lienlien
Navigation
Rp's libres
Rencontrer la meute [ft. Kuragari] (par Wistala)

Une petite marche dans le désert quoi de mieux pour se refaire une santé [ft. All] (par Léatrice)

L'aurore boréale [ft. All] (par Vénus)

Cueillette hivernale [ft. Kuragari] (par Zenaïs)

Marche tranquille [ft. All] (par Zaliha)

Qui je peux embêter moi ? [ft. Kuragari] (par Yrkasi)

L'eclipse [ft. Hikari] (par Chenoa)

Hunter game [ft. All] (par Corpus)

Seul sans vraiment l'être [ft. All] (par Nehëmah)





 

De la haine à l'amour [PV - Meerly]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirSoleil du Fauve
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 60
Feux Follets : 21
MessageSujet: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Jeu 15 Nov - 11:18

«De la haine à l'amour»
Avec Meerly

Cela faisait plusieurs jours que la femelle blanche était restée à mes côtés. Je devais admettre que ça compagnie était agréable et que les jours passaient bien plus rapidement qu’avant. Je ne trouvais pas que le fait qu’elle soit muette rende la communication compliquée, c’était comme si les mots n’étaient plus nécessaires. Seulement, je ne devais pas oublier ma famille, ma sœur et encore moins ma mère qui avait des projets bien particuliers. Je me demandais si je devais continuer à côtoyer la femelle blanche, mais rien que le fait de la savoir loin faisait naître en moi une sorte de rage particulière. C’était étrange. Est-ce que mère ressentait cette mère chose avec père ? Je ne saurais le dire, amis c’était ce qui m’arrivait, comme si je voulais qu’elle soit ma propriété, mais le voudrait-elle ? C’était une crainte qui naissait chaque jour un peu plus. Accepterait-elle de rester auprès de moi encore un peu, voir même durant un long moment et peut-être même pour toujours ? Allais-je un peu loin dans mes projets ? Je ne savais pas, je ne savais plus en réalité, tout semblait si facile avec elle, mais en même temps si compliqué et presque surnaturel ou peut-être même trop facile. Tout était disproportionné et cela m’affectait peu à peu.

On marchait ensemble, mais je n’avais pas remarqué qu’elle n’était plus à côté de moi. Tournant la tête vivement, je fis demi-tour en humant l’air pour la retrouver. Où avait-elle bien pu aller ? Ce n’était pas logique de disparaître ainsi. J’avançais à travers les arbres, de plus en plus vite à la limite d’une colère incontrôlable. Pourquoi devait-elle absolument rester près de moi ? Pourquoi cette rage ébouillantée mon corps quand je ne la voyais plus ?

Les crocs sortirent, je ne faisais plus attention aux créatures qui m’entourait, je me dirigeais vers une petite clairière, pas très loin de là où j’étais il y a quelques minutes, mais cela me semblait être des milliers de kilomètres. Je pris un pas moins violent en approchant de la femelle tout en gardant une distance, une distance qui me paraissait énorme, mes crocs étaient toujours dehors et je ne pouvais changer ce regard remplis de colère ou peut-être de peur, je ne sais pas. Les oreilles aux aguets, j’écoutais chaque son, je reniflais chaque odeur pouvant montrer la présence d’un autre canidé. Allait-elle fuir ? Allait-elle me quitter ? Je le saurais bientôt, car telle était mon véritable visage.
© Codage par Zagan.



Ancien Kit by Kaala:
 

Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 8 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
RangApprenti Guérisseur
PouvoirNature Volatile
PuissanceAile - Opale
Vagabond
Messages : 122
Feux Follets : 40
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Jeu 15 Nov - 20:28
You see this little pig is surely becoming my own worst enemy
You see this evil pig, she's a flaw, flaw, flawed fucking part of me

Ca faisait maintenant plusieurs jours que les deux loups marchaient ensemble, apprenant petit à petit à se connaître tout en profitant du monde les environnant. Ils étaient si différents l’un et l’autre que personne n’aurait imaginé qu’un jour ils marchent ensemble. L’un était noir comme les Ténèbres, comme l’obscurité, avec des yeux rouges comme le roi des Démons. Il était d’un froid inimaginable, avec des intentions qui lui sont propres mais surtout avec un caractère des plus mauvais. Elle, elle était blanche comme la Neige, comme un ange tombé du ciel. On aurait presque cru que des ailes lui soient offertes et qu’elle tienne le coeur du monde entre ses pattes. Elle était la douceur incarnée, la bonté et la pureté. Il était le mal, elle était le bien. Il était mauvais, elle était douce. Ils ne se ressemblaient en rien et pourtant, ils étaient ensemble. Ils parcouraient les terres de Ryûtora sans se soucier de ce qui pouvait les entourer. Ils discutaient sans réellement se soucier des mots qu’ils sortaient. Je blague, bien évidemment. Meerly ne faisait qu’écouter, qu’imprégner les mots en elle pour ensuite marcher. Elle aimait marcher, elle avait toujours aimé marcher en réalité, depuis toute petite.

Pourquoi l’avait-elle suivi ? Pourquoi avoir suivi un total inconnu ? Pourquoi avoir obéit à ces trois mots ? Pourquoi ne pas s’être posé de véritables questions ? Au début, elle n’avait réellement pas comprit. Elle n’avait pas réfléchi en réalité. Elle avait laissé la douceur s’imprégner d’elle, mais aussi la naïveté envahir son monde. Ce loup l’intriguait autant qu’il l’impressionnait. Il lui faisait peur autant qu’il l’excitait. Bien sûr, je ne parle pas d’excitation sexuelle, ou autre. Juste une excitation enfantine. Mais si vous savez, cette excitation dont un louveteau est doté lorsqu’il découvre quelque chose de nouveau, lorsqu’il suit quelque chose qu’il ne connaît pas. En réalité, ce louveteau ressentait de la peur, de la curiosité mêlée à de l’adrénaline. C’est exactement ce qu’elle ressentait actuellement. Et plus les jours passaient, plus les kilomètres étaient parcourus, plus elle se sentait bien avec ce loup. Etrangement bien. Elle ne comprenait pas pourquoi d’ailleurs. Elle ne comprenait pas comment un loup aussi mauvais pouvait l’attirer ainsi. Mais elle s’en fichait. Tout simplement car elle se sentait en sécurité avec lui, tout simplement car elle était heureuse. Mais quelque chose lui faisait peur. Dés qu’elle n’était pas près de lui, son coeur se serrait et sa gorge se nouait. Elle avait peur de cela. Car elle l’avait déjà ressenti, avec ses parents qui l’avaient abandonné.

Un regard vers le ciel et elle remarqua ses corbeaux qui s’agitaient. La petite perle Nacrée pencha la tête sur le côté, continuant de marcher avec le Noir. Soudain, ses oiseaux disparurent. La louve ouvrit la bouche, complètement paniquée et brutalement, elle disparu dans les fourrés, sans même prévenir son partenaire. Ses corbeaux n’avaient pas le droit de disparaître ainsi sans prévenir, ils étaient tout de même ses protecteurs. Elle traversa des buissons, des fougères, sans réellement faire attention où elle allait, ne suivant que du regard ses coéquipiers. Brutalement, elle vit les oiseaux noirs plonger vers le sol et disparaître dans les herbes. Elle s’arrêta immédiatement, regarda autour d’elle. Elle était dans une magnifique clairière. Là, elle s’approcha des oiseaux et remarqua qu’ils se nourrissaient d’une carcasse de biche. La louve fronça du museau mais les laissa faire. La Nature était faite ainsi, il fallait que chacun se nourrisse, mais elle ne pourrait jamais se nourrir ainsi. Même si elle avait le choix. Elle préférait mourir de faim plutôt qu'achever le travail de Mère Nature. Soudain, un bruit se fit entendre. Elle se retourna brutalement et vit Laliona s'approcher, les crocs sortis. La petite perle Nacrée sorti immédiatement les crocs, en espérant lui faire peur. Ses corbeaux s'envolèrent mais ils finirent par revenir, se rendant sans doute compte que le loup était bien plus imposant qu'ils le craignaient. Alors, se sentant véritablement en danger, la petite louve s'accula à la biche, les crocs sortis et le poil gonflé. Même ainsi, elle faisait peine à voir. C'est pourquoi ses oiseaux restèrent à ses pattes, méfiants.
©️ nightgaunt



Revenir en haut Aller en bas
PNJ - Esprit
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
ÂgeInconnu
SexeInconnu
MeutePNJ
RangEsprit
Pouvoir//
PuissanceInfinie - Illimitée
PNJ - Esprit
Messages : 1732
Feux Follets : 2528
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Jeu 15 Nov - 20:28
Le membre 'Meerly' a effectué l'action suivante : Allégeance au Rakuen


#1 'Dé de Pouvoir' :


PNJ - NE PAS MP

Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirSoleil du Fauve
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 60
Feux Follets : 21
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Jeu 22 Nov - 21:10

«De la haine à l'amour»
Avec Meerly

Comment faire comprendre la situation ? Ce n’était pas facile, je ne comprenais pas moi-même ma réaction, mais elle était toujours présente. A son tour, elle s’était mise à grogner et à gonfler son poitrail. En la voyant faire, mes babines se refermèrent et je haussais un œil voulant comprendre ce qu’elle chercher à montrer. C’était pitoyable, mais je ne disais rien, je ne pouvais pas. Ne sachant plus quoi faire, je me retournais, tournant le dos à la femelle en commençant à marcher quelques secondes, puis mon corps s’arrêta de lui-même. Je ne bougeais plus, jetant un coup d’œil en arrière tout en faisant signe avec ma queue de me suivre. Encore une fois, je ne laisserais pas mes sentiments s’exprimer, je restais neutre, sans rien montrer. C’était peut-être une chose insupportable pour elle, mais jamais je ne pourrais changer.

On avait passé plusieurs jours ensemble, tout semblait plus facile, mais j’étais toujours aussi renfermé. C’était peut-être pitoyable, mais j’avais toujours été ainsi, il était trop tard pour changer de comportement. Certains diront qu’il n’est jamais trop tard, que cela est juste un manque de motivation, mais pourquoi allait contre notre nature ? J’étais un tueur, un assassin, je m’abreuvais du sang de mes victimes et cela me faisait plaisir, si plaisir que par moment, un sourire sadique s’affiche sur mes babines. Par conséquent, il était impossible de changer, de devenir autre chose que ce que l’on est vraiment, et si par malheur, on essaie, ont fini toujours par être rattrapé par nos démons. Ils finissent par nous emporter bien plus loin que ce qu’on était par le passé, car depuis si longtemps on, c’était voilé la face. Ce changement fait, il devient impossible de faire demi-tour, car la lumière de l’espoir disparaîtra à jamais dans l’obscurité du néant. Pourquoi devenir agneau quand on est loup ? Cela n’avait aucun sens, c’était purement ridicule. De ce fait, je ne pouvais changer, et si elle devait rester, elle devait être consciente de mon état d’esprit.

J’attendais qu’elle décide de me suivre ou non, si elle refusait, que se passera-t-il ? Je ne le savais pas. Pour la première fois dans ma vie, je n’avais aucun plan de secours.
© Codage par Zagan.



Ancien Kit by Kaala:
 

Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 8 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
RangApprenti Guérisseur
PouvoirNature Volatile
PuissanceAile - Opale
Vagabond
Messages : 122
Feux Follets : 40
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Jeu 22 Nov - 23:00
I could learn a bit about how to give and take
Finding myself making every possible mistake

Elle n’avait jamais été agressive de toute sa vie la petite perle. En réalité, je ne suis même pas sûre qu’elle sache vraiment ce qu’est l’agressivité. Sait-elle qu’elle sert autant à se défendre qu’à attaquer ? Sait-elle qu’elle sert autant à faire peur qu’à dissuader ? Que tous les animaux, qu’ils soient proies ou prédateurs, en sont dotés ? Que même une petite souris peut être agressive, en mangeant son mâle par exemple ? Ou qu’un cerf peut l’être, en défendant son troupeau ? Non je ne suis pas sûre qu’elle en soit consciente. Et pourtant, elle fait partie de ces loups qui observent et analysent les autres animaux. Qui les observe avec patience. En fait, elle adorait faire ça. Se poser dans un endroit pour observer les autres animaux de cette planète. Vous n’imaginez même pas ce qu’elle a pu voir, ni même ce que certains loups loupent en courant les montagnes. Elle se souvenait parfaitement de ce couple de daims. Ils étaient si beaux ensemble qu’on aurait cru qu’ils s’aimaient depuis leur naissance. Ils vagabondaient ensemble, tranquillement, pour finalement venir se repaître auprès de la petite louve, qui était cachée derrière un buisson. La femelle paraissait plus fine, tandis que le mâle portait des bois plus petits que le cerfs mais pas moins conséquents. Elle avait adoré les observer, réellement.

Finalement, lorsque le mâle ferma les babines et l’observa, la perle ferma elle aussi les babines et rangea ses crocs. Une lèche sur le crâne de chacun de ses corbeaux et ces derniers fermèrent les yeux, comprenant qu’ils n’avaient plus rien à craindre. Bien sûr, la petite louve demeurait méfiante vu ce qu’il venait de se passer, mais elle refusait de le montrer. Il était hors de question qu’elle montre de nouveau ses émotions, sa peur ou quoique ce soit d’autre. Malheureusement pour elle, ses volatiles le faisaient pour elle. Ils fixaient le loup de leurs grands yeux de jais et leurs gosiers étaient légèrement gonflés. Ils avaient réellement peur que ce monstre s’attaque à leur protégée. Il était hors de question qu’il la tue sous leurs yeux. Mais la situation changea du tout au tout. Le noir tourna le dos à la femelle et commença à marcher. Bizarrement la jeune louve sentit comme un pincement dans son coeur. L’abandonnait-il comme l’avaient fait ses parents ? Allait-il partir car elle était bien trop différente ? N’acceptait-il pas la différence comme la plupart des loups qu’elle avait pu rencontrer ? Heureusement pour elle, il se stoppa et jeta un coup d’oeil vers elle. Un signe de queue et elle comprit qu’elle se devait de le suivre. Ses corbeaux penchèrent la tête vers elle, essayant de capter une émotion dans son regard. La louve se calma, ses poils retombèrent sur son corps et elle fit un pas en avant, le coeur tambourinant dans sa poitrine.

Elle devait le suivre, elle n’avait plus le choix dorénavant. Elle devait lui faire confiance, ne plus se méfier de lui malgré qu’il demeure dangereux. Il avait accepté sa présence, son aura, alors elle accepterait sa différence. Elle accepterait sa noirceur, tout en tentant d’y faire pénétrer sa lumière. Elle voulait leur donner une chance. Le pire … C’est qu’aucun des deux ne connaissaient le nom de chacun. Ils voyageaient ensemble sans pour autant connaître la vie de chacun. Elle ne savait pas d’où il venait, ni même qui étaient ses parents. Et lui ne connaissait pas les cauchemars qu’elle faisait chaque nuit, ses parents ou ses doutes. Ils n’étaient que deux âmes s’accompagnant jusqu’au bout du chemin. Délicatement, elle marcha jusqu’au loup noir et s’assit à côté de lui, lui faisant comprendre qu’elle lui faisait de nouveau confiance. Pas entièrement, mais assez pour le suivre tout du moins. Il était son seul repère, son unique pilier dorénavant. Plus jamais elle ne douterait de lui. Mais une unique chose était présente en elle : la peur de ce loup. Elle appréciait sa compagnie mais si il avait été capable de lui montrer les crocs quand elle eut disparue, alors que ferait-il si elle avait des petits ou pire, qu’elle ne pouvait porter des petits ? Elle secoua la tête, tentant de calmer cette angoisse omniprésente.
©️ nightgaunt



Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirSoleil du Fauve
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 60
Feux Follets : 21
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Sam 24 Nov - 17:48

«De la haine à l'amour»
Avec Meerly

Ses crocs étaient rentrés, elle était de nouveau calme, aussi calme que la brise du matin parcourant le corps des êtres vivants. Sans rien dire, elle avait compris mon geste et avança doucement dans ma direction. Elle secouait la tête, comme pour chasser de mauvaise pensée naissant dans son esprit. Je me remis en roue, sans rien dire, sans donner plus d’attention. Je voulais qu’elle comprenne qu’elle en devait plus partir sans prévenir, mais rien ne voulait sortir de ma gorge. Je ne pouvais tout simplement pas lui dire, elle devait le comprendre, le ressentir. J’étais devenu quelque peu distant, comme si un gouffre commençait à nous séparer en grandissant de plus en plus. Ce n’était pas voulu, c’était ma manière de faire qui provoquer cette déchirure. Elle devait s’habituer si elle restait avec moi. J’ai toujours eu un caractère dominant, jamais je ne me laisserais marcher sur les pattes et si elle n’était pas contente, je ne la forçais pas à rester avec moi. Ce serait peut-être douloureux de ne plus sentir sa présence, mais je ne devais pas oublier ma position et mon but dans la vie.

Je jetais de temps en temps un regard, on avait rejoint le petit chemin, mais je sentais une sorte de résistance dans ses gestes, comme si elle s’obligeait à marcher, c’était peut-être mon imagination qui me jouait des tours, je ne savais pas vraiment. C’est dans ces moments que j’aurais aimé qu’elle puisse s’exprimer comme tout canidé, mais le silence restait présent en permanence. Mon esprit bouillonnait, l’adrénaline commençait à s’élever dans mon corps, je voulais la comprendre, savoir ce qui se passait dans sa tête. Seulement, la seule chose qui en ressortait était une colère qui pouvait devenir incontrôlable.

Je m’arrêtais une dizaine de minutes, baissant la tête pour me calmer, tenter de reprendre mes esprits et ne pas me laisser submerger par cette émotion qui pouvait détruire le peu de confiance qu’elle portait en moi. Elle était si fragile, je devais rester maître de mes sentiments et de mes émotions pour conserver le lien qu’il nous unissait, elle et moi.
© Codage par Zagan.



Ancien Kit by Kaala:
 

Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge1 an et 8 mois
SexeFemelle
MeuteVagabond
RangApprenti Guérisseur
PouvoirNature Volatile
PuissanceAile - Opale
Vagabond
Messages : 122
Feux Follets : 40
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Mer 5 Déc - 22:46
Now that there's nowhere to go
We lost faith in the arms of love

Tu aimes bien sa présence, hein petite chose ? Tu te sens comme à ton aise à son égard et pourtant, tu as l’impression d’être si petite. Si petite que son ombre t’englobe totalement. Tu n’as jamais réellement eu peur des ombres, elles ont fait parties intégrantes de ta vie. Et pourtant, son ombre était bien différente de toutes celles que tu avais pu connaître. Elle te terrifiait sans que tu ne comprennes réellement pourquoi. Elle te tétanisait sans que tu ne puisses faire quelque chose. Mais rassure-toi petite perle, nous sommes là pour veiller sur toi, pour pouvoir agir s’il y a besoin. Bien sûr, physiquement parlant, nous sommes bien plus faible que ce loup noir, mais nous avons l’avantage du nombre. En étant trois, nous pouvons plus facilement le terrasser s’il y a besoin. Mais nous ne le feront pas. Car nous avons l’impression que tu as besoin de lui, que ton coeur commence petit à petit à s’accrocher à cette âme brisée. Mais petit ange, fais attention s’il te plaît. Les loups t’ont tellement brisé par le passé, ils t’ont tellement laissé qu’on ne saurait comment te consoler s’il lui arrivait de le faire. Tu es si fragile, si douce, que ce loup pourrait t’anéantir en un claquement de mâchoire. On t’aime alors prend soin de toi s’il te plaît.

Délicatement, elle laissait ses pattes la mener aux côtés du grand mâle noir. C’est dingue comme la présence de celui-ci la rendait nerveuse et en même temps faisait en sorte de l’apaiser. Elle ne comprenait pas comment un être aussi sombre pouvait la perturber ainsi. Pourtant, elle avait toujours fait en sorte de les éviter, elle avait toujours fait en sorte de partir bien loin quand elle en distinguait un. Et lui, c’était différent. Il paraissait sombre, mauvais et en même temps, elle avait le sentiment de sentir en lui quelque chose de brisé. Quelque chose que seule sa lumière pouvait réparer, ou au moins combler. Comme s’ils avaient besoin l’un de l’autre. Comme s’ils étaient seuls et d’un coup en se découvrant, ils ne devenaient qu’un. La petite perle ne comprenait réellement pas ce qu’elle vivait, ni même ce qui lui arrivait. Plus le temps passait et plus son coeur se serrait en l’absence de Laliona. Plus les minutes loin de lui semblaient longues, plus elle avait le sentiment que sa respiration allait se couper. Avait-elle des sentiments ? Ce n’était pas possible. Ils ne se connaissaient pas depuis longtemps. Non peut-être que tout cela était provoqué par l’habitude, par l’appréciation de sa présence, ou tout simplement d’un besoin d’affection comblé ? Elle ne saurait réellement mettre un nom sur cela. En réalité, elle ne voulait en donner un. Elle voulait simplement profiter du moment et apprécier la présence de l’autre à ses côtés. Elle avait été seule trop longtemps.

Si elle avait eu le choix ? Elle serait sans doute partie dans le futur pour le rencontrer plus tôt. Pour éviter de subir ce qu’elle a subit toute sa vie. Pour éviter de vivre toutes les humiliations qu’elle a pu connaître, toute la haine qu’elle a pu côtoyer. Mais, il n’était arrivé que maintenant. Après, c’est vrai que quand elle y pense, il est arrivé au bon moment finalement. Au moment où elle a réussi à grandir, à devenir cette louve qu’elle a toujours rêvé d’être, mais aussi à surmonter toutes les épreuves que la vie a pu mettre sur son chemin. Au final, il n’était rien d’autre que le cadeau de la vie pour sa détermination. Il n’était qu’un présent qu’elle mettait sur son chemin et elle ne pouvait que l’apprécier à sa juste valeur. Et elle le ferait. Tout simplement car silencieusement, il lui avait fait comprendre qu’ils feraient un bon bout de chemin ensemble, mais aussi car elle portait une once de confiance pour lui. Elle lui avait laissé la porte ouverte, elle lui avait laissé l’opportunité de pénétrer sa maison spirituelle et de venir délicatement poser ses pattes sur le tapis de sa conscience. Il appartenait désormais au tableau de ses connaissances, des connaissances qu’elle voulait garder à jamais accrochées dans sa mémoire. Oui, elle grandissait réellement. Elle s’en rendait vraiment compte dorénavant.

Quand elle remarqua que le noir avait baissé la tête et qu’il s’était stoppé. Elle s’arrêta de la même manière en penchant la tête. Qu’avait-il ? Que se passait-il ? Elle aurait tellement aimé, à ce moment précis, avoir la parole pour tenter de le comprendre. Alors délicatement, elle se retrouva face à lui. Et là, elle mit sa truffe sous son menton, qu’elle souleva ensuite et plongea son regard bleu pâle dans le sien. Elle ne savait parler, mais son regard suffisait à la comprendre. On voyait parfaitement son incompréhension. Mais surtout son besoin de l’aider. Elle était, désormais, là pour cela et uniquement pour cela.
©️ nightgaunt



Revenir en haut Aller en bas
Vagabond
avatar

Fiche du Loup
État de Santé: Très Bon
Santé:
100/100  (100/100)
Loup:
LoupDescription
Âge2 ans et 8 mois
SexeMâle
MeuteVagabond
Rang//
PouvoirSoleil du Fauve
PuissanceAile - Granite
Vagabond
Messages : 60
Feux Follets : 21
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly] Sam 8 Déc - 20:28

«De la haine à l'amour»
Avec Meerly

Les pas de la femelle étaient délicat, je sentais son odeur se rapprocher peu à peu de moi. Elle pouvait mourir, mais elle avait décidé d’avancer tout de même. Dépassant mon corps, elle ne bougeait plus. Que faisait-elle ? Les pupilles close, je sentais son souffle sur mes paupières, tout doucement elle remonte mon museau, sans que je ne cherche à forcer dans le sens contraire. Peu à peu, mes paupières se relève, et notre regard se croisa, plongeant l’un dans l’autre. Je me noyais dans l’océan azur, étrangement, je ne me sentais pas mourir, mais plutôt bercé par l’eau du monde de la blanche.

J’enfonçais mon museau dans le cou de la blanche, l’enlaçant avec affection. Je portais un peu de son odeur, et lui offrait un peu de la mienne. Ceci était nouveau pour moi, et le contact cessa quelques secondes après ce moment qui avait semblait infinie. Donnant un coup de langue à la blanche, je devais faire quelque chose avant qu’on reprenne notre route, je savais que je devais le faire maintenant, sinon il sera trop tard. Si je voulais continuer a voir la lumière, je devais aller de l’avant, chaque âme avait sa moitié, son double, ou plutôt le rayon qui offre une énergie infinie, je venais de trouver cet éclat qui me montrait la route dans les ténèbres, cette lumière qui avait réussi à percé le néant pour venir me montrer la voie, je ne voulais plus retourner dans cet obscurité sans elle, même si sa lumière resta toujours aussi pure, même si aucune méchanceté ne sortira de ses babines, je voulais qu’elle reste. Car j’étais le mal et elle était le bien, car, elle donnait un équilibre dans mon univers maléfique.

« Reste avec moi. »

De ma gorge, naquit trois autres mots, des mots sincères, montrant mon affection.
© Codage par Zagan.



Ancien Kit by Kaala:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De la haine à l'amour [PV - Meerly]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La haine engendre l'amour. PV Ambry
» Rempli d'amour pour la haine et plein de haine pour l'amour
» L'amour vrai suscite la haine. On le reconnaît à cela [Dany]
» Tristan Montesquieu " Amour, Amitié, Colère, Haine. "
» entre l'amour et la haine, il n'y a qu'un pas. PV Aarici'a

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryûtora :: Terres Neutres :: Terres de l'Ouest :: Forêt du Crépuscule-
Sauter vers: