteur du sacrifice qu’il allait faire.

Alors il repartit. Et perpétua son voeu.

Maintenant cinq longues années plus tard, Vayli a arrêté. Ou plutôt, il a passé la main. Lui doit maintenant enseigner aux petits comment faire. C’est maintenant aux plus jeunes de reprendre le flambeau de l’aide vers le meilleur monde. Eux vont suivre sa trace, aider, tuer, laisser. Tuer. Tuer jusqu’à rester les derniers dans ce vilain monde.

Un peu de vous

PUF : Jojo. Oui, moins de 7 jours plus tard, je reviens avec un perso. Oui, je suis tarée. Autre question ?
Âge : 17 étés
Autre : bisous bisous



Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire - Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge5 ans
SexeMâle
MeuteVagabond
RangMercenaire
PouvoirTyrannie de l'Adepte
PuissancePlume - Charbon
Mercenaire - Vagabond
Messages : 20
Feux Follets : 34
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Dim 14 Oct - 12:03
Ma petite Jooooo Very Happy
Cette race de faucon xDD


Azazel pour vous servir
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge7 ans et 2 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirImages Miroirs
PuissancePlume - Charbon
Vagabond
Messages : 17
Feux Follets : 24
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Lun 15 Oct - 10:45
Petite ? Je suis plus vieille que toi ma cocotte je te rappelle Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge7 ans et 2 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirImages Miroirs
PuissancePlume - Charbon
Vagabond
Messages : 17
Feux Follets : 24
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Ven 19 Oct - 11:53
J'ai tout finiiiii


Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge11 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirAppel des Limbes
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 109
Feux Follets : 63
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Ven 19 Oct - 20:54
Très bon loup, j'aime le pouvoir, le caractère, et le physique, MAIS !
Il y a un gros mais, un louveteau ne peux pas parler dès la naissance, il ne connait pas non plus les coccinelles, et encore moins le nom de sa mère.

En ce qui concerne, la mort de sa mère adoptive, si j'ai bien compris il avait 1 mois et demi, mais après tu dis 2 ans, donc je suis un peu perdu, si elle est morte quand il avait un mois et demi, quelqu'un devait s'en occuper jusqu'à ses six mois.

Merci de faire les modifications nécessaire.

(très beau kit)


Pelage de Xilven actuellement : Blanc
Pelage de Xilven suivant les Rps (a regarder):
 


Je serai la dernière âme que tu verras : 990000
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge11 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirExaltation du Sang
PuissanceAile - Acier
Vagabond
Messages : 126
Feux Follets : 24
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Ven 19 Oct - 23:50
Ce n'est pas du tout ça ^^

En fait, quand il y a une ligne en italique, c'est qu'on change de période. Ainsi, après le Atss, c'est un Vayli de 1 mois et demi. Et après le cri (Maanaaaa), il a deux ans.

Sa mère bio meurt à sa naissance. Il est recueilli par Maana, une vieille louve. Cette dernière meurt quand il a deux ans. Et entre la mort de ses deux mères -la bio et l'adoptive- y'a un petit passage pour montrer que Vayli il était mignon avant.

Je voulais juste pas mettre des astérisques ou des lettres pour marquer les parties, mais peut-être aurais-je donc dû le faire.



Mais quand même, je suis vexée que tu puisses croire que je sois aussi nulle.




Merci très fort à Miah pour le kit, il est juste merveilleux **


1 an : 31 octobre
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 4 mois
SexeFemelle
MeuteHikari
RangSentinelle
PouvoirMorsure du Démon
PuissanceDragon - Jade
Delta - Hikari
Messages : 878
Feux Follets : 54
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Sam 20 Oct - 6:52
C’est pas facile de comprendre, je m’en excuse, mais cela m’etonnait que tu fasse des erreurs. Cependant, sa reste peu compréhensible quand on lit comme ça, donc ce serait bien de faire quelque chose pour qu’on comprenne qu’il a grandi entre temps.


Je suis #990000


ancien Kit par maman♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge11 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirExaltation du Sang
PuissanceAile - Acier
Vagabond
Messages : 126
Feux Follets : 24
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Sam 20 Oct - 10:14
Si je mets des petits astérisques, ça sera plus clair ? (je viens de le faire, dis moi)




Merci très fort à Miah pour le kit, il est juste merveilleux **


1 an : 31 octobre
Revenir en haut Aller en bas
Delta - Hikari
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 4 mois
SexeFemelle
MeuteHikari
RangSentinelle
PouvoirMorsure du Démon
PuissanceDragon - Jade
Delta - Hikari
Messages : 878
Feux Follets : 54
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Sam 20 Oct - 12:23
Oui c’est parfait , on différencie mieux :3

Merci


Je suis #990000


ancien Kit par maman♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ - Esprit
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
ÂgeInconnu
SexeInconnu
MeutePNJ
RangEsprit
Pouvoir//
PuissanceInfinie - Illimitée
PNJ - Esprit
Messages : 1386
Feux Follets : 1848
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe Sam 20 Oct - 20:58
Bienvenue Vagabond,

Depuis que tu traverse cette terre, tu as laisser derrière toi des marres de sang. Les Images Miroirs est ta plus grande force. Utilise cette faculté pour perturber les esprits faible.



PNJ - NE PAS MP

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vayli, métamorphe
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 3 - Hiérarchie Métamorphe
» Reyson.D.Anstis, le pirate métamorphe.
» [Recherche] Métamorphe ( vous ) contre Yveltal ( moi ) !
» [Recherche]Métamorphe 5/6IV
» [Echange] compléter le dex + métamorphe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Administration :: Identité :: Vagabond-
Sauter vers: